Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Torse masculin

Œuvre Torse masculin

Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines : Art grec classique (du Ve au IVe siècle av. J.-C.)

Torse masculin

© 2006 Musée du Louvre / Daniel Lebée et Carine Deambrosis

Antiquités grecques, étrusques et romaines
Art grec classique (du Ve au IVe siècle av. J.-C.)

Auteur(s) :
Marie-Bénédicte Astier

Héritier des couroï de la période archaïque, ce torse est un manifeste tout en puissance des innovations apportées à la représentation du nu masculin au début du classicisme, durant l'époque dite "sévère". L'anatomie, parfaitement maîtrisée, fait écho au hanchement qui anime désormais la statue. Brisée dès l'Antiquité, cette oeuvre a été réparée au IIe siècle av. J.-C. avant d'être intégrée au décor du théâtre romain de Milet, où elle a été mise au jour.

Histoire et attribution du Torse de Milet

En 1872, O. Rayet et A. Thomas découvre un imposant torse masculin dans le théâtre de Milet, ville prospère d'Asie Mineure à l'époque hellénistique. L'œuvre est offerte au Louvre l'année suivante par Edmond et Gustave de Rothschild, commanditaires des fouilles. Ce torse, créé vers 480-470 av. J.-C., a été restauré au IIe siècle avant notre ère afin d'être remployé, sans doute comme décor du mur de scène dans le théâtre romain. Plusieurs détails comme les traces d'outils à la surface du marbre, le modelé robuste et la position du bras droit, qui tenait probablement une coupe ou un arc, ont conduit à attribuer cette statue à deux sculpteurs de la fin du VIe siècle av. J.-C. Certains le rapprochent d'un Apollon en bronze qui aurait été sculpté par Canachos pour le temple voisin de Didymes. D'autres y voient le souvenir du style de Pythagoras, auteur de statues athlétiques admirées pour leur réalisme.

L'héritage de la sculpture archaïque

Sculpté à une époque charnière entre archaïsme et classicisme, ce torse témoigne de l'évolution radicale de la représentation du nu masculin au début du Ve siècle av. J.-C. Comme le couros archaïque, il est représenté en position frontale, nu, debout, la jambe gauche avancée. Il conserve aussi l'héritage de la sculpture du VIe siècle en adoptant la forte cambrure des reins et la stylisation de la toison pubienne en forme d'étoile.

Les innovations du style sévère

Loin de rester ancré dans le style précédent, cette œuvre est surtout un manifeste tout en puissance des innovations apportées par les sculpteurs de style sévère. La rigidité du couros a disparu et l'anatomie est parfaitement maîtrisée. Le Torse de Milet s'impose par sa carrure athlétique, ses épaules puissantes et ses proportions massives. La saillie de l'omoplate droite indique clairement l'avancée du bras droit tendu et explique la dissymétrie du torse et des pectoraux. Le mouvement des muscles accompagne le hanchement qui anime désormais la statue. Le corps prend appui sur la jambe droite et libère la gauche, d'où le gonflement du bourrelet droit de l'aine et l'ondulation du sillon spinal dans le dos.

Bibliographie

- Die Griechische Klassik, Berlin, 2002, p. 278, n 164.

- HAMIAUX M., Les Sculptures grecques, I, 2e édition, Paris, 2001, p. 100-101, n 90.

- BRAUNSTEIN D., "En restaurant le Torse de Milet : de la technique à l'histoire", in Histoire de l'Art, 32, décembre 1995, p. 25-33, fig. 1-5.

-  HERMARY A., La Sculpture archaïque et classique I. Catalogue des sculptures classiques de Délos, Exploration Archéologique de Délos, Paris, 1984, p. 14-19 (passim), pl. 9, 1-4.

- WILLERS D., Zu den Anfängen der archaistischen Plastik in Griechenland, Mitteilungen des Deutschen Archäologischen Instituts. Athenische Abteilung, suppl. 4, 1975, p. 9-20, pl. 1, 1.

- LINFERT A., "Der Torso von Milet", in Antike Plastik, 12, 1973, p. 81-90, fig. 7-12, pl. 21-26.

- CHARBONNEAUX J., "Quatre marbres antiques du Musée du Louvre", in Monuments et Mémoires. Fondation Piot, 45, 1951, p. 47-50, pl. 6.

Cartel

  • Torse masculin

    Vers 480 - 470 avant J.-C.

    Provenance et fabrication : Milet

  • Marbre insulaire (parien ?)

    H. : 1,32 m.

  • Fouilles Rayet et Thomas ; don Rothschild, 1873

    Ma 2792

  • Antiquités grecques, étrusques et romaines

    Aile Denon
    Entresol
    Epoque du style sévère, 480 - 450 avant J.-C.
    Salle 3, actuellement fermée au public

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet