Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Vénus debout dans un paysage

Vénus debout dans un paysage

© 2011 Musée du Louvre / Martine Beck-Coppola

Peintures
Peinture allemande

Auteur(s) :
Guillaume Kazerouni

Cette gracieuse Vénus debout devant un paysage dont l’horizon est fermé sur la droite par une ville gothique se reflétant dans l’eau, est caractéristique du type de nu féminin de Lucas Cranach L’Ancien, peintre attitré des princes électeurs de Saxe et l’un des grands noms de la peinture allemande du XVIème siècle avec Dürer et Holbein. Peint en 1529, ce tableau porte habilement confondu avec les pierres du sol le monogramme du peintre, un petit dragon ailé tenant un anneau, emblème de l’artiste et marque de son atelier. Cette œuvre raffinée, d’inspiration maniériste date de la maturité de l’artiste, époque à laquelle affluèrent les commandes de Vénus, ainsi que de nombreuses œuvres mythologiques.

Le peintre des Electeurs de Saxe

Natif de Cranach, petite ville de Franconie d’où il tire son nom, Lucas est, dans un premier temps, fortement marqué par les œuvres de Dürer. Ses premières peintures révèlent un goût pour les figures grimaçantes et expressives et pour la représentation de la végétation, qui se traduit dans des paysages très fouillés. Son activité à Vienne se caractérise par des contacts étroits avec les milieux humanistes et lettrés de la ville. En 1504, il part pour Witenberg, appelé par Frédéric le Sage. Il y mène une carrière brillante durant cinquante ans au service des Electeurs de Saxe. Durant cette période, son style s’adoucit et ses figures deviennent plus lisses et agréables. Ses compositions se simplifient et sont marquées par les idéaux de la Réforme. Il abandonne ses premières préoccupations centrées autour de l’intégration d’une figure dans un ensemble, pour se concentrer sur la représentation de personnages isolés réels (portraits) ou imaginaires (sujets mythologiques). Cette tendance est particulièrement visible dans ses nombreuses Vénus, dont l’exemplaire du Louvre offre une des plus belles illustrations.

Une jeune fille dans un paysage

Le corps pâle de la jeune femme debout se détache du paysage sombre en fond. Son visage poupon, ses yeux en amande, son corps d’adolescente et sa blancheur glaciale sont des traits constants dans les personnages féminins de Cranach.  Ces peintures magnifiant le nu féminin constituent la partie la plus célèbre de la production du peintre, elles ont connu un grand succès sous le règne de l’Electeur de Saxe Jean le Constant. Vénus, déesse de la beauté, apparaît souriante, vêtue de ce grand chapeau que l’on retrouve dans la plupart des œuvres du peintre. Ce dernier déclinera ce thème à de multiples reprises. La déesse est représentée seule ou, plus généralement, avec son fils Cupidon. Le paysage est ouvert sur la droite, proche des recherches de peintres de l’école du Danube comme Altdorfer ou Wolf Huber que Cranach connaissait.

Le nu

Le nu idéalisé est un genre qui prend son essor en Italie avec la Renaissance. Il s’exporte par la suite dans le Nord en même temps que l’humanisme italien. Le nu féminin devient alors un des thèmes privilégié de la Renaissance allemande et se décline aussi bien en peinture qu’en sculpture. Il prend une apparence plus robuste et une anatomie plus schématique. Dans ce domaine, Cranach est le seul qui donne une certaine fluidité à ses personnages. Dans la plupart des cas, ses représentations conservent une valeur morale. Dotées de chapeaux et de bijoux, les beautés de Cranach apparaissent comme une mise en garde contre la concupiscence.

Cartel

  • Lucas CRANACH dit l'Ancien (Kronach, 1472 - Weimar 1553)

    Vénus debout dans un paysage

  • H. : 0,38 m. ; L. : 0,25 m.

  • Provient d'Allemagne (Brunswick ?), 1806

    INV. 1180

  • Peintures

    Aile Richelieu
    2e étage
    Pays germaniques, XVIe siècle
    Salle 8

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet

Informations complémentaires

Signé en bas à droite du serpent ailé (emblème de l¿artiste) et daté 1529