Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Trois singes voleurs de fruits

Trois singes voleurs de fruits

© 2005 Musée du Louvre / Erich Lessing

Peintures
Peinture flamande

Auteur(s) :
Patrick Le Chanu

Frans Snyders participe à ce grand élan baroque qui s’est alors emparé des anciens Pays-Bas du Sud. Il fait montre ici d’un sens unique des agencements décoratifs du dynamisme introduit jusque dans la nature morte par la présence d’animaux eux bien vivants. Les singes symbolisent la gourmandise et l'excès.

Des singes capucins

Un panier et des coupes de fruits sont posés au sol devant un mur à la gauche duquel s’étend un paysage. Les fruits sont variés, comprenant tant des raisins, pêches et prunes, que des espèces plus méridionales : coings, grenades et melons. Certains fruits sont tombés au sol, telles ces fraises éparpillées, entourées par la queue du singe de gauche et marquant de leur touche rouge le sol vert sombre. Trois singes capucins s’affairent autour du panier. Un quatrième, correspondant probablement à un repentir de l’artiste, réapparu grâce au phénomène de transparence accrue de la couche picturale, est dans l’ombre à droite, en partie dissimulé par les prunes accrochées à une branche que tient un autre, plus proche de nous. Au-delà de la riche nature morte, le thème de l’oeuvre est donc le pillage de ce dessert. Sa présence au sol en cet endroit reste assez énigmatique, on peut difficilement imaginer qu’il s’agisse là d’un pique-nique avec ces plats fragiles et précieux. Les relations nouées au sein de la bande de pillards pourraient aisément déboucher sur un conflit. Il y a donc ici toute une mise en scène un peu théâtrale, la plausibilité de la scène quant à la présence de ces primates en liberté dans un environnement européen restant des plus limitées. La ceinture nouée au bas-ventre du singe de gauche pourrait indiquer qu’il s’est échappé d’une ménagerie.

La Nature morte

Au-delà, il ne faut pas oublier que les singes, fréquents dans l’oeuvre de cet artiste puisqu’on les retrouve dans trois tableaux du Louvre, sont par tradition associés à la gourmandise et à la luxure. Le propos essentiel du tableau semble cependant être la belle nature morte mais aussi toute la dynamique et la tension qu’introduit cette petite troupe exotique. Il ne faut pas oublier néanmoins de remarquer la qualité et la finesse d’exécution du paysage, surplombé par un ciel aux subtiles nuances roses et bleues et sur lequel se détachent les feuilles d’un arbre au coloris variant du beige au vert. Sa présence ici et sa rareté dans l’oeuvre de ce maître indique probablement qu’il s’agit là d’une oeuvre de sa production tardive.

Un collaborateur de Rubens

Il faut insister sur cette variété, cette richesse du coloris, notamment avec ce premier plan mêlant le gris, le beige et le vert et sur lequel de larges aplats de pâte assez grasse mettent en place le sol un peu raviné. Les feuilles à droite sont peintes avec un liseré clair qui en augmente le relief et l’aspect plastique. Les singes eux aussi sont un morceau de bravoure de coloriste avec, pour celui de gauche, ce poitrail blanc, et sur le dos le pelage roux et gris. Le tableau est ainsi exécuté avec nerf, la touche précise et enlevée montre un artiste sûr de son geste. Les plages de couleur passent avec aisance des aplats lisses aux empâtements jaunes et blancs à surface éraillée visibles sur les coings, notamment celui saisi par le singe à gauche. Cette aisance et ce souffle créateur font de ce peintre un digne collaborateur de Rubens.

Cartel

  • Frans SNYDERS (Anvers, 1579 - Anvers, 1657)

    Trois singes voleurs de fruits

    A dater des années 1640

  • H. : 0,98 m. ; L. : 1,47 m.

  • Legs du Dr Louis La Caze, 1869

    M.I. 981

  • Peintures

    Aile Richelieu
    2e étage
    Flandres, XVIIe siècle
    Salle 20

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet