Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Saint Guillaume aux pieds de saint Grégoire

Saint Guillaume agenouillé devant un évêque

Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo S. Nagy

Arts graphiques
XVIIe siècle

Auteur(s) :
Grollemund Hélène

Ce dessin est en rapport avec la fameuse peinture de Saint Guillaume d'Aquitaine recevant l'habit monastique, peinte par Le Guerchin en 1620 pour l'église de San Gregorio à Bologne (Bologne, Pinacothèque). Une série d'une vingtaine de dessins préparatoires permet de suivre la genèse complexe de sa création ; celui-ci, comme trois autres feuilles du Louvre, montre la composition dans son ensemble.

Une mise en place progressive

Guerchin exécuta de nombreux projets dessinés en rapport avec cette composition célèbre, études d'ensemble à la plume et au lavis, ou de détail à la plume ou à la pierre noire. Les plus importants sont conservés au musée du Louvre, au Metropolitan Museum de New York, à Windsor Castle, au Städelsches Kunstinstitut de Francfort, à la Biblioteca Reale de Turin et enfin aux Offices de Florence. L'étude la plus élaborée a appartenu à Dominique-Vivant Denon qui l'a fait graver au tome III de son recueil Monuments des arts du dessin (1829). Les quatre études du Louvre permettent de mettre en évidence le déplacement, de la droite vers la gauche de la composition, de l'évêque accueillant saint Guillaume d'Aquitaine, un soldat se retirant de la vie militaire pour endosser l'habit monastique. Ici, le saint est revêtu d'une armure et tient une croix cérémonielle qui, symbolisant son entrée dans la vie religieuse, fut supprimée dans le tableau final, peut-être parce qu'elle aurait pu évoquer un guerrier partant en croisade ou confiant un objet religieux à un évêque. Le groupe principal est à gauche de la composition, solution finalement adoptée mais contraire au parti envisagé dans les projets de New York et de la collection Denon.

Un jugement sévère

Comme une autre étude d'ensemble pour la composition conservée à Francfort, les quatre dessins du Louvre ont tous appartenu à Mariette. Un seul cependant est mentionné dans la vente, sans doute cette feuille, la plus importante du groupe, dont Mariette avait toutes les raisons de faire le plus grand cas et qu'il disait avoir fait graver en contre-partie par Vincenzo Vangelisti en 1767, alors qu'elle se trouvait dans sa collection. "L'on ne dira point que le Guerchin soit un dessinateur correct" écrit Mariette, "il s'en faut de beaucoup. On peut même le taxer d'être fort maniéré. Il plaît cependant pour le moins autant qu'un dessinateur plus sévère. C'est que ses contours sont coulans (sic) et de chair, que ses compositions sont grandes et nobles, et qu'il y a dans la distribution de son clair-obscur, une intelligence et des effets merveilleux...". Ce jugement réservé, caractéristique de la défiance de Mariette à l'égard de ce qu'il considère comme trop habile et un peu concerté, ne l'empêcha point de réunir un ensemble de quarante-deux pièces du Guerchin, dont de nombreuses études de paysages, les plus recherchées, de son propre aveu.

Bibliographie

- LOIRE Stéphane, Le Guerchin en France, cat. exp. Paris, musée du Louvre, Editions de la Réunion des Musées Nationaux, 1990, n 32.

- MAHON Denis, Il Guercino (Giovanni Francesco Barbieri, 1591-1666), cat.exp. Bologne, Palazzo dell'Archiginnasio, 1968, n 57-76.

- VIATTE Françoise, Le cabinet d'un grand amateur P.-J. Mariette 1694-1774 : Dessins du XVe siècle au XVIIIe siècle, cat. exp. Paris, musée du Louvre, Editions de la Réunion des Musées Nationaux, 1967, n 69.

Cartel

  • BARBIERI Giovanni Francesco

    Saint Guillaume agenouillé devant un évêque

  • 396883

  • Arts graphiques

    Pour des raisons de conservation, les œuvres de ce département ne sont pas exposées en permanence.

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet