Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Vantail de porte du Dar al-Khalifa de Samarra

Œuvre Vantail de porte du Dar al-Khalifa de Samarra

Département des Arts de l'Islam : 632-1000 : L’ère des califats, naissance et unité d’un empire

Vantail de porte du Dar al-Khalifa de Samarra

© 2010 Musée du Louvre / Hughes Dubois

Arts de l'Islam
632-1000 : L’ère des califats, naissance et unité d’un empire

Ce vantail de porte provient de la ville palatiale de Samarra, en Irak, fondée en 836. Son décor, réalisé en taille profonde et biseautée, est éloigné de tout réalisme. Cette forme d’abstraction décorative qui s’élabore au centre de l’empire abbasside au 9e siècle aura un impact durable sur les développements ultérieurs de l’art islamique.

Le vantail présente un décor organisé en trois panneaux rectangulaires, disposés verticalement. Chaque panneau est orné de motifs profondément biseautés et en très fort relief, une spécificité décorative de la sculpture ornementale abbasside. Partant du haut, un motif en éventail ou en queue de paon, flanqué de deux puissantes bossettes, s’achève par une feuille à cinq lobes dont les deux derniers se retournent en volutes vers la tige.

Le panneau a été réalisé en bois de teck, matériau précieux importé depuis l'Inde, le bois étant rare en Irak. Il était sans doute peint à l’origine, dans des couleurs vives, si l'on s'en réfère à certains stucs ou aux fragments de fresque retrouvés à Samarra.

Un vantail du musée Benaki à Athènes, strictement identique, constituait le pendant de celui du Louvre ; ils ont été retrouvés tous deux à Takrit, à quelques kilomètres au nord de Samarra, remployés dans une sépulture.

Les mêmes motifs très stylisés, dérivés de motifs floraux, mais traités de manière anti-naturaliste, se retrouvent dans d’autres éléments de décor retrouvés à Samarra : sur un fragment de panneau en marbre, conservé au musée des Arts turcs et islamiques à Istanbul  et dans des décors de stuc découverts lors des fouilles effectuées dans le Dar al-Khalifa. La redondance de ce motif assurait probablement une forte cohérence visuelle au décor de ce palais.

La ville de Samarra a été fondée en 836 par le calife abbasside al-Mu‘tasim (r. 833-842), sur une zone steppique propice à la chasse, le long du Tigre. S’étendant sur une longueur considérable de plus de 50 kilomètres étirés principalement sur une rive du Tigre, la ville était composée d’un noyau central, le Dar al-Khalifa, un immense complexe palatial réservé au calife et à son entourage. Il se divisait en deux parties : l’une publique, appelée Dar al-‘Amma, où le calife tenait audience, l’autre privée, le Jawsaq al-Khaqani.

Il est impossible de préciser de quelle partie du complexe palatial provient ce vantail de porte, sa hauteur souligne en tout cas l’importance de l’accès qu’il commandait.

Bibliographie

. Anglade E., Musée du Louvre. Catalogue des boiseries de la section islamique, Paris, 1988, p. 18-20.
. Dimand M. S., « Studies in Islamic Ornament. I. Some Aspects of Omaiyad and Early ‘Abbasid Ornament’ », Ars Orientalis, vol. IV, 1937, p. 293-337.
. Northedge A., The Historical Topography of Samarra, Londres, British School of Archaeology in Iraq (Samarra Studies, 1), 2005, p. 134-135, fig. 54.
. Rante R., « Vantail de porte du Dar al-Khalifa de Samarra », In : Makariou S. (dir.), Les Arts de l’Islam au musée du Louvre, Paris, 2012.

Cartel

  • Vantail de porte du Dar al-Khalifa de Samarra

    9e siècle

    Irak

  • Bois (teck), décor sculpté

    H. 240,5 cm ; L. 56,8 cm ; ép. 7,5 cm

  • Don des Amis du Louvre, 1938

    AA 267

  • Arts de l'Islam

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet