Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Tableau de la Trinité

Œuvre Tableau de la Trinité

Département des Objets d'art : Moyen Age

"Tableau de la Trinité"

© 2003 RMN / Jean-Gilles Berizzi

Objets d'art
Moyen Age

Auteur(s) :
Isabelle Balandre

Ce tableau d'orfèvrerie représente le type même du joyau que les princes s'offraient pour les étrennes ou les grandes occasions. Il évoque des thèmes chers aux Valois, la Trinité et la Vierge de pitié. Exemple des réalisations brillantes des orfèvres parisiens vers 1400, il regroupe diverses techniques dont l'émaillerie sur ronde-bosse d'or, enrichie de pierres précieuses et de perles. Au XVIe siècle, cette œuvre a fait partie du trésor de l'ordre du Saint-Esprit créé par Henri III en 1578.

Une iconographie complexe

Dans une construction architecturale de style gothique à quatre étages sont aménagées des niches ornées de statuettes. Malgré les éléments disparus, on peut identifier, au centre, la Trinité, Dieu le Père tenant entre ses mains la croix ; une colombe devait surmonter l'ensemble. Au-dessus, la Vierge tenait sans doute le corps du Christ aujourd'hui disparu. L'œuvre est dominée par une petite statuette du Christ triomphant, Salvatore mundi, tenant l'oriflamme et le globe, symbole de la victoire sur la mort. L'association de ces trois scènes est un fait nouveau pour l'époque.
Dans les autres niches, les saints et apôtres sont reconnaissables à leurs attributs respectifs, notamment saint Pierre (les clés), saint Paul (l'épée) saint Barthélémy (le couteau), sainte Catherine (la roue) et sainte Barbe (la tour), saint Thomas (la lance) et enfin sainte Elisabeth de Hongrie (la couronne).

Le luxe et le raffinement des techniques

Les vêtements des personnages sont recouverts d'émail blanc rehaussé d'émaux rouges et verts translucides. L'émaillerie sur ronde-bosse d'or est une technique nouvelle, apparue chez les orfèvres parisiens au milieu du XIVe.
D'après l'inventaire de 1420, il y avait davantage de pierres et de perles : dix-sept saphirs, onze rubis et soixante-dix perles.
Les perles sont montées en troche et les saphirs et rubis balais sont insérés dans des bâtes tronconiques à griffes. L'effet d'accumulation et la grande variété de couleurs sont caractéristiques de ce type de joyau.
Si le modelé des draperies, épaissies par la couche d'émail blanc laiteux, perd en subtilité, en revanche le décor architectural, par la finesse des gâbles, pinacles et dais, donne à l'ensemble un caractère élégant.

Une commande royale

Cette œuvre a été envoyée par Jeanne de Navarre, reine d'Angleterre, à son fils le duc de Bretagne Jean V vers 1412. Parmi les pierres précieuses, un des saphirs présente le portrait gravé en intaille d'une femme qui ressemble étrangement à la reine. Ce tableau figurait dans la dot d'Anne de Bretagne et, après le mariage de celle-ci avec Charles VIII, il rejoignit le trésor royal. Il fait partie des oeuvres prélevées par Henri III pour constituer une partie du trésor de l'Ordre du Saint-Esprit lors de sa création en 1578. Les armes de ce souverain figurent sur un médaillon ovale ajouté sur la base.
Bien que l'on puisse faire des parallèles avec l'art anglais, l'ensemble représente bien le style parisien des années 1400. Les nombreux échanges de cadeaux entre les cours européennes justifient le terme de gothique international.

Bibliographie

- Les Fastes du Gothiques, Le siècle de Charles V, Éditions de la Réunion des musées nationaux, Paris, 1981, pp. 262

Cartel

  • Angleterre ? (avant 1412)

    "Tableau de la Trinité"

    Provient du trésor de l'Ordre du Saint-Esprit

  • Or, émaux sur ronde-bosse d'or, pierreries

    H. : 44,50 cm. ; L. : 15 cm.

  • MR 552

  • Objets d'art

    Aile Richelieu
    1er étage
    Sceptre de Charles V
    Salle 4
    Vitrine 5

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet