Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Trois baguettes de jeu (ou bâtons de lancer)

Œuvre Trois baguettes de jeu (ou bâtons de lancer)

Département des Antiquités égyptiennes : Objets de la vie quotidienne

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Trois baguettes de jeu

© Musée du Louvre / C. Décamps

Antiquités égyptiennes
Objets de la vie quotidienne

Auteur(s) :
Marie-Noël Bellessort

Les bâtons de lancer font partie des accessoires des jeux de parcours ; ils servent à déterminer l’avance des pions à une époque où les dés et les osselets sont encore inconnus. Lorsque ceux-ci arrivent en Égypte, importés du Proche-Orient, les bâtons ne disparaissent pas pour autant ; les trois types d’objets coexistent sans que l’on sache vraiment s’ils sont, ou non, associés chacun à un jeu déterminé.

Les bâtons, accessoires des jeux de parcours

Les premiers bâtons, retrouvés en contexte funéraire, datent de l’époque prédynastique. On peut les associer aux jeux et aux pions ; une tombe de Saqqara de la 1ere dynastie a livré tout un ensemble d’accessoires dans une enveloppe de roseau tressée comprenant une quarantaine de billes, six lions et lionnes, deux séries de sept pions et onze bâtons de lancer. On retrouve ces mêmes données, en deux dimensions, dans la tombe de Hésyré à la 3e dynastie : les baguettes, au nombre de quatre, sont peintes à côté des pions du senet. Elles ne sont représentées ensuite dans aucune autre tombe, ni autour de la table ni dans les mains des joueurs, mais les fouilles en ont livré de nombreux exemplaires.
D’après les reliefs et les objets trouvés en fouilles, il est donc certain que ces bâtons étaient employés pour jouer au senet, mais sans doute aussi pour faire avancer les pions du mehen et ceux du jeu des "58 trous" puisqu’aux époques où ces plateaux étaient utilisés aucun autre système équivalent n’existait encore ; ni dés ni osselets.

Forme, matière et décor

Ces objets sont à l’origine des sections de palmier ou de roseau coupées en deux dans le sens de la longueur présentant une face bombée et une autre concave, faces de couleur et de texture différentes. Ces longues baguettes naturelles ont été reproduites en os, en ivoire ou en bois, souvent décorées ou teintées sur un côté afin de bien faire la différence entre les deux faces.
Le décor est constitué de lignes parallèles incisées sur la face bombée, aux deux bouts du bâton et dans sa partie médiane, ou de lignes plus souples donnant la forme d’un doigt avec le contour de l’ongle aux extrémités. Les textes relatifs au senet mentionnent un « doigt » accompagnant les pions ; ce terme s’applique sans doute aux bâtons de lancer.
La tombe de Toutânkhamon a livré quatre bâtons d’ivoire et d’ébène décorés aux extrémités d’ongles ou de têtes animales à museau fin et oreilles pointues, semblables à des fennecs. Deux des baguettes du musée présentent une pointe terminale de ce type. Cet élément décoratif reste sans explication.

Mode d'emploi

Le mode d’emploi nous est inconnu, mais il est tentant de se référer aux bâtonnets identiques utilisés encore de nos jours dans le monde arabo-musulman en guise de dés dans des jeux de parcours. Ils sont groupés par quatre, six ou huit selon les pays.
Les faces des bâtons sont différenciées par les couleurs : blanc et noir, ou blanc et vert. Le joueur les lance sur le sol et, selon le nombre de faces blanches ou noires visibles, les points sont déterminés.
Au jeu du tâb égyptien, quatre bâtons blancs et noirs sont nécessaires. La combinaison 1 face blanche + 3 noires permet de faire entrer 1 pion sur le circuit ou donne 1 point (pour avancer d’une case) ; 2 blanches + 2 noires = 2 points ; 3 blanches + 1 noire = 3 points ; 4 blanches = 4 points ; 4 noires = 6 points.
On peut aisément imaginer une utilisation similaire aux époques anciennes.

Cartel

  • Trois baguettes de jeu

    Nouvel Empire, vers 1550 - 1069 avant J.-C.

  • os

    l. : 18 cm.

  • Don Tyszkiewicz

    E 3674, E 3675, E 3676

  • Antiquités égyptiennes

    Aile Sully
    Rez-de-chaussée
    Les loisirs
    Salle 10
    Vitrine 7 : Jeux à damiers

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet