Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Pyxis attique

Œuvre Pyxis attique

Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines : Art grec archaïque (du VIIe au VIe siècle av. J.-C.)

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Pyxis circulaire

© 1993 RMN / Hervé Lewandowski

Antiquités grecques, étrusques et romaines
Art grec archaïque (du VIIe au VIe siècle av. J.-C.)

Auteur(s) :
Sophie Padel-Imbaud

Parallèlement à la production de grands vases monumentaux à décor figuré, le Géométrique récent a produit, dans la deuxième moitié du VIIIe siècle av. J.-C., des vases aux dimensions plus modestes et au décor abstrait. C'est le cas de cette pyxis, boîte qui se distingue des autres vases de sa catégorie par le décor plastique de son couvercle - qui évoque un quadrige - et par la disposition harmonieuse des motifs géométriques qui recouvrent toute sa surface.

Une pyxis à décor plastique

Cet objet est une pyxis, boîte plate et circulaire appartenant à l'univers féminin, dans laquelle les femmes rangeaient leurs fards et leurs bijoux. Le couvercle est ici remarquable par son bouton, remplacé par quatre chevaux plastiques, modelés à la main et évoquant l'attelage d'un quadrige ; les éléments de harnachements peints sur leur encolure viennent corroborer cette hypothèse.
Le choix du cheval n'est pas anodin : il s'agit d'un motif très ancien qui évoque la noblesse et la richesse. Cette boîte appartenait donc très certainement à une dame de la haute aristocratie.

Le Géométrique récent

Ce vase date de la troisième phase du style géométrique, le Géométrique récent (760-700 av. J.-C.) qui voit la réintroduction de la figure humaine dans le répertoire iconographique de la céramique grecque. Les premiers vases à représenter de véritables scènes figurées avec une composition complexe (scènes funéraires et guerrières) sont les grands vases du Dipylon, retrouvés dans le cimetière d'Athènes. Il s'agit pour l'essentiel de cratères et d'amphores servant à marquer les tombes des aristocrates.
Parallèlement à cette production monumentale, les ateliers du Géométrique récent ont produits des vases de dimensions plus modestes, au décor non figuré, destinés pour la plupart à faire partie du mobilier funéraire.

Un décor harmonieux

Notre pyxis se distingue des vases au décor abstrait de la période précédente, le Géométrique moyen (850-760 av. J.-C.), par l'organisation très rigoureuse de son décor qui souligne la forme circulaire du vase et surtout par la disparition des zones en vernis noir au profit d'un décor peint extrêmement couvrant.
Des pétales hachurés rayonnants décorent le couvercle et le fond du vase, mettant ainsi en valeur sa forme circulaire, en revanche la panse est recouverte d'un décor en frise où alternent des triglyphes et des métopes décorées de svastikas, rosaces, losanges et damiers.

Bibliographie

- DENOYELLE M., Chefs-d'oeuvre de la céramique grecque dans les collections du Louvre, Editions de la Réunion des musées nationaux, 1994, p. 20, n 5

Cartel

  • Pyxis circulaire

    Vers 740 avant J.-C.

    Provenance : Béotie ?

    Athènes

  • H. : 22,30 cm. ; D. : 34 cm.

  • Acquisition, 1887

    A 567

  • Antiquités grecques, étrusques et romaines

    Aile Sully
    1er étage
    Galerie Campana I
    Salle 40
    Vitrine 17 : Géométrique attique

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet