Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Skyphos attique à figures rouges

Œuvre Skyphos attique à figures rouges

Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines : Art grec classique (du Ve au IVe siècle av. J.-C.)

Skyphos à figures rouges

© 1996 RMN / Hervé Lewandowski

Antiquités grecques, étrusques et romaines
Art grec classique (du Ve au IVe siècle av. J.-C.)

Auteur(s) :
Sophie Marmois-Sicsic

Ce skyphos, signé par le potier Hiéron et attribué à Macron par J.D. Beazley, est un témoignage de la collaboration entre le potier et le peintre dans le premier quart du Ve siècle av. J.-C.
Les deux faces illustrent des épisodes de la Guerre de Troie : l’enlèvement de Briséis, l’esclave d’Achille, par Agamemnon et l’ambassade auprès d’Achille en colère ne souhaitant pas reprendre le combat. Les scènes sont séparées sous les anses par un arbre d’un côté et un tabouret de l’autre.

Le rapt de Briséis et l'ambassade auprès d'Achille

Au début de l’Iliade, l’enlèvement de Briséis provoque la colère d’Achille qui décide de se retirer du combat. Mais une ambassade composée d’Ulysse et Ajax lui demande de reprendre part aux combats. Cette interruption provoquée par le rapt de la jeune fille dura 51 jours, jusqu’à la mort de son ami Patrocle. L’ambassade auprès d’Achille prostré dans sa douleur est souvent représentée sur les vases grecs. Sur le skyphos du Louvre, dont la taille imposante pour ce type de vase à boire permet un décor plus développé, Macron a peint sur une face le rapt de Briséis par Agamemnon. Le roi barbu, vêtu de sa cuirasse à lambrequins, est armé de sa lance et de son épée glissée dans un fourreau à l’extrémité ornée d’une tête de lion. Il saisit par le bras la jeune Briséis dont le chiton et l’himation recouvrent la tête. Les deux personnages sont suivis par Talthybios et Diomède nommés par des inscriptions. Ils portent un pétase, une chlamyde et des endromides (bottines).
La composition de l’autre face, plus ambitieuse, présente Achille, assis sur un tabouret pliant (diphros) semblable à celui que le peintre a disposé sous l’anse, enveloppé dans son himation, portant de fines sandales peintes en rehauts rouges, son casque et son épée suspendus au mur.
Envoyé par les Grecs, Ulysse appuyé sur ses lances et les jambes croisées dans l’attitude des personnages en discussion, négocie le retour d’Achille en compagnie d’Ajax et de Phœnix.

Macron et Hiéron

Macron, un des artistes les plus prolifiques de la céramique attique à figures rouges (on lui attribue environ 350 vases), a signé très peu de vases en tant que peintre mais travaillé de manière constante avec le potier Hiéron dont la signature apparaît sur une trentaine de coupes. Hiéron dirigeait, dans le premier quart du Ve siècle av. J.-C., un atelier de peintres de coupes célèbre et rivalisant avec ceux d’Euphronios, Brygos et Python.
Hiéron et Macron ont produit une grande quantité de coupes aux formes élégantes, et ont façonné et décoré avec beaucoup de soin de grands skyphoï comme celui du Louvre et son pendant conservé au Musée de Boston qui porte la signature de Macron et dont la représentation d’Hélène et Pâris orne la vasque. Macron apprécie les sujets liés au cycle de Troie, les scènes dionysiaques, de palestre et de banquet. Sur le skyphos du Louvre, son style se caractérise par la composition organisée simplement autour de quatre figures monumentales disposées les unes à côté des autres, par les têtes au contour arrondi et légèrement aplati sur le dessus, et par le dessin des vêtements de ses personnages, exécuté avec beaucoup de finesse, surtout les drapés féminins aux plis onduleux et animés qui habillent les ménades dansant sur ses coupes. Les élèves et successeurs de Macron, dont fait partie le Peintre de la Clinique, travaillent dans le même atelier et continueront à produire de petits vases jusqu’en 470 av. J.-C.

Bibliographie

- VON BOTHMER D., The Eye of Greece, 1982, pp. 40-41, p. 45, p. 47, p. 52.

- SHAPIRO H.A., Myth into Art, 1994, pp. 15-16, fig. 7-8.

- KUNISCH N., Makron, 1997, p. 195, n° 331.

- Feuillet pédagogique 3/25 "La guerre de Troie".

- DENOYELLE Martine, Chefs-d’œuvre de la céramique grecque, 1994, p. 132, n° 61.

Cartel

  • Macron

    Skyphos à figures rouges

    Vers 480 avant J.-C.

    Athènes

  • H. : 31 cm. ; D. : 28 cm. ; L. : 40 cm.

  • Collection Campana, 1861

    G 146

  • Antiquités grecques, étrusques et romaines

    Aile Sully
    1er étage
    Galerie Campana IV
    Salle 43
    Vitrine 24

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet

Informations complémentaires

Signature de potier incisée sur une anse : HiéronLégendes faces A et B : Agamemnon, Talthybios, Diomède, [Achi]lleus, Ulysse, Ajax, Phœnix