Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Statuette de dieu guerrier

Statuette de dieu guerrier

© Photo RMN / Franck Raux

Antiquités orientales
Anatolie

Auteur(s) :
Marie-Jo Castor

Acquise à Lattaquieh, près de Ras Shamra, cette statuette en bronze est considérée comme une figurine de production syro-hittite, car à partir du XIVe siècle av. J.-C. les souverains du nouvel empire hittite étendent leurs possessions sur une grande partie de la Syrie. La ville d'Ougarit (actuelle Ras Shamra) maintient sa propre tradition artistique.

Un dieu de l'orage

Cette statuette en bronze dont les bras et la coiffure ont disparu représente un dieu guerrier, debout, dans l'attitude de la marche. L'arrachement des bras indique que le bras droit était levé, brandissant une arme, ce qui permet d'interpréter cette figurine comme un "dieu de l'orage" lançant le foudre, adorés au Levant et dans le monde hittite durant la période du Bronze récent. La tête comportait à l'origine une coiffure rapportée, peut être dans un autre matériau. De même, les yeux devaient être incrustés. Les pommettes sont hautes, le nez assez massif et la bouche petite, aux lèvres très minces. Les oreilles larges portent des boucles. Les cheveux disposés en une seule natte tombent jusqu'au bas du dos.
Le rendu anatomique du buste est fortement souligné par de profondes incisions dans le métal. La taille mince est serrée par une ceinture qui retient un pagne court fait d'un tissu enroulé dont la bordure frangée suit la ligne de la cuisse. Les jambes athlétiques, aux genoux et aux mollets bien marqués, sont chaussées de bottines montantes.
Réalisée en utilisant la technique de la fonte à cire perdue, cette figurine devait à l'origine être recouverte d'une feuille d'or dont une trace subsiste sur le côté gauche. Toute la hauteur de la figurine est en effet traversée sur le côté par une fente profonde, sur le haut des épaules, entre le cou et les bras, le long du côté gauche du corps et sur la face arrière des jambes (bottes comprises) pour qu'il soit possible d'insérer la feuille d'or. Sous les pieds, des tenons permettaient de fixer la statuette sur un socle.

Un art hybride syro-hittite

Si l'on compare cette figurine au personnage figuré en bas-relief sur un jambage de la Porte du roi à Hattusha (Bogazköy), on remarque d'emblée des similitudes de style : même volume athlétique du corps (pectoraux et omoplates dessinés de manière à faire ressortir la vigueur athlétique du dieu combattant), traits accentués (visage carré, pommettes hautes, grands yeux en amande). Du point de vue vestimentaire, on observe le même pagne court arrivant au-dessus des genoux, une ceinture à la taille, des bottes à la pointe relevée. La coiffure, qui n'existe plus sur la statuette du Louvre, était probablement constituée comme sur le relief de Hattusha d'un bonnet ou d'une sorte de calotte parfois ornée d'une triple rangée de cornes, apanage des divinités. Ces éléments relèvent de la tradition iconographique du monde hittite. Cependant, la technique est celle de ces figurines de bronze posées sur des tenons, retrouvées en Syrie et qui datent des XIVe et XIIIe siècles av. J.-C. Le culte du dieu de l'orage, bien attesté à Ougarit comme le montre la stèle du Baal au foudre du Louvre, est également répandu chez les Hittites.
La statuette dite de Lattaquieh, qui provient probablement du site d'Ougarit, est donc bien un chef d'oeuvre de l'art hybride syro-hittite.

Bibliographie

- Huit millénaires de civilisation anatolienne, catalogue de l'exposition, Paris, Maison de l'UNESCO, 1981, p. 21.

- SEEDEN H., The standing Armed Figurines in the Levant, Munich, Beck'sche, 1980, p. 113.

- SHARP JOUKOWSKY M., Earley turkey, Anatolian Archaeology from Prehistory through the Lydian Period. Dubuque, Iowa, Kendall/Hunt Publishing Company, 1996, pp. 262-263.

Cartel

  • Statuette de dieu guerrier

    XIIIe siècle avant J.-C.

    Trouvée à Lattaquieh (Syrie du Nord)

  • Bronze

    H. : 15,50 cm. ; L. : 3,80 cm. ; Pr. : 5,50 cm.

  • Acquisition 1864

    AO 11187

  • Antiquités orientales

    Aile Richelieu
    Rez-de-chaussée
    Civilisations anatoliennes, des origines au Ier millénaire avant J.-C.
    Salle 5. Temporairement fermée au public, oeuvres
    Vitrine 3 : L'empire hittite. Epoque des Royaumes néo-hittites.

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet