Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Stamnoi à figures rouges dits " stamnoi Fould "

Œuvre Stamnoi à figures rouges dits " stamnoi Fould "

Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines : Art étrusque (du IXe au Ier siècle av. J.-C.)

Stamnoi à figures rouges dits " stamnoi Fould "

© 2000 RMN / Hervé Lewandowski

Antiquités grecques, étrusques et romaines
Art étrusque (du IXe au Ier siècle av. J.-C.)

Auteur(s) :
Marie-Bénédicte Astier

Les deux stamnoi de l'ancienne collection Fould sont exceptionnels par l'originalité de l'exécution, la syntaxe non conventionnelle du décor et le choix des thèmes figurés. Réalisés vers 300 av. J.-C., selon la technique des figures rouges, ils sont l'oeuvre d'un peintre de Vulci et constituent sans doute un écho précieux d'une grande peinture du début de l'époque hellénistique, aujourd'hui disparue. L'un représente un cortège dionysiaque ; l'autre illustre deux épisodes de l'histoire d'Achille.

Les stamnoi de la collection Fould

Ce n’est qu’en 1977 que ces deux stamnoi sont entrés au musée du Louvre après avoir été conservés autrefois dans la collection Joly de Bammeville, puis dans celle de Louis Fould à laquelle ils doivent leur nom. Les deux vases constituent une paire et sont l’œuvre d’un même maître, actif à Vulci (en Étrurie centrale). Leur forme à panse ovoïde montée sur un haut pied mouluré, caractéristique des productions étrusques entre la fin du IVe et le début du IIIe siècle av. J.-C., reprend et réinterprète celle des stamnoi produits par les ateliers attiques entre la fin du VIe et la fin du Ve siècle av. J.-C. Leur décor, réalisé selon la technique des figures rouges, présente plusieurs particularités qui font de ces vases des pièces exceptionnelles, que ce soit d’un point de vue stylistique, iconographique ou technique.

Un décor mythologique exceptionnel

La syntaxe décorative est d’une grande originalité et se distingue des créations de l’époque en refusant la surenchère ornementale au profit d’une composition épurée de tout élément accessoire. Une course de chars se déroule sur l’épaule des deux stamnoi. Cette course est traitée d’une manière enlevée et parodique à la fois : des Amours ailés, une Niké et un silène dirigent des attelages fantastiques formés de lions, de griffons et de cygnes (un sujet rare dans la céramique tardive à figures rouges). Le même esprit parodique semble présider au cortège dionysiaque figuré sur la panse d’un des stamnoi (Ca 6530). Deux satyres portent un vieux silène ivre et sont entourés d’une ronde de ménades et de satyres musiciens. Tout dans cette danse frénétique dit l’excitation sexuelle qui anime les personnages.
La scène pourrait avoir été inspirée par le théâtre comique étrusque, contrairement à celle représentée sur l’autre vase, qui illustre deux épisodes tragiques de l’histoire d’Achille : d’une part, le meurtre de Troïlos décrit au moment crucial où Achille s’élance vers le fils de Priam, d’autre part, la mort d’Achille dont le corps inerte est porté par son compagnon Ajax.

Un écho de la grande peinture hellénistique

Fabriqués vers 300 av. J.-C., les stamnoi Fould paraissent constituer un écho précieux de la grande peinture du début de l’époque hellénistique et pourraient être inspirés d’une composition monumentale aujourd’hui disparue. Comme l’auteur des fresques de la Tombe François (contemporaine de ces vases), à Vulci même, le peintre se fait ici l’écho des conquêtes de la grande peinture grecque : il s’attache à varier les attitudes, à multiplier les visages de trois quarts, les traits hachurés et les touches blanches pour souligner le volume des corps.

Bibliographie

- GAULTIER Françoise, VILLARD François (dir.), « Les stamnoi Fould. Un dernier éclat de la peinture sur vase en Étrurie », in Monuments et Mémoires de la Fondation Eugène Piot, 67, 1985, pp. 3-30.

- MARTELLI CRISTOFANI Marina, « La ceramografia etrusca fra età tardo-classica ed hellenismo », in Studi Etruschi, 58, 1992, pp. 89-114.

Cartel

  • Stamnoi à figures rouges dits " stamnoi Fould "

    Vers 300 avant J.-C.

    Vulci, Italie centrale

    Vulci, Étrurie centrale

  • Argile, terre cuite à décor à figures rouges

    H. : 34,50 cm. ; D.: 24,3 cm ; L.: 27,5 cm

  • Collection Peyrefitte ; musée du Louvre, 1977 , 1977

    Ca 6529, Ca 6530

  • Antiquités grecques, étrusques et romaines

    Aile Denon
    Rez-de-chaussée
    Etrurie II
    Salle 19
    Vitrine 2

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet