Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Romulus et Rémus recueillis par Faustulus

Œuvre Romulus et Rémus recueillis par Faustulus

Département des Peintures : Peinture italienne

Romulus et Rémus recueillis par Faustulus

© 1997 RMN / Daniel Arnaudet

Peintures
Peinture italienne

Auteur(s) :
Corinne Dollfus

La légende des fondateurs de Rome, est rapportée notamment par Tite-Live : fils jumeaux du dieu Mars et de la vestale Rhéa Silvia, ils avaient été placés dans un berceau dérivant sur le Tibre. Nourris un temps par une louve, ils furent recueillis par le berger Faustulus et sa femme.

La légende de la fondation de Rome

Tite-Live raconte dans ses écrits l'origine de la Ville éternelle. Fils jumeaux du dieu Mars et de la vestale Rhéa Silvia et placés dans un berceau sur le Tibre, Romulus et Remus furent recueillis par Faustulus, le gardien des troupeaux du roi d'Albe. La scène montre le berger apportant à sa femme l'un des deux enfants qu'il vient de trouver. De sa main gauche, il signifie la présence du second, nourri, à droite, par la louve. Sa figure exprime une volonté farouche. La femme abandonne sa tâche et accueille le nouveau-né de ses deux mains. Ce geste prépare la fondation de Rome et la destruction d'Albe. Symbole de Vénus, mère d'Énée et ancêtre des jumeaux, une colombe s'est posée en signe de paix sur l'auvent de la chaumière sous lequel s'affaire une servante.

Une rhétorique baroque

La monumentalité des personnages et le teint hâlé des chairs masculines, qui s'opposent à celles nacrées des femmes à la robe antique, accentuent le dynamisme et la fantaisie de l'oeuvre. Le jeu de mains permet la concentration sur l'action principale. La lisibilité de la scène participe de la problématique du style baroque.
Le regard conduit vers une échappée de ciel bleu, qui révèle l'immensité de l'espace environnant. Le cadre agreste évoque la scène de genre et le thème de l'adoration des bergers, consacrant l'union de la morale antique et de la vertu chrétienne.

Une destination prestigieuse

L'oeuvre provient de la collection de Louis Phélypeaux de la Vrillière, secrétaire d'État de Louis XIV. Avec neuf autres oeuvres de mêmes dimensions, sur des sujets inspirés par l'histoire grecque et romaine, elle était destinée à décorer l'hôtel de Toulouse à Paris, aujourd'hui la Banque de France. Cinq de ces tableaux sont conservés au musée du Louvre. Les autres sont présentés depuis le début du XIXe siècle dans les musées de Caen, Lille, Lyon, Marseille et Nancy. L'Enlèvement d'Hélène, tableau de Guido Reni, également conservé au Louvre, est peut-être à l'origine de la création de cette galerie.

Cartel

  • Pietro BERRETTINI, dit Pierre de CORTONE (Cortone, 1597 - Rome, 1669)

    Romulus et Rémus recueillis par Faustulus

    Vers 1643

  • H. : 2,51 m. ; L. : 2,65 m.

  • Entré au Louvre en 1794

    INV. 111

  • Peintures

    Aile Denon
    1er étage
    Grande Galerie
    Salle 12

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet