Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Serre-bijoux de l'Impératrice

Œuvre Serre-bijoux de l'Impératrice

Département des Objets d'art : XIXe siècle

Serre-bijoux de l'Impératrice dit Grand écrin

© 2008 Musée du Louvre / Martine Beck-Coppola

Objets d'art
XIXe siècle

Auteur(s) :
Voiriot Catherine

L'impératrice Joséphine ne posséda que peu de temps cette armoire servant de serre-bijoux. Ce meuble lui fut en effet livré en 1809 juste avant son divorce avec Napoléon et appartint donc ensuite à l'impératrice Marie-Louise, seconde épouse de l'Empereur. Le serre-bijoux est en bois d'if et d'amarante avec incrustations de nacre et bronzes dorés. Le corps principal s'ouvre par trois vantaux où sont disposés les tiroirs pour ranger les bijoux.

Un meuble pour Joséphine

Cette armoire à bijoux était destinée à la chambre à coucher de l'impératrice Joséphine (1763-1814) au château des Tuileries. Les bronzes dissimulent les serrures et des mécanismes permettent d'actionner tiroirs et compartiments secrets. Ces secrets ont tous été changés quand le meuble fut donné en 1810 à l'impératrice Marie-Louise (1791-1847). En 1812, le serre-bijoux dut être complété par deux autres meubles de l'ébéniste François-Honoré-Georges Jacob-Desmalter, plus petits mais de même style.

Un meuble de forme architecturale

Exécuté d'après un modèle de l'architecte Charles Percier (1764-1838), il a la forme d'un édifice porté par huit pieds verticaux reposant sur un soubassement rectangulaire. Au-dessus de la corniche s'élève un stylobate. Une cassolette à parfum repose sur le soubassement. Les pieds et les corniches sont en amarante, par contre les intérieurs de l'armoire garnis de trente tiroirs de même bois (dix dans chaque partie du corps central) ne sont ni en amarante ni en if mais en acajou massif.

Un décor important en bronze doré

Le serre-bijoux est enrichi de nombreux éléments en bronze. Au centre, la naissance de la reine de la Terre "à qui les Amours et les Déesses s'empressent de venir apporter leurs offrandes". Longtemps attribués à Pierre-Philippe Thomire (1751-1843), les bronzes seraient probablement une création de la maison Jacob-Desmalter. Le modèle du sujet central est dû au sculpteur Antoine-Denis Chaudet (1763-1810) dont les dessins sont conservés au département des Arts graphiques du Louvre. Enfin sur chacun des vantaux latéraux se tient une déesse debout qui se tourne vers la scène centrale. L'ensemble de ce décor annonce la surcharge ornementale de la fin du XIXe siècle.

Bibliographie

- ALCOUFFE Daniel, DION-TENENBAUM Anne, LEFEBURE Amaury, Le Mobilier du Musée du Louvre, t. 1, Dijon, Éditions Faton, 1993, pp. 311-313.

- DION-TENENBAUM Anne, Louvre. Les objets d'art. Le XIXe siècle. Guide du visiteur, Éditions de la Réunion des musées nationaux, Paris, 1993, pp. 22-23.

- DION-TENENBAUM Anne, notice n 284, in Louvre. Les collections, Éditions de la Réunion des musées nationaux, Paris, 1993, pp. 274.

- DION-TENENBAUM Anne, Musée du Louvre. Nouvelles acquisitions du département des Objets d'art 1990-1994, 1995, pp. 228-230.

- LEDOUX-LEBARD Denise, Le Mobilier français du XIXe siècle, 1795-1889 : dictionnaire des ébénistes et des menuisiers, Éditions de l'Amateur, Paris, 1989, pp. 280 et 333-334.

Cartel

  • François-Honoré-Georges JACOB-DESMALTER (1770 - 1841)

    Serre-bijoux de l'Impératrice dit Grand écrin

    1809

    Paris

  • If, amarante, acajou, ébène, nacre, bronze doré

    H. : 2,76 m. ; L. : 2 m. ; Pr. : 0,60 m.

  • Provenant de la grande chambre à coucher des Tuileries où il fut utilisé successivement par Joséphine et par Marie-LouiseDépôt du musée national du château de Fontainebleau, 1964

    OA 10246

  • Objets d'art

    Aile Richelieu
    1er étage
    Finacor
    Salle 73

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet