Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Vénus à la fontaine

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Vénus à la fontaine

Arts graphiques
XVIIe siècle

Auteur(s) :
Prat Louis-Antoine

Le dessin, qui date des dernières années de la vie de Poussin et ne correspond à aucun tableau connu, semble avoir été exécuté pour lui-même. Il s'agit probablement de l'illustration d'un texte antique. Poussin a sans doute voulu célébrer à la fois la beauté, l'amour et la fertilité.

Une lecture antique

Poussin était un grand lecteur des auteurs antiques. Ici, il a sans doute été inspiré par les Images du grec Philostrate (I, 6), qu'il connaissait à travers l'édition française de Blaise de Vigenère. Le dessin montre Vénus se mirant dans un miroir, accoudée à la fontaine d'amour ; derrière elle se dresse la statue de Priape, dieu de la fécondité. Au premier plan, neuf amours s'amusent à poursuivre un lièvre, qu'ils veulent offrir à Vénus. Ainsi sont mélangés les thèmes de l'amour, de la beauté et de la fécondité.

Une datation par le verso

Il n'est pas toujours aisé de dater les dessins de Poussin. Celui-ci présente une caractéristique bien particulière. Pour le tracer, l'artiste a utilisé le verso d'une lettre qu'il avait reçue d'Antoine Bouzonnet-Stella, un jeune peintre se recommandant à lui, datée du 17 août 1657. Il s'agit donc là d'un terminus ante quem, d'une date avant laquelle le dessin n'a pu être tracé. Aucun tableau ne semble avoir suivi ce dessin. Par contre, Bouzonnet-Stella s'en est lui-même inspiré pour une peinture proche.

Une main qui tremble

La maladie que Poussin ressentait épisodiquement dès le début des années 1640, un tremblement de la main, s'est beaucoup accentuée à la fin de sa vie ; elle est particulièrement sensible ici, dans les traits de plume qui définissent les corps des petits amours. En ce qui concerne Vénus, debout à gauche, Poussin a hésité sur la position à donner à son bras droit (le long du corps ou se coiffant ?), ce qui lui fait trois bras ! Généreusement appliqué, le beau lavis brun profond scande les masses de feuillages, à droite, et renforce la puissante géométrie de la vasque de la fontaine, au centre du dessin.

Bibliographie

- PRAT Louis-Antoine, ROSENBERG Pierre, Nicolas Poussin 1594-1665 : Catalogue raisonné des dessins, 1994, II, n 366

Cartel

  • POUSSIN Nicolas

    Vénus à la fontaine

    vers 1657

    His de la Salle, Aimé-Charles-Horace

  • Plume et encre brune, lavis brun, avec corrections à la gouache blanche, sur esquisse à la pierre noire, papier filigrané. Traces de mise au carreau à la pierre noire. Trait d'encadrement, à la plume et encre brune. Lettre manuscrite au verso, à la plume et encre brune : 'de Paris ce 17 Aou 1657 / Monsieur / La cognoissance que jay des graces que vous avez faitte (a) / feu Mons !. Stella mon oncle, de lavoir honorré de vostre a / ma donné la liberté de vous faire ces lignes pour vous S / plier tres humblement d'agréer les offres que je vous fait / de mes Servise qui vous sont offert avecq Soubmissio(n). / Je say bien que ces (...) / Bouzonnet Stella.' et perpendiculairement : 'Ma mere Grand vous sa luë et tous ceux de nostre familie et vous remersion tous et moy particulièrement / de la faveur que vous nous faitte de nous promettre un de vos chef doeuvre : je vous pris si vous nous / faite l'honneur de nous escrire de mettre la dresse sous le Nom de Stella (...)'. Dessin restauré

    H. : 25.5 cm. ; L. : 23.2 cm.

  • don

    40762

  • Arts graphiques

    Pour des raisons de conservation, les œuvres de ce département ne sont pas exposées en permanence.

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet

Informations complémentaires

Au dos, lettre adressée à Poussin par Antoine Bouzonnet-Stella