Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Vase au nom du roi Ounas

Œuvre Vase au nom du roi Ounas

Département des Antiquités égyptiennes : De la fin de la Préhistoire à la fin du Moyen Empire (vers 3800 - 1710 av. J.-C.)

Vase au nom du roi Ounas

© Musée du Louvre/C. Décamps

Antiquités égyptiennes
De la fin de la Préhistoire à la fin du Moyen Empire (vers 3800 - 1710 av. J.-C.)

Auteur(s) :
Sophie Labbé-Toutée

De nombreux vases, le plus souvent en pierres dures ou en calcite, ont été retrouvés dans les sépultures royales et princières datant de l'Ancien Empire. Ces vases, taillés avec soin, portent parfois une inscription. Ils étaient destinés à contenir des onguents, des parfums mais également des fruits et des grains. Nous ne connaissons pas l'origine de cet exemplaire, exceptionnel par sa forme globulaire et la taille du décor gravé. Celui-ci représente le cartouche du roi Ounas de la Ve dynastie.

Éternel usage

Ces vases, de grande qualité, étaient fabriqués dans les ateliers de la Résidence royale. La calcite ou albâtre égyptien était souvent choisie pour ces récipients destinés à contenir des onguents. Les veines de ce matériau animent le décor remarquable de cette pièce. La pierre, d'apparence solide, évoque la résistance, la continuité. Elle est donc employée pour des récipients destinés à un éternel usage et placés dans les tombeaux.

Fête-sed et cadeau royal

Les vases portant des noms royaux ont sans doute été commandés par le souverain lui-même dans le but de les offrir à ses plus fidèles serviteurs. Il semble que cela ait été la coutume, notamment à l'occasion de la fête-sed ou jubilé royal qui se déroulait au bout de trente ans de règne. Les inscriptions présentes sur certains vases font d'ailleurs allusion à cette fête. On peut y voir un geste politique destiné à rappeler le pouvoir du roi tout en honorant les élus. Ceux-ci ont ensuite emportés dans leur tombe ces cadeaux témoignant de la faveur royale. Il est aussi possible que l'onguent ou l'huile contenus dans ces vases ait eu un rôle à jouer lors du cérémonial de cette fête.

Un décor rare

Le décor gravé est rare dans l'Ancien Empire. Cette technique plus difficile à mettre en oeuvre qu'un texte peint est aussi plus dangereuse, tout geste maladroit pouvant endommager irrémédiablement le vase.
Le décor de celui-ci atteint des proportions inhabituelles. Le grand faucon Horus aux ailes déployées recouvre tout un côté de la panse du vase. Il tient dans ses serres deux signes chen, symbole de durée et d'éternité. Le cartouche d'Ounas, roi de Haute et Basse Égypte, est encadré par deux signes ânkh eux-mêmes présentés par des cobras. Tout cet ensemble évoque une vie éternellement renouvelée.

Bibliographie

L'Art égyptien au temps des pyramides, Catalogue d'exposition, Editions de la Réunion des musées nationaux, Paris, 1999.

Cartel

  • Vase au nom du roi Ounas

    2380 - 2350 avant J.-C., (5e dynastie)

  • albâtre

    H. : 16 cm. ; D. : 14 cm.

  • E 32372

  • Antiquités égyptiennes

    Aile Sully
    1er étage
    L'Ancien Empire, vers 2700 - 2200 avant J.-C.
    Salle 22
    Vitrine 19 : Ivoires et vases royaux

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet