Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Sistre de la chanteuse d'Amon et d'Isis, Hénouttaouy

Œuvre Sistre de la chanteuse d'Amon et d'Isis, Hénouttaouy

Département des Antiquités égyptiennes : Dernières dynasties pharaoniques et époque ptolémaïque (vers 1069 - 30 av. J.-C.)

Sistre de la chanteuse d'Amon et d'Isis, Hénouttaouy

© R.M.N./H. Lewandowski

Antiquités égyptiennes
Dernières dynasties pharaoniques et époque ptolémaïque (vers 1069 - 30 av. J.-C.)

Auteur(s) :
Christophe Barbotin

Le sistre se compose d'un manche cylindrique et d'un arceau percé de trous où venaient se loger trois tiges métalliques munies de rondelles de bronze que l'on faisait s'entrechoquer. Sur cet instrument, utilisé par les chanteuses dans le cadre du culte divin, apparaissent les déesses Isis et Mout jouant du sistre, précisément, pour le bélier d'Amon. La richesse de cet objet reflète la puissance du clergé du grand dieu auquel appartenait la chanteuse Hénouttaouy.

Un instrument à percussion

Cet objet se compose de deux parties : tout d'abord, un manche cylindrique surmonté d'une tête de la déesse Hathor. Celle-ci est encadrée par deux cobras portant la couronne du sud et surmontée de deux rangées de sept cobras sur les longs côtés, de deux seulement sur les petits côtés. La seconde partie de l'instrument, d'autre part, est formée d'un arceau en tôle pliée percé sur chaque montant de trois trous. Chaque paire de trous recevait une tringle métallique en forme de serpent où étaient passées des rondelles de métal. C'est leur entrechoquement qui produisait un son sec et saccadé dont le mot égyptien pour le sistre, sechech, traduit assez bien la tonalité.

Un outil de travail essentiellement féminin

Le sistre était l'outil de travail favori des "chanteuses" de temple puisqu'il leur servait à rythmer les chants imposés par la liturgie. Dans la mesure où les femmes ne participaient au culte que par le biais de cette fonction, à quelques exceptions près, l'usage du sistre leur était de fait réservé. Ici cependant, sur l'arceau, on a figuré deux déesses tenant le rôle de chanteuses : "Isis la grande, mère du dieu" d'une part, et "Mout la grande, dame de l'Achérou (c'est-à-dire Karnak)" d'autre part. Elles sont chacune représentées face au bélier d'Amon en train de jouer pour son "parfait visage", nous disent les hiéroglyphes inscrits devant elles.

Un art somptuaire au service d'Amon-Rê de Karnak

La merveilleuse qualité technique et artistique de cet instrument met en lumière la richesse et la puissance du clergé d'Amon au début de la Troisième Période Intermédiaire, au moment de l'apogée du régime théocratique de Haute Egypte. A cette époque, le grand dieu de Karnak gouverne directement les affaires terrestres par le truchement de son grand prêtre puis, un petit peu plus tard, par celui de son Adoratrice. Quant à Pharaon, il règne dans le Delta où il est prié de s'occuper de ses affaires. Pour le clergé d'Amon, l'art du bronze incrusté d'or se trouve donc porté à un degré de perfection extraordinaire. Le sistre de Hénouttaouy, chanteuse d'Isis et d'Amon, mais plus encore la statue de l'Adoratrice du dieu Karomâmâ, également conservée au Louvre, en sont les témoins éclatants.

Cartel

  • Sistre de la chanteuse d'Amon et d'Isis, Hénouttaouy

    3e Période Intermédiaire, 1069 - 664 avant J.-C.

  • bronze noir gravé, autrefois incrusté et plaqué d'or

    H. : 40 cm. ; L. : 7,50 cm. ; Pr. : 6,10 cm.

  • E 11201

  • Antiquités égyptiennes

    Aile Sully
    1er étage
    De l'an mille à la première domination perse, vers 1069 - 404 avant J.-C.
    Salle 29
    Vitrine 02 : Le bronze et les arts précieux à la Troisième Période Intermédiaire

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet