Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Triptyque Harbaville

Triptyque : Déesis et saints

© 1990 RMN / Daniel Arnaudet

Objets d'art
Moyen Age

Auteur(s) :
Marie-Cécile Bardoz

Le triptyque s'organise autour de la représentation de la Deesis : la Vierge et saint Jean-Baptiste intercèdent pour l'humanité auprès du Christ trônant. En-dessous et sur les volets, les apôtres, les saints évêques, martyrs et saints militaires s'associent à cette prière. Ce chef-d'oeuvre du classicisme byzantin est le plus raffiné des ivoires de l'atelier impérial dit de "Romanos". Il constitue un témoin majeur de la renaissance des arts à Byzance sous les empereurs macédoniens.

Un chef-d'oeuvre de l'art byzantin

Caractéristique de la renaissance artistique byzantine sous la dynastie macédonienne (867-1057), ce triptyque combine à la fois les influences orientales, les accents antiques et la tradition chrétienne. La scène centrale est ornée de la Deesis où la Vierge et saint Jean-Baptiste intercèdent pour l'humanité auprès du Christ trônant. Sur la scène inférieure ainsi que sur les côtés, se détachent, en frise, les apôtres, les saints martyrs, les saints évêques et les saints militaires associés eux-aussi à la prière. Le revers de la partie centrale est agrémenté d'une croix latine dont les extrémités et le centre s'ornent de rosettes. Un fond étoilé parsème le haut du panneau alors que sous la traverse horizontale se déploie une végétation stylisée abondante peuplée d'animaux divers (lions, lapins, oiseaux). La composition offre la vision du jardin du Paradis, les deux cyprès inclinés y symbolisant l'arbre du Bien et l'arbre du Mal, et la croix, la source de Vie. Des figures de couples de saints munis de livres ou de croix et séparés par une paire de médaillons abrités de bustes de saints scandent les volets externes.

Le groupe "Romanos"

Le triptyque Harbaville s'intègre au sein du groupe des ivoires de l'atelier impérial dit "Romanos". Cette dénomination est empruntée à la plaque du Cabinet des Médailles de la Bibliothèque nationale représentant le Christ couronnant l'empereur Romanos II († 963) et l'impératrice Berthe-Eudoxie (945-949). Le visage du Christ du triptyque Harbaville offre une parenté frappante avec celui du Christ de l'ivoire "Romanos". La virtuosité technique, le travail des drapés et l'élégante attitude des figures attestent du rapprochement à effectuer entre ces deux oeuvres. La date du triptyque dépend donc de celle de l'ivoire "Romanos". Ce dernier et le groupe qui s'y rattache peuvent être attribués à la cour impériale de Constantinople au milieu ou au début de la seconde moitié du Xe siècle.
Deux autres triptyques ressemblent à celui du Louvre : l'un est conservé au Palais de Venise, l'autre au Vatican à Rome. Tous trois présentent l'iconographie de la Deesis ainsi que des frises figurant des saints et des apôtres.

La famille Harbaville

La provenance du triptyque est toujours inconnue. Il doit son nom à son dernier propriétaire, Louis-François Harbaville (1791-1866), membre de l'Académie d'Arras et président de la Commission des Monuments historiques du Pas-de-Calais qui l'acquit par la succession de sa belle-famille, les Beugny de Pommeras d'Arras. Il fut acheté en 1891 à MM. Henri et Rémi Trannin, petits-fils et héritiers de M. Harbaville.

Bibliographie

Durand Jannic, Catalogue de l'exposition Byzance, musée du Louvre, 1992, notice 149.
Durand Jannic, L'Art byzantin, éditions Terrail, 1999.
Catalogue de l'exposition Visions du Futur, Grand-Palais, 2000-2001, notice 87.
Gaborit-Chopin Danielle, Les Ivoires médiévaux, catalogue des collections du département des Objets d'art, Editions de la Réunion des musées nationaux, n 16, 2003.

Cartel

  • Constantinople (milieu du Xe siècle)

    Triptyque : Déesis et saints

  • Ivoire, traces de polychromie

    l. : 28,20 cm. ; H. : 24,20 cm. ; Pr. : 1,20 cm.

  • Ancienne collection Beugny de Pommeras Harbaville ; acquisition 1891

    OA 3247

  • Objets d'art

    Aile Richelieu
    1er étage
    Charlemagne
    Salle 1

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet