Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Quai de la Seine avec chaland, effet de brume

Œuvre Quai de la Seine avec chaland, effet de brume

Département des Arts graphiques : XIXe siècle

Quai de la Seine avec chaland, effet de brume

Arts graphiques
XIXe siècle

Auteur(s) :

Goarin Véronique

 

 


 

Remerciements :

Cette notice d’œuvre vous est présentée par Canson

Marius Granet s'est illustré dans le domaine de la peinture de genre, où il innova dans le goût romantique. Après un long séjour en Italie, il est nommé conservateur des musées du Louvre et de Versailles. L'aquarelle, qui date de la fin de sa carrière, est caractéristique de cette période où il aimait exécuter pour lui-même des paysages sur le motif, dans le parc de Versailles ou sur les quais de Seine, en simplifiant les formes et en accordant toute son attention aux variations de la lumière.

Un artiste de la lumière

Né et mort à Aix-en-Provence, Marius Granet est un artiste méridional qui, travaillant dans le Midi, à Paris ou à Rome, s'est essentiellement intéressé à traduire la lumière. Élève de Constantin à Aix, puis de David à Paris, il se consacre à la peinture de genre en se spécialisant dans les sujets religieux à caractère pittoresque. Il partira rapidement à Rome, en compagnie de son ami le comte de Forbin. Il y réside une vingtaine d'années, durant lesquelles il envoie régulièrement au Salon des tableaux où il met en scène des ecclésiastiques ou des personnages historiques dans des cadres d’architecture, d'intérieur ou de plein air, mais où, toujours, la lumière se répand en jouant avec l'ombre et en simplifiant les volumes. Il crée ainsi une atmosphère particulière qui donne une unité à ses œuvres.

L'usage de l'aquarelle

Granet, de retour à Paris, se voit confier par Forbin la charge de conservateur des Musées Royaux au Louvre, puis du Musée Historique à Versailles, pour lequel Louis-Philippe lui commande de grands tableaux d'histoire. Parallèlement à sa carrière officielle, il consacre alors du temps au paysage et entre 1836 et 1846 il réalise à l’aquarelle près de trois cents vues prises depuis ses résidences de Paris et de Versailles. Cette technique, venue d’Angleterre et déjà explorée par les Romantiques, lui permet une exécution rapide et un travail spontané, accordant valeurs et couleurs sur le motif et produisant ainsi des paysages, limpides et lumineux, avec les reflets particuliers dus au pinceau chargé d'eau pour rendre l'atmosphère du plein air.

Un artiste précurseur

Si Granet est un précurseur du romantisme qui traduit dans ses compositions une émotion que dégagent le recueillement et l'intériorisation de ses personnages, il innove également par sa manière de rendre directement la nature, sa justesse de vision et sa science de la lumière. En ceci il précède Corot dans ses vues de Rome et ses paysages. Renonçant au pittoresque, les aquarelles de la fin de sa carrière, constituant de véritables séries, restituent de plus en plus une "impression" poétique. Le Quai de la Seine avec chaland est un exemple de ces motifs qu'il représente sans relâche, comme la pièce d'eau des Suisses à Versailles, par tous les temps et à toutes les heures du jour, faisant vibrer l'espace, simplifiant les formes et négligeant les détails. La brume atténue la lumière et l'image du pont du Carrousel s'estompe. Les badauds et le chaland évoquent la vie citadine et l'importance du trafic fluvial de l'époque, mais dénués de tout caractère anecdotique. Ainsi Granet, considéré aujourd'hui comme un petit maître, apparaît comme un artiste moderne et solitaire en son temps. Il a légué deux cents dessins au musée du Louvre et le reste de son oeuvre au musée d'Aix, qui porte aujourd'hui son nom, et qui conserve une dizaine d’aquarelles sur le même thème dont deux très proches de ce dessin.

Bibliographie

- COUTAGNE Denis, Granet. Paysages de l'Ile-de-France : aquarelles et dessins, collections du musée Granet, Aix-en-Provence, 1984.

- COUTAGNE Denis, François-Marius Granet (1775-1849) : une vie pour la peinture, cat. exp. Aix-en-Provence, musée Granet, 2008, p. 269-291.

- MICHEL Régis et SERULLAZ Arlette (sous la dir. de), L'Aquarelle en France au XIXe siècle, dessins du Musée du Louvre : LXXIXe exposition du Cabinet des dessins, cat. exp. Paris, musée du Louvre, Éditions de la Réunion des musées nationaux, 1983, n 73.

- SERULLAZ Arlette, FRANK Louis, PROPECK Lina, Granet, Paris, musée du Louvre, Milan, 5 Continents Editions, 2006, n 27.

- THUILLIER Jacques, "Marius Granet, précurseur du Romantisme", préface de Granet, peintre de Rome, par Isabelle Néto-Daguerre et Denis Coutagne, Aix-en-Provence, 1992.

Cartel

  • GRANET François Marius

    Quai de la Seine avec chaland, effet de brume

    en 1843

    Granet, François Marius

  • Dessin restauré

    H. : 18 cm. ; L. : 29 cm.

  • legs

    3926858

  • Arts graphiques

    Pour des raisons de conservation, les œuvres de ce département ne sont pas exposées en permanence.

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet

Informations complémentaires

En bas à droite, à la plume et encre brune : Paris ce 18 jan/1843