Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Statuettes de petits chiens portant un collier hachuré

Œuvre Statuettes de petits chiens portant un collier hachuré

Département des Antiquités orientales : Iran

Petits chiens portant un collier hachuré

© 2005 RMN / Franck Raux

Antiquités orientales
Iran

Auteur(s) :
Patricia Kalensky

Ces deux petits chiens en argent ont un caractère exceptionnel. En effet, si cet animal est fréquemment représenté dans l'art d'Iran ou de Mésopotamie, ce type d'objet, sans doute un élément de parure, est rare. Il témoigne du haut niveau de technicité atteint par les orfèvres de cette région, qualifiée de trans-élamite, où les matières précieuses, le jeu des couleurs et l'animal en tant que forme plastique ont été remarquablement exploités.

Un témoignage d'orfèvrerie en argent

Ces deux petits chiens proviennent de Bactriane, région située entre l'Afghanistan et le Tadjikistan et qualifiée par Pierre Amiet de trans-élamite car on y retrouve, à la fin du IIIe millénaire et au début du IIe, des types d'objets semblables à ceux d'Iran à la même époque mais magnifiés par l'emploi de matières plus précieuses et par un décor plus riche.
L'argent a été fréquemment employé dans l'orfèvrerie orientale mais peu de témoignages nous sont parvenus car ces objets ont rarement été conservés. Ce matériau précieux a eu une faveur particulière en Bactriane qui nous a livré de beaux exemples d'objets de parure, de trompettes miniatures, de vases décorés au repoussé ou de cachets compartimentés.

Un élément de parure trans-élamite

La tradition du décor animalier est vive dans cette région. Des animaux sauvages, tels que rapaces, singes, chameaux et sangliers ou fantastiques, comme les dragons, ornent les armes, les outils, les vases et les objets de parure.
Ces deux petits chiens, d'à peine 4 cm de long, sont percés verticalement. On peut penser qu'un fil passé dans la perforation permettait de les suspendre, à un collier par exemple, ou plus vraisemblablement qu'une tige de métal servait de support à ces éléments qui constituaient alors des sommets d'épingles ou de hampes décoratives. Le choix du motif est toutefois exceptionnel pour ce type d'objet.
La comparaison avec un animal semblable en cuivre, surmonté d'un anneau d'argent afin qu'il puisse être porté en pendentif, et retrouvé avec d'autres éléments de parure dans une tombe de Tepe Hissar, site du Sud-Est de la mer Caspienne, permet néanmoins de rattacher cette oeuvre à un contexte d'Iran extérieur.

Un animal domestique

Le chien a été domestiqué très tôt et on en connaît plusieurs représentations. Sous sa forme sauvage, il s'anime en frises décoratives sur les vases de Suse au IVe millénaire. Mais ce site a également livré deux pendentifs en forme de petits chiens, l'un en or et l'autre en argent, datant de la fin du IVe millénaire, et de toute évidence domestiqués puisqu'ils portent un collier traité par incisions, comme les deux chiens de Bactriane. Le chien, figuré comme animal domestique, apparaît également sur des objets mésopotamiens, par exemple sur une plaquette de terre cuite du début du IIe millénaire ou sous la forme d'une statuette. En revanche, le monde trans-élamite, en particulier la Bactriane, a peu représenté cet animal de compagnie. Ce sont des chiens plus élancés que l'on voit courir dans des scènes de chasse ou qui figurent comme gardiens de troupeau.
Les deux figurines d'argent représentent de toute évidence une race de chiens plus petits, trapus, au museau cylindrique et aplati, et à la croupe rebondie. Ils possèdent une longue queue enroulée qui sert ici curieusement d'assise, les pattes arrière ne reposant pas sur le sol. Le petit animal de Tepe Hissar appartient vraisemblablement à cette même espèce.

Bibliographie

- AMIET Pierre, "Antiquities of Bactria and outer Iran in the Louvre collection", in Bactria, an ancient oasis Civilization from the sands of Afghanistan, Erizzo, 1988, p. 173 et 175 ; fig. d et e.

Cartel

  • Petits chiens portant un collier hachuré

  • Argent

  • Acquisition, 1983

    AO 28057 ; AO 28058

  • Antiquités orientales

    Aile Richelieu
    Rez-de-chaussée
    Iran et Bactriane
    Salle 9
    Vitrine 3 : Bactriane fin du IIIe millénaire, début du IIe millénaire avant J.-C.

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet