Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Stèle figurant la déesse Ishtar

Stèle représentant la déesse Ishtar d'Arbèles

© R.M.N./F. Raux - S. Hubert

Antiquités orientales
Mésopotamie

Auteur(s) :
Patricia Kalensky

Cette stèle figurant la déesse Ishtar témoigne de l'art provincial de l'empire assyrien au sommet de sa puissance et de son expansion. Souvent représentée dans l'art du Proche-Orient, la déesse revêt ici un caractère guerrier, peu attesté sur des oeuvres monumentales telles que celle-ci.

Un monument provenant d'une cité conquise par les Assyriens

Cette stèle représentant la déesse Ishtar a été découverte en 1929 dans les fouilles de Tell Ahmar par la mission archéologique du Louvre, que dirigeait François Thureau-Dangin. Le site, qui se trouve sur la rive gauche de l'Euphrate, à une vingtaine de kilomètres au sud de la frontière turque, recouvre les ruines de l'antique Til Barsip, capitale d'un royaume araméen de Syrie du Nord, le Bît Adini. Conquise par les Assyriens en 855 av. J.-C., la cité prit le nom du vainqueur en devenant "Forteresse de Salmanasar". Cette stèle est probablement postérieure à la conquête et a dû être sculptée au VIIIe siècle av. J.-C.

Ishtar guerrière, déesse vénérée par les Assyriens

Déesse de l'amour et de la guerre, Ishtar est représentée ici sous sa forme virile et guerrière, connue surtout par l'iconographie des sceaux-cylindres. La déesse se tient debout sur un lion, son animal-attribut qu'elle tient en laisse de la main gauche. Elle est nimbée et porte une longue épée passée à la taille, ainsi que deux carquois croisés dans le dos. Sa tiare à cornes, couvre-chef porté par les dieux dans l'iconographie proche-orientale, est ici de forme cylindrique et surmontée d'un disque radié qui rappelle le caractère astral de la déesse. En effet, Ishtar incarne également la planète Vénus. Son costume asymétrique, constitué d'une tunique courte et d'un châle frangé oblique dégageant une jambe, est masculin. Il ressemble à celui que portent les génies ou les héros dompteurs de lion sur les reliefs des palais assyriens. L'inscription gravée dans le champ nous apprend que cette Ishtar guerrière est celle que les rois d'Assyrie vénéraient tout particulièrement dans le sanctuaire d'Arbèles.

Cartel

  • Stèle représentant la déesse Ishtar d'Arbèles

    VIIIe siècle avant J.-C.

    Til Barsip, rebaptisée Kar Salmanasar à l'époque assyrienne (actuellement Tell Ahmar)

  • Brèche

  • Fouilles F. Thureau-Dangin, M. Dunand, 1929 - 1931

    AO 11503

  • Antiquités orientales

    Aile Richelieu
    Rez-de-chaussée
    Mésopotamie - Syrie du Nord. Assyrie : Til Barsip, Arslan Tash, Nimrud, Ninive
    Salle 6

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet