Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Tunique de lin plissé

Œuvre Tunique de lin plissé

Département des Antiquités égyptiennes : Objets de la vie quotidienne

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Robe plissée

© Musée du Louvre / G. Poncet

Antiquités égyptiennes
Objets de la vie quotidienne

Auteur(s) :
Elisabeth David

Dans les tombes égyptiennes, les étoffes sont extrêmement répandues, même s'il est rare d'y trouver un vêtement encore intact. Parvenir à le conserver par la suite est encore plus difficile. La robe du Louvre est d'un modèle connu par ailleurs, proche du corps et à manches longues. Sa rareté tient dans la bonne conservation de son plissé horizontal d'origine et de toute sa longueur. Elle a peut-être été portée avant de finir roulée en boule dans une tombe des alentours de 2000 av. J.-C.

Un vêtement soigné

La robe consiste en trois pièces de lin assemblées. Un morceau fait le tour du corps en passant sous les bras. Il est cousu à grands points lâches sur toute la longueur du flanc gauche. Le corsage et les manches sont constitués de deux parties raccordées en empiècement à cette jupe, de manière à laisser une encolure en V, sur le devant et sur le dos. Très étroit, ce type de vêtement devait coller au corps, des poignets aux chevilles.
On ignore exactement comment le plissage était réalisé : à la main ou à l'aide des énigmatiques planches en bois couvertes de crans conservées dans certains musées ? Il était en tout cas réalisé sur un tissu mouillé. Tous les vêtements "en T" à manches longues à plissé horizontal connus aujourd'hui avaient été pliés en quatre avant l'opération. Au moins une quinzaine de robes de ce modèle ont été trouvées au cours de fouilles depuis la fin du XIXe siècle.

Un propriétaire mystérieux

La tombe n 13, comme toutes celles du cimetière d'Assiout, était collective. Elle contenait quatre cercueils anonymes. L'un d'eux abritait une momie à l'état de squelette, calée par des tissus roulés en boule, dont plusieurs tuniques plissées horizontalement (une seule d'entre elles a pu être sauvée). Des armes étaient posées sur le couvercle du cercueil, ce qui ne suffit pas à prouver que le corps était celui d'un homme. Les autres robes "en T" à manches longues proviendraient, selon les responsables des fouilles, de tombes de femmes. Celles qui sont datées s'échelonnent de la 5e à la 11e dynastie (entre 2500 et 2000 av. J.-C.).
La robe à plis horizontaux est disponible en de nombreux exemplaires, mais il n'existe qu'une unique représentation de vêtement ainsi plissé, et qui ne paraît pas avoir de manches. Le costume égyptien, dont les représentations sont innombrables, pose un problème agaçant pour les égyptologues : pourquoi trouve-t-on dans les tombes des objets différents de ce que les reliefs, peintures et statues contemporains nous montrent ?
.

L'Egypte : une civilisation du linge

Le linge occupe une place très importante dans la civilisation égyptienne : on connaît les détails sur les tisseuses, les tisserands et même des blanchisseurs, ainsi que les tarifs qu'ils pratiquaient. Les tissus servaient à s'habiller, mais aussi à faire du troc, à payer les salaires et les impôts, à fabriquer les momies. Ils assuraient également le confort physique et matériel du mort dans l'au-delà. Dès l'Ancien Empire, les listes d'offrandes funéraires comportent des étoffes diverses et parfois très nombreuses. Dans les tombes, des pièces de toile rectangulaires, des pagnes, des robes, des châles et écharpes pouvaient être accumulés en quantité prodigieuse. On estime à 845 mètres carrés de tissu -dont 375 sur la momie elle-même- la surface contenue dans la tombe de Ouâh, un notable du Moyen Empire.

Bibliographie

- Un siècle de fouilles françaises, 1880-1980, catalogue de l'exposition, Editions de la Réunions des musées nationaux, Paris, 1981, p. 135.

- ANDREU G., RUTSCHOWSCAYA M. H., ZIEGLER C., L'Egypte au Louvre, Hachette, Paris, 1997, p. 84-85, notice 30.

Cartel

  • Robe plissée

    Moyen Empire (2033 - 1710 avant J.-C.)

    trouvée dans une tombe d'Assiout

  • lin

    H. : 1,21 m. ; L. : 0,57 m.

  • E 12026

  • Antiquités égyptiennes

    Aile Sully
    Rez-de-chaussée
    La parure
    Salle 9
    Vitrine 4 : Vêtements et accessoires

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet