Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Stèle dédiée par le roi Amasis à l'Apis mort sous son règne

Œuvre Stèle dédiée par le roi Amasis à l'Apis mort sous son règne

Département des Antiquités égyptiennes : Dernières dynasties pharaoniques et époque ptolémaïque (vers 1069 - 30 av. J.-C.)

Stèle commémorant l'enterrement du taureau Apis mort sous le règne d'Amasis

© Musée du Louvre/C. Décamps

Antiquités égyptiennes
Dernières dynasties pharaoniques et époque ptolémaïque (vers 1069 - 30 av. J.-C.)

Auteur(s) :
Élisabeth David

Cette stèle est un monument officiel, dédié par le roi Amasis à un taureau sacré Apis mort sous son règne. Très épaisse, elle devait être encastrée dans la maçonnerie qui bloquait l’entrée de la tombe du taureau, au Sérapéum de Memphis. En haut de la stèle, sous le signe hiéroglyphique du ciel et un disque solaire ailé, le roi Amasis est agenouillé devant Apis, séparé de lui par une table d’offrandes couverte de tranches de pain. Le texte rappelle les grandes dates de la vie de l’animal sacré.

Le roi aux deux mains gauche

Amasis, de profil, est agenouillé et assis sur ses talons, le buste légèrement penché en avant. La position de ses bras est inhabituelle : contrairement à l’usage qui consiste à étaler les épaules humaines de face, l’artiste a rabattu l’épaule droite du roi en avant. Les bras tombent devant ses genoux, les deux mains se touchant presque. Ce qui permet au spectateur attentif de remarquer que le roi a deux mains gauche ! Cette anomalie est tout à fait habituelle dans le relief égyptien, mais en général, les mains étant de chaque côté du corps, elle est moins évidente.

Une des premières épitaphes officielles de taureau

Désigné par ses noms d’ « Horus » et de « roi de Haute et de Basse Egypte», « le dieu parfait, seigneur des Deux Terres » offre du pain et de la bière à « Apis-Atoum, qui porte ses deux cornes sur sa tête ». Avant l’époque saïte, les stèles consacrées dans le Sérapeum étaient le fait de personnes privées. Le premier roi de la 26e dynastie, Psammétique Ier, a réalisé d’importants travaux de rénovation au Sérapéum : c’est peut-être à cette occasion que les stèles royales sont apparues.

De la traçabilité des taureaux sacrés

Commémorative de l’enterrement solennel du taureau, la stèle mentionne toutes les dates importantes de sa vie :
« L’an 23, le 1er mois de la saison chémou, 15e jour, sous la Majesté du roi de Haute et Basse Egypte Khénemibrê, doué de vie, éternellement :
[Suit un résumé des funérailles : après l’embaumement, le taureau sacré est conduit en traîneau jusqu’à sa tombe. Il est déposé dans le sarcophage de granite commandé par le roi, qui a aussi offert le linceul, les amulettes et le mobilier funéraire.]
La Majesté de ce dieu est partie pour le ciel l’an 23, 3e mois de la saison péret, 6e jour. Il était né en l’an 5, 1er mois de la saison akhet, 7e jour. Il avait été mené au domaine de Ptah le 2e mois de la saison chémou, 18e jour. La durée de vie parfaite de ce dieu : 18 ans, 1 mois et 6 jours. Fait pour lui par Amasis, doué de vie et autorité, éternellement. »
 Les stèles royales à Apis, avec de telles accumulations de dates, ont aidé à fixer la chronologie égyptienne de la 26e dynastie à la fin de l’époque grecque.

Bibliographie

- LETELLIER B., BERMAN L. M., Pharaohs. Treasures of Egyptian Art from the Louvre, The Cleveland Museum of Art in association with Oxford Press,  1996, p. 80-81, 97.

Cartel

  • Stèle commémorant l'enterrement du taureau Apis mort sous le règne d'Amasis

    547 avant J.-C. (26e dynastie)

    Sérapéum de Saqqara

  • calcaire

    H. : 107 cm. ; L. : 63,5 cm. ; Pr. : 35 cm.

  • N 406

  • Antiquités égyptiennes

    Aile Sully
    Rez-de-chaussée
    Les animaux et les dieux
    Salle 19

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet