Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Rhyton attique à figures rouges

Œuvre Rhyton attique à figures rouges

Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines : Art grec classique (du Ve au IVe siècle av. J.-C.)

Rhyton attique à figures rouges

© 1994 RMN / Hervé Lewandowski

Antiquités grecques, étrusques et romaines
Art grec classique (du Ve au IVe siècle av. J.-C.)

Auteur(s) :
Sophie Marmois-Sicsic

Ce rhyton ou vase à boire dont l’extrémité se termine par une élégante tête de lion rehaussée d’un décor polychrome, présente sur sa vasque deux comastes en figures rouges en train de danser de part et d’autre d’une zone de losanges.
Douris, peintre auquel ce petit vase est attribué, a composé le décor vers 480-470 av.J.-C.

Le rhyton, un vase plastique

Le rhyton, vase à boire dont la forme s’inspire de la vaisselle métallique orientale, est constitué d’une vasque cylindrique munie d’une anse et d’une extrémité en forme de tête d’animal réel ou fantastique. Cette forme de vase plastique apparaît dans les ateliers attiques dès le début du Ve s. av.J.-C., surtout chez les potiers Brygos et Sotadès, puis au milieu du IVe s. av.J.-C. les ateliers apuliens produiront des rhyta en plus grande quantité.
Le rhyton du Louvre en forme de tête de lion a très certainement été exécuté à l’aide d’un moule, d’ailleurs un exemplaire semblable attribué au même peintre, est conservé au British Museum. Douris a peint très méticuleusement les mèches de la crinière en noir, les oreilles, la gueule et la langue en rehauts rouges, et les dents en rehauts blancs.

Les comastes

La vasque du rhyton de Douris est décorée de deux tableaux, séparés au centre par un décor de losanges, par des languettes et une frise de méandre et de croix. Chaque tableau présente un personnage lié à l’univers du banquet dont le vase fait lui-même partie. En effet deux comastes nus, portant un himation en écharpe sur les bras et munis d’un bâton, effectuent quelques pas de danse probablement sous l’emprise du vin. L’un d’eux tient une coupe dans la main, alors que sur l’autre composition, le même vase est suspendu au mur par une anse comme c’est l’usage lors du banquet.

Douris

Douris, excellent peintre attique à figures rouges connu par sa signature, a produit une grande quantité de coupes et de vases de petites dimensions au cours de sa longue carrière (de 500 à 460 av. J.-C.). Il peint dans plusieurs ateliers de potiers dont  celui de Python, avec lequel il collabore très souvent, et Calliadès, connu par une seule signature (sur la coupe du Louvre G 115). Son style est empreint d’une grande solennité. Ses figures majestueuses sont mises en évidence par un dessin soigné.

Bibliographie

- DENOYELLE Martine, Chefs-d’œuvre de la céramique grecque, Editions de la Réunion des musées nationaux, 1995, p. 128, n° 59.

- HOFFMANN H., Attic Red-figured rhyta, 1962, p. 13-14, n° 19, pl. 4, fig. 3-4.

- BUITRON-OLIVER D., Douris, 1995, p. 38, 40, 70, 86, n°245, pl. 114.

Cartel

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet