Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Tenture aux amours vendangeurs

Œuvre Tenture aux amours vendangeurs

Département des Antiquités égyptiennes : Egypte chrétienne (IVe - XIIe siècle apr. J.-C.)

Tenture aux Amours vendangeurs

© 2003 Musée du Louvre / Georges Poncet

Antiquités égyptiennes
Egypte chrétienne (IVe - XIIe siècle apr. J.-C.)

Auteur(s) :
Cédric Meurice

La taille et l'iconographie de cette tenture en tapisserie de grandes dimensions lui donnent son caractère exceptionnel. Malgré de multiples lacunes, la composition originale de l'ensemble peut être restitué. A travers le thème des rinceaux peuplés, on y découvre les amours vendangeurs, iconographie chère au monde gréco-romain.

Les avatars d'une tenture

Les décors ainsi que le fond de cette pièce ont été exécutés entièrement en tapisserie. Originellement élaboré pour venir décorer l'intérieur de la riche demeure d'un particulier, ce tissu était destiné avant tout à être vu. Il a ensuite servi de linceul comme l'indique la présence de traces de liens destinés à l'accrocher sur le corps du défunt. Il ne reste de ce linceul que sa partie basse ; par conséquent, sa hauteur est impossible à restituer.

Amours vendangeurs

Le décor est symétrique. Il est composé de deux galons disposés en équerre et se faisant face. Dans les angles se trouvent deux médaillons aussi nommés orbiculi. Ces ornements sont tissés directement sur le métier de l'artisan en même temps que le fond lie-de-vin, couleur choisie en référence au thème général. Cet exemple de décor dit des rinceaux peuplés développé à l'époque hellénistique à partir de la Syrie est "peuplé" ici d'amours vendangeurs.
Les deux orbiculi portent exactement la même scène : un cep à quatre sarments abritant cinq putti accompagnés de quatre oiseaux à chaque fois. Le putto central danse un bras levé tandis que les quatre autres jouent tous de la flûte de Pan. Dans les galons à fond rouge bordés de jaune et décorés d'une succession de cercles, le sujet est à peu près identique : chaque cercle abrite un putto dans une attitude différente. Aux représentations de la danse et de la musique viennent se joindre des personnages tenant un oiseau, jouant du pipeau, saisissant une grappe de raisin ou même se reposant. Le dégradé des couleurs permet au tisserand de rendre les corps potelés de ces amours tout en offrant un dynamisme certain à l'ensemble.

La vigne, des pharaons au Christ

Ce décor fait évidemment penser au dieu du vin, Dionysos, dont une partie du cortège est traditionnellement constituée par des amours. Mais il n'est pas exclu que cette scène fasse référence à un thème chrétien puisque dans l'Évangile selon saint Jean (15, 1), le Christ est la vigne et Dieu est un vigneron. Quoi qu'il en soit, le thème de la vigne est également omniprésent en Égypte depuis l'époque des pharaons.

Bibliographie

- BENAZETH D., L'art copte, Musée du Louvre, Petits guides des grands musées, Editions de la Réunion des musées nationaux, Paris, 1991, fig. 7, p. 9.

- RUTSCHOWSCAYA M.-H., "Tapisserie aux amours vendangeurs", in Musiques au Louvre (Hommage à Michel Laclotte), Paris, 1994, p. 449.

- Egyptes... L'Egyptien et le copte, Lattes, 1999, n 79.

- Au fil du Nil, Nantes, 2001-2002, p. 118-119, n 82.

- RUTSCHOWSCAYA M.-H., Tissus coptes, Adam Biro, Paris, 1990, p. 60-61 et p. 62.

Cartel

  • Tenture aux Amours vendangeurs

    IVe - Ve siècle après J.-C.(datation au radiocarbone)

  • Tapisserie, laine

  • E 27205

  • Antiquités égyptiennes

    Aile Denon
    Entresol
    Salle de Baouit (salle actuellement fermée)
    Salle C
    Vitrine 3

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet