Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Saint François de Paule prophétisant un fils (le futur François...

Œuvre Saint François de Paule prophétisant un fils (le futur François Ier, roi de France, né en 1494) à Louise de Savoie

Département des Peintures : Peinture flamande

Saint François de Paule (1416-1507) prophétisant un fils (le futur François Ier, roi de France, né en 1494) à Louise de Savoie

© 2009 Musée du Louvre / Erich Lessing

Peintures
Peinture flamande

Auteur(s) :
Adeline Collange

Cette esquisse fait partie d'une série consacrée à la vie de saint François de Paule (1416-1507), saint très honoré en France à cause de Louis XI qui l'avait fait venir en France en 1482. Ce cycle de peintures a pu être prévu pour un couvent de Minimes, de l'ordre auquel appartenait le saint, en France.

L'annonce de la naissance du futur François Ier

Theodoor van Thulden peint ici un épisode mystique qui se serait déroulé plus d'un siècle auparavant. Saint François de Paule, saint très honoré depuis sa venue en France en 1482, apparaît au chevet de Louise de Savoie pour lui annoncer la naissance d'un fils qui sera le prochain roi de France, le futur François Ier. En effet, le roi Louis XII devait mourir en 1515 sans héritier mâle, et le trône allait revenir à François Ier, de la branche des Valois-Angoulême. Louise de Savoie et son époux le comte d'Angoulême, très certainement représenté à la gauche du lit, décident de prénommer l'enfant François, en reconnaissance envers le saint. La destinée prestigieuse de l'enfant à naître est illustrée par une symbolique royale très présente dans cette oeuvre. Ainsi, juste au-dessus de Louise de Savoie, un dauphin couronné orne la tête du lit, et des fleurs de lys en décorent les montant torsadés. Ces éléments sont significativement placés dans la lumière de la sainte apparition.

Un cycle pour un couvent des Minimes

Ce tableau appartient à un cycle, réalisé par Theodoor van Thulden, sur la vie de saint François de Paule, dont il nous reste quelques oeuvres peintes (comme le Saint François de Paule guérissant Jean Caratello) et des dessins préparatoires dispersés dans des collections publiques ou privées. Les tableaux portent tous la marque d'un cadre cintré, ce qui prouve que l'ensemble était sans doute encastré dans des boiseries. L'iconographie choisie semble indiquer que le cycle pouvait avoir été commandé par un couvent des Minimes, ordre auquel appartenait le saint, qui était particulièrement répandu en France ou en Flandre.

Entre influence maniériste et baroque rubénien

Theodoor van Thulden, originaire de Bois-le-Duc, fut l'élève puis le collaborateur de Rubens dans son florissant atelier d'Anvers. On retrouve le sens du baroque rubénien dans la théâtralité lumineuse de l'apparition et dans le luxe coloré du décor. Cependant certains détails comme la pose un peu outrée du duc d'Angoulême et surtout la finesse et la déformation des mains des personnages sont très maniéristes. L'oeuvre, pourtant datée des environs de 1640, est encore très marquée par l'influence maniériste des décors de Primatice et de Niccolò dell'Abate du château de Fontainebleau, que le peintre avait copiés lors de son séjour parisien entre 1631 et 1633. Le style légèrement maladroit de l'oeuvre, aux formes relâchées, est compensé par le charme un peu naïf de la composition.

Bibliographie

- ROY Alain, Theodoor van Thulden : un peintre baroque du cercle de Rubens, catalogue d'exposition, Bois-le-Duc, Noordbrabants Museum, Strasbourg, Musée des Beaux-Arts, 1991-1992,  Noordbrabant's Museum, Les Musées de la Ville de Strasbourg, Strasbourg, 1991, pp. 161-162.

- Rubens and his world (Études, opgedragen aan Prof. Dr. Ir. R. A. d'Hulst...) - Antwerpen : Het Guldon Cabinet, 1985, pp. 227-233.

Cartel

  • Theodoor van THULDEN (Bois-le-Duc, 1606 - Bois-le-Duc, 1669)

    Saint François de Paule (1416-1507) prophétisant un fils (le futur François Ier, roi de France, né en 1494) à Louise de Savoie

  • H. : 0,73 m. ; L. : 0,61 m.

  • Donation Dr Louis La Caze, 1869 (comme école de Rubens : sujet inconnu)

    M.I. 974

  • Peintures

    Aile Richelieu
    2e étage
    Rubens et la peinture flamande du XVIIe siècle
    Salle 17

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet