Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Sébek-Ré

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Crocodile

© Musée du Louvre/C. Décamps

Antiquités égyptiennes
Croyances religieuses et funéraires

Auteur(s) :
Catherine Bridonneau

Ce crocodile en bronze massif, qui semble se mettre doucement en marche, est certainement plus que le simple saurien maintenant disparu d'Egypte. Il s'agit d'une image du dieu Sébek-Ré arborant sur la tête les attributs de dieu solaire : le disque solaire sur le devant duquel se dresse l'uraeus.

Habitant des marécages

C'est le crocodile du Nil qui est ici représenté : corps massif, gueule allongée et fermée, mais oeil bien ouvert, tête levée, queue pointue se recourbant légèrement vers la droite. Il ne dort pas. Les détails sont incisés, petits traits à l'arrière de l'oeil, rectangles arrondis aux extrémités pour les plaques cornées du dos et de la queue hérissée, quadrillages pour les écailles couvrant les flancs et le ventre ainsi que les pattes. Connu pour sa force et sa voracité, il vivait dans l'eau et sur les rives du Nil, des canaux d'irrigation, des marais et les lacs comme celui du Fayoum. Il pouvait atteindre 6 m. de long et 900 kg. Il faisait partie du paysage aquatique au même titre que les poissons, les grenouilles, les oiseaux dont il se nourrissait et l'hippopotame qui était le seul animal à oser l'affronter. Les égyptiens avaient donc l'occasion de le croiser quand ils s'approchaient de l'eau ou devaient la traverser avec leur troupeau, comme nous le montrent les scènes décorant les chapelles funéraires de l'Ancien Empire.

Sebek-Ré, le "redoutable seigneur des eaux"

Le crocodile était à la fois craint (on récitait des formules magiques, lors du passage des gués pour le tenir éloigné, et vénéré) et assimilé à plusieurs dieux, dont Geb et surtout Sébek. Ce dernier est représenté comme un homme à tête de crocodile ou sous les traits de l'animal, comme c'est le cas ici. Ses principaux lieux de culte sont au Fayoum et à Kom Ombo. Il est le dieu des eaux et de la fertilité, dieu primordial et créateur. Certains auteurs classiques comme Plutarque (Ier siècle ap. J.-C.) ont observé les habitudes de ce grand reptile qui sort de l'eau le matin, reste quasi immobile sur la berge pendant la journée et plonge dans l'eau le soir. Ce rythme de vie évoque le cycle journalier du soleil et explique que cet animal ait été également assimilé à Ré et soit devenu un symbole de renaissance.

Des crocodiles vivant dans les temples

Hérodote (au milieu du Ve siècle av. J.-C.) ou Strabon (vers 30 av. J.-C.) nous apprennent que des crocodiles étaient élevés dans les temples dédiés au dieu Sébek, nourris par les prêtres et portant parfois des parures. Strabon décrit sa visite touristique à Crocodilopolis (Médinet el-Fayoum) et le menu des petites bêtes : gâteaux, vin. Les découvertes archéologiques confirment ces textes. A Médinet-Madi dans le Fayoum, en 1999, la mission de fouilles italienne a mis au jour, dans le temple ptolémaïque dédié à deux dieux crocodiles, une installation destinée à l'élevage des crocodiles depuis la couvaison des oeufs ; plusieurs de ces oeufs ont été retrouvés dans des fosses, recouverts de sable.

Bibliographie

- Coptos, L'Egypte antique aux portes du désert, Lyon, 2000, notice 79.

- La vie au bord du Nil au temps des Pharaons, Calais, 1980, notice 6.

- Les animaux dans l'Egypte ancienne, Lyon, 1977, notice 112.

Cartel

  • Crocodile

  • bronze

    H. : 10 cm. ; l. : 29 cm.

  • Don L., I. et A. Curtis

    E 22888

  • Antiquités égyptiennes

    Aile Sully
    Rez-de-chaussée
    Le Nil
    Salle 3
    Vitrine 2 : le Nil

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet