Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Table à écrire

Œuvre Table à écrire

Département des Objets d'art : XVIIIe siècle : le néo-classicisme

Table à écrire à pupitre

© Musée du Louvre, dist. RMN / Thierry Ollivier

Objets d'art
XVIIIe siècle : le néo-classicisme

Auteur(s) :
Muriel Barbier

Le château de Saint-Cloud a été acheté par la reine Marie-Antoinette au duc d'Orléans en 1785. La reine entreprit alors de le meubler à son goût. Cette table se trouvait dans le cabinet intérieur de la souveraine. Elle fut réalisée par l'ébéniste Adam Weisweiler et livrée par le marchand mercier Daguerre, qui a sûrement joué un rôle dans la conception de ce meuble. Cette table est caractéristique de l'oeuvre de Weisweiler et du raffinement du style Louis XVI.

Un meuble à écrire

Cette table oblongue, plaquée d'ébène et de laque, est dotée d'une ceinture munie de tiroirs. La façade de la ceinture est divisée en trois, le centre étant légèrement en ressaut. La partie du milieu et celle de gauche composent un même tiroir de grande dimension, qui abrite une tablette couverte de bleu (autrefois de velours vert), soulevée, elle permet de dévoiler le tiroir proprement dit. La petite partie droite de la ceinture est composée d'un tiroir qui a perdu son écritoire, abritant un encrier, un poudrier et une boîte à éponge en cuivre doré. La partie centrale du plateau de la table, dotée d'une crémaillère au revers, peut se relever pour faire office de pupitre. Fermé, le meuble semble devenir simplement décoratif.

Laque et marqueterie

L'aspect extérieur de la table doit peu à l'ébénisterie, puisqu'elle est essentiellement plaquée de panneaux de laque du Japon, cerclés d'aventurine. Les laques sont mis en valeur par des baguettes de bronze doré. La ceinture présente également des matériaux étrangers à l'art de l'ébéniste, notamment l'acier qui fait ici une de ses premières apparitions dans le domaine du mobilier. Néanmoins, à l'intérieur du meuble, l'ébéniste dévoile tout son savoir-faire par la marqueterie, ornant le fond et les côtés des tiroirs. Ils sont marquetés de losanges de sycomore délimités par un triple filet de blanc, vert et noir, et ponctués au sommet de quatre disques d'ébène. Ce type de marqueterie se retrouve sur la table à jouer de Marie-Antoinette, réalisée par Jean-Henri Riesener, pour le même château de Saint-Cloud, et conservée au musée Nissim de Camondo. Adam Weisweiler démontre son savoir-faire sur cette table typique de sa création, notamment par l'entretoise composée de baguettes entrelacées, supportant un panier en bronze doré, imitant la vannerie.

Richesse et finesse des bronzes dorés

La table à écrire est agrémentée d'un décor de bronze doré (peut-être réalisé par le doreur François Remond) auquel Daguerre faisait souvent appel. Les pieds, en gaines, sont ornés de cariatides canéphores drapées à l'antique, récurrentes dans l'oeuvre de Weisweiler. La ceinture est composée de plaques d'acier poli sur lesquelles se détachent les frises de bronze doré. Le ressaut de la façade est orné d'un masque d'Apollon flanqué de deux sphinges ailées, et de rinceaux végétaux. Les côtés présentent des guirlandes de fleurs et de fruits, soutenus par des noeuds de ruban. La finesse de la ciselure et la polychromie obtenue entre les différents matériaux, font de cette table un chef-d'oeuvre, né de l'orchestration de Daguerre.

Bibliographie

- ALCOUFFE D., DION-TENNENBAUM A., LEFEBURE A., Le mobilier du musée du Louvre, t.1, Dijon, Editions Faton, 1993, p 288- 291.

- PRADERE A., Les ébénistes français de Louis XV à la Révolution, Edtions Le Chêne, Paris, 1989, p 389.

Cartel

  • Adam WEISWEILER

    Table à écrire à pupitre

    1784

    ParisEstampillée : Adam Weisweiler

  • Ebène, laque du Japon, nacre, bronze doré et acier

    H. : 73,70 cm. ; L. : 81,20 cm. ; Pr. : 45,20 cm.

  • Provenance : cabinet intérieur de Marie-Antoinette à Saint-Cloud ; collection du prince de Beauvau ; salon bleu de l'impératrice Eugénie au palais des Tuileries en 1865. Versement du Mobilier national, 1870

    OA 5509

  • Objets d'art

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet