Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Tête de momie

Œuvre Tête de momie

Département des Antiquités égyptiennes : Egypte romaine (30 av. J.-C. - 392 apr. J.-C.)

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Tête de momie

© Musée du Louvre

Antiquités égyptiennes
Egypte romaine (30 av. J.-C. - 392 apr. J.-C.)

Auteur(s) :
Marie-France Aubert

Sur cette tête momifiée d'homme à la chevelure bouclée, subsiste un fragment d'enveloppe en toile de lin qui l'enserrait ; sur le visage est appliquée une feuille d'or. La momification était un atout supplémentaire pour accéder à la vie éternelle. L'or, symbolisant pour les Egyptiens la couleur du soleil, était la chair des dieux, c'est seulement à l'époque romaine qu'on le trouve recouvrant l'épiderme des momies.

Une tête d'homme à la chevelure rousse et bouclée

Le crâne porte des cheveux dont la couleur rousse montre qu'ils ont été teints au henné, selon la coutume égyptienne. Ils sont ordonnés en boucles régulières, type de coiffure portée par les éphèbes, à la mode en Egypte sous le règne d'Hadrien, l'empereur philhellène (117-138 ap. J.-C.). La feuille d'or, appliquée sur la peau parcheminée, couvre tout le visage à la façon d'un masque. A l'arrière de la tête adhère encore un vestige infime du cocon, fait de réseaux complexes de bandelettes et de multiples épaisseurs de toile de lin, dans lequel était enveloppée la momie.

Conserver le cadavre

Pour les Egyptiens, l'être humain est constitué d'un corps auquel s'unissent des principes immortels : le ka, "force vitale" ; l'akh, "puissance invisible" ; le ba, "âme itinérante, capable d'action matérielle", plus d'autres éléments comme l'ombre et le nom. Après la mort, il est souhaitable que le corps soit préservé dans son intégrité pour éviter la dispersion irrémédiable de ces principes et pour permettre ainsi au défunt l'accès à la vie éternelle. C'est la démarche explicitée par le mythe d'Osiris. L'accès à l'éternité passe par l'embaumement de quelque qualité qu'il soit : sommaire ou exécuté selon les règles de l'art, selon les moyens de la clientèle.
L'embaumement est une suite d'opérations longues et complexes qui consistent à vider le cadavre de tout ce qui est susceptible d'être matière à décomposition, à le sécher, à le rincer et à l'envelopper. En même temps, un prêtre-lecteur récite les passages du rituel correspondant à chaque opération, reproduisant le processus grâce auquel Osiris a retrouvé la vie. L'oeuvre achevée, le défunt devenu momie à l'instar d'Osiris, est censé "revivre pour toujours, être à nouveau jeune à jamais".

Des matériaux sélectionnés

Des prélèvements faits sur une momie romaine ont montré l'utilisation de bitume de la Mer Morte, de poix dit aussi goudron de conifère (ces deux substances étant à l'origine de la couleur noire des momies), de corps gras d'origine animale et végétale et d' extraits de plantes. Selon des sources écrites d'époque romaine, pour la confection de l'enveloppe, les proches du défunt fournissaient de la toile de lin tissée à la maison et sa garde-robe était mise à contribution.
Dans la tradition funéraire pharaonique, seules les effigies du mort (cercueil, cartonnages) étaient recouvertes d'or, voire en or selon l'exemple de Toutânkhamon. A l'époque romaine, c'est la momie du défunt qui bénéficie de ce traitement, qui l'identifie à Osiris et à Rê le Soleil. La pratique de l'embaumement remonte à la IVe dynastie (2620-2500 av. J.-C.), elle connaît son apogée à la fin du Nouvel Empire (vers 1000 av. J.-C.) et se perpétue de façon plus au moins dégradée jusqu'au IVe siècle ap. J.-C.

Bibliographie

M.-F. Aubert, R. Cortopassi, catalogue de l'exposition Portraits de l'Egypte romaine, Paris, musée du Louvre, 5 octobre 1998-4 janvier 1999, Paris, 1998, n 9

Cartel

  • Tête de momie

    Époque romaine

  • Tête momifiée, toile de lin, feuille d'or

    H. : 17 cm. ; Pr. : 23 cm.

  • AF 12533

  • Antiquités égyptiennes

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet