Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Statue équestre de Bartolomeo Colleoni à Venise

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Statue équestre du Colleoni

Arts graphiques
XIXe siècle

Auteur(s) :
Grollemund Hélène

Artiste au talent unique en son genre, célébré par les artistes et les critiques français contemporains qui reconnaissent leur dette envers lui, Bonington séjourna à Venise en 1826. Ses fréquentes promenades sont attestées par nombre de dessins, d'aquarelles et de peintures dont le Louvre conserve des exemples notables. Cette Statue équestre de Bartolomeo Colleoni, l'une des pièces maîtresses de la collection de Frédéric Villot, compte parmi les plus célèbres exécutées alors.

Bonington et Delacroix

Formé dans la tradition des aquarellistes anglais Girtin et Cotman, Bonington vint en France dès l'âge de quinze ans et devint très rapidement une des personnalités les plus influentes du cercle de jeunes artistes réunis dans l'atelier de Gros. Sa rencontre avec Delacroix fut un élément marquant dans sa carrière. Après avoir travaillé ensemble en Angleterre en 1825, les deux artistes partagèrent un temps le même atelier à Paris, unis par des rapports amicaux et étroits. Bonington transmit à Delacroix son goût de la couleur vive et brillante, sa technique exemplaire de l'aquarelle.

Venise la romantique

L'année 1826 représente le sommet de la brève carrière de Bonington, interrompue par la tuberculose. L'artiste se rendit en Italie en compagnie du baron Charles Rivet (1800-1872). Les deux hommes visitèrent rapidement Milan, Brescia, les bords du lac de Garde et Vérone, car Bonington, d'après Rivet, "ne pens[ait] qu'à Venise". Aux yeux des romantiques, la ville, dont le déclin s'accélérait depuis l'occupation autrichienne, était un chef-d'oeuvre que la nature allait inéluctablement soustraire au regard humain. La mélancolie qu'engendrait cette idée se doublait de la nécessité pour Bonington, semble-t-il, de garder le plus de témoignages possibles d'une ville qu'il ne reverrait peut-être jamais.

Glorification d'un condottiere

Le séjour dans la cité des Doges dura du 20 avril au 19 mai. L'artiste éprouva grand plaisir à la parcourir : la lumière changeante de la ville et de ses édifices aux couleurs vives convenait admirablement à sa technique. L'aquarelle du Louvre compte parmi les plus célèbres de Bonington. Elle est centrée sur la statue équestre de Bartolomeo Colleoni (1400-1475), l'un des monuments de Verrocchio les plus fameux de Venise, à proximité de la basilique SS. Giovanni e Paolo. Plusieurs croquis au crayon, conservés en Angleterre (collection du comte de Shelburne, Wobood), montrent que Bonington a tourné autour de la statue avant de trouver l'angle idéal. Les effets changeants du temps dramatisent la scène et créent une lumière fortement contrastée qui rehausse le caractère emphatique du monument et l'énergie contenue du condottiere.

Bibliographie

- NOON Patrick , Richard Parkes Bonington "Du plaisir de peindre", cat. exp. New Haven, Yale Center for british Art, Paris, musée du Petit Palais, Editions de la Réunion des Musées Nationaux, 1991 n 100.

- SERULLAZ Arlette , D'outre-Manche : L'art britannique dans les collections publiques françaises, cat. exp. Paris, musée du Louvre, Editions de la Réunion des Musées Nationaux, 1994, n 141.

Cartel

  • BONINGTON Richard Parkes

    Statue équestre du Colleoni

  • achat

    37889

  • Arts graphiques

    Pour des raisons de conservation, les œuvres de ce département ne sont pas exposées en permanence.

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet

Informations complémentaires

Signé du monogramme, en bas à gauche : R.P.B.