Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Vitrail de la Renaissance ou "des inventions, découvertes et...

Œuvre Vitrail de la Renaissance ou "des inventions, découvertes et travaux qui ont signalé l'époque de la Renaissance entre 1450 et 1550"

Département des Objets d'art : XIXe siècle

Vitrail de la Renaissance ou "des inventions, découvertes et travaux qui ont signalé l'époque de la Renaissance entre 1450 et 1550"

© 2000 RMN / Martine Beck-Coppola

Objets d'art
XIXe siècle

Auteur(s) :
Barbier Muriel

Lors de l'Exposition des produits de l'industrie de 1838, les visiteurs étaient accueillis au Louvre par un vitrail monumental dit "vitrail de la Renaissance", réalisé à la manufacture de Sèvres. Cette œuvre a nécessité l'intervention de plusieurs artistes travaillant dans l'atelier de peinture sur verre nouvellement créé à la manufacture de Sèvres, d'après le carton de Claude-Aimé Chenavard (1798-1838).

Un hymne à la Renaissance

Le Vitrail de la Renaissance porte également le nom de Vitrail des inventions, découvertes et travaux qui ont signalé l'époque de la Renaissance entre 1450 et 1550. Le premier projet devait effectivement présenter les principales inventions à l'époque de la Renaissance. L'iconographie étant relativement complexe, un petit livret spécial qui en expliquait le détail avait été réalisé à l'occasion de l'exposition de 1838. On y voit Louis XI recevant la première Bible imprimée avec, peintes au-dessous de la scène, les armoiries des villes de Strasbourg, Mayence et Venise, trois villes où sont nées l'imprimerie et la typographie. De part et d'autre, deux figures allégoriques sont représentées : à gauche, une femme avec les attributs de la peinture qui personnifie l'Art et, à droite, un homme tenant un livre, pour la Science. Les ornements qui complètent la scène sont inspirés de l'art maniériste : cuirs, candélabres et putti. Ce goût pour la Renaissance, dont Chenavard est l'un des principaux instigateurs, fait partie d'un intérêt plus général pour l'histoire sous la Monarchie de Juillet. Le vitrail obtint autant de succès auprès de la critique que le Vase dit de la Renaissance, également créé à Sèvres et aujourd'hui conservé au château de Fontainebleau.

Une destination prestigieuse

Le vitrail de la Renaissance est une oeuvre à destination civile et non religieuse comme beaucoup de vitraux. Il était destiné au palier de l'Escalier Henri II au musée du Louvre et devait s'insérer dans un cycle plus vaste. Louis-Philippe commanda beaucoup de vitraux sous son règne pour orner les palais royaux.

Technique et intervenants

Dès le Premier Empire, Alexandre Brongniart, directeur de la manufacture de Sèvres, avait tenté des expériences de verre peint. En 1824, le premier atelier de peinture sur verre est créé et les résultats sont présentés lors de l'Exposition des produits de l'industrie de 1827. Deux techniques ont été employées pour réaliser ce vitrail : les verres peints avec des couleurs vitrifiables et fusibles et les verres teintés dans la masse, comme sur les vitraux du Moyen Age. Plusieurs intervenants ont travaillé de concert : M. Roussel a effectué les figures et quelques ornements, M. Vatinelle, le tracé des armatures et des peintures d'ornement, M. Bonnet a effectué le tracé du tapis et M. Doré des peintures et ornements divers. Tous ont suivi fidèlement le dessin de Claude-Aimé Chenavard, encore conservé aujourd'hui à la manufacture de Sèvres. C'est d'ailleurs Chenavard qui dirigea l'exécution de l'ouvrage. Ce vitrail est un monument de la peinture sur verre qui accueille encore les visiteurs du Louvre, mais à l'abri des intempéries au niveau du palier de l'escalier Colbert.

Bibliographie

- Un Age d'or des Arts décoratifs1814-1848, Catalogue d'exposition, Paris, Edtions de la Réunion des musées nationaux, 1991, pp. 416-417.

- Feuillet de la salle sur les vitraux, musée du Louvre (à paraître).

Cartel

  • Manufacture de Sèvres

    Vitrail de la Renaissance ou "des inventions, découvertes et travaux qui ont signalé l'époque de la Renaissance entre 1450 et 1550"

    1834 - 1838

    SèvresComposition générale de Claude-Aimé ChenavardTableau central (Louis XI recevant la première Bible imprimée en France) par J.-N. Robert-Fleury

  • Verre peint et teinté, plomb, fer

    H. : 5,87 m. ; L. : 3,70 m.

  • OA 11932

  • Objets d'art

    Aile Richelieu
    1er étage
    Palier Colbert
    Palier

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet