Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Vase en marbre bréchique

Vase en marbre bréchique

© 2004 RMN / Jean-Gilles Berizzi

Objets d'art
Renaissance

Auteur(s) :
Muriel Barbier

Ce vase orné de bas-reliefs à thème marin a été taillé dans une pierre peu habituelle, mentionnée sous le nom de "pierre du gave". Travaillée très finement, cette pierre est rehaussée d'incrustations d'argent et d'argent doré. Enrichi d'un couvercle et d'une base également en argent et en argent doré, ce vase provient de la collection d'Henri IV (1553-1610). Il fut ensuite acquis par le cardinal Mazarin (1602-1661), avant d'entrer dans la collection de Louis XIV (1638-1715).

Un objet en "pierre du gave"

La pierre utilisée est de couleur gris foncé à veines blanches et jaunâtres. Il s'agit d'un marbre bréchique provenant des Pyrénées. Cette pierre est connue dans les archives sous l'expression "caillou du gave". On trouve mention de trois objets en "caillou du gave" dans l'inventaire des collections du château de Pau (dressé sous Jeanne d'Albret entre 1561 et 1562). Un vase en "caillou du gave" figure également dans la collection d'Henri IV à la citadelle de Navarrenx (Pyrénées-Atlantiques), qu'il fit venir à Fontainebleau en 1602. Le terme de "pierre du gave" ne désigne pas une roche précise. Il s'agit cependant, selon toute vraisemblance, d'une roche pyrénéenne inhabituelle qui aurait attiré l'attention. Le château de Rosenborg à Copenhague conserve une coupe basse sculptée avec, au revers, le chiffre H, qui semble être en "pierre du gave".

Le travail de la pierre

La pierre bréchique est difficile à travailler et à polir. Le lapidaire est néanmoins parvenu à lui donner la forme d'un vase épais et monolithe. La base est moulurée, le col est doté de deux becs en forme de coquille et de deux anses doubles. À cette forme, délicate à obtenir, s'ajoutent un décor composé de reliefs accentués obtenus dans la masse et des incrustations d'or et d'argent. Sous chaque anse apparaissent trois masques, l'un de face et les deux autres de profil. Sous l'une des anses, il s'agit d'un masque de jeune homme ou de jeune fille ; sous l'autre, d'un masque de satyre flanqué de serpents. Sur l'épaule court une frise de grandes palmettes alternées en argent et en argent doré. Au-dessous, sur la panse, est sculptée une frise continue composée de quatre tritons et de chevaux marins survolés par des oiseaux. Sur la panse se mêlent reliefs et incrustations. L'objet semble avoir été taillé par le lapidaire, mais aussi graveur et damastiqueur, Bénédict Ramel, qui fut employé par la cour de Pau.

La monture

La monture en argent est peut-être postérieure à la taille de la pierre. Il s'agit du couvercle et de la base. Le couvercle est muni de deux petites anses en forme de coquille, destinées à prendre place au-dessus des becs et à bloquer ainsi le couvercle. Ce couvercle est orné de cinq oiseaux, dont trois dorés, et deux poissons, dont un doré. Ces animaux sont inspirés de ceux de la panse. De petites feuilles stylisées gravées bordent le couvercle et se retrouvent sur la base. Ce vase ainsi que celui en agate également conservé au Louvre sont les seuls à arborer sur leur monture les armes de leur propriétaire, celles du cardinal Mazarin composées d'un faisceau de licteur. Ces armes ont pu être ajoutées sur un couvercle préexistant.

Bibliographie

Alcouffe Daniel, Les Gemmes de la Couronne, Editions de la Réunion des musées nationaux, 2001, p. 166-169.

Cartel

  • Bénédict RAMEL

    Vase en marbre bréchique

    Milieu du XVIe siècle

    Pau

  • Monture en argent partiellement doré : Paris, milieu du XVIIe siècle

    H. : 26,50 cm. ; D. : 14,50 cm.

  • Ancienne collection de Jeanne d'Albret ?, Henri IV ?, cardinal Mazarin

    MR 220

  • Objets d'art

    Aile Richelieu
    1er étage
    Effiat
    Salle 32

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet