Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Vue du lac de Nemi au soleil couchant

Vue du lac de Nemi au soleil couchant

© 2005 Musée du Louvre / Erich Lessing

Peintures
Peinture anglaise

Auteur(s) :
Alice Odin

C'est le "Miroir de Vénus", l'antique surnom du lac de Nemi près de Rome, qui est représenté ici. Le sujet plut tant à l'artiste et à certains de ses contemporains que l'on n'en dénombre pas moins d'une dizaine de versions, dont celles de Francis Towne et Francis Pars. Wright exécuta ce tableau vers 1790, près de quinze ans après son voyage en Italie, évoquant les atmosphères méditerranéennes mêlant à merveille luminosité et chaleur.

Le lac de Nemi ou le "Miroir de Vénus"

Les eaux du lac reflètent les bords escarpés des collines qui l'enserrent. Quelques oiseaux volent paresseusement, un troupeau et un paysan monté sur sa mule animent ce site grandiose. L'histoire et la beauté du lieu ont toujours fasciné les peintres et les voyageurs.
L'immobilité séduit d'abord grâce à une monochromie presque parfaite de brun orangé qui donne un aspect rocheux, terreux à l'ensemble du tableau. La touche et l'intelligence de la composition frappent ensuite plus profondément, mêlant chaleur et torpeur dans ce paysage typique de l'Italie.
Ecrasé par la chaleur ou la trop grande luminosité du site, le paysage emprisonne le regard, comme pour concentrer l'attention sur ce lieu mythique.

L'Italie ou la lumière peinte

L'Italie est, au XVIIIe siècle, le lieu de passage imposé pour tout peintre qui veut se faire un nom. La lumière, la marque laissée par les peintres de la Renaissance et l'importance accordée à la peinture dans ce pays en font un lieu de prédilection.
En 1773, Wright entreprit un voyage en Italie, où il fit de nombreuses esquisses et s'entraîna à peindre la lumière méditerranéenne. Il accorda une grande importance aux détails qui pourraient évoquer cette atmosphère unique.
A son retour en Angleterre en 1775, il se servit de ses nombreux croquis pour rappeler ses impressions du Sud. L'attention portée à l'observation combinée aux effets de lumière crée des effets surprenants, relevant de l'esthétique du sublime. Les figures des animaux et du paysan mettent en valeur le mélange dominant d'imagination et de réel.

Un artiste aux oeuvres variées

Né dans un milieu aisé, Wright fit son apprentissage dans l'atelier de Thomas Hudson dans les années 1750. Vers 1760, il commença à exécuter des portraits, puis exposa à la Society of Artists de Londres tant des peintures d'histoire que des portraits.
En 1768, il présente le célèbre tableau L'expérience de la pompe à air, conservé à la Tate Britain à Londres, l'un des chefs-d'oeuvre de la peinture britannique. Dans cette toile se mêlent, comme l'écrivit Flaubert, "la naïveté et la profondeur", mais aussi la fascination du XVIIIe siècle pour la science et la description des sentiments.
L'oeuvre de Wright est d'une grande variété et il est peu de genres qu'il n'ait pas abordés.

Cartel

  • Joseph WRIGHT, dit WRIGHT OF DERBY (Derby, 1734 - Derby, 1797)

    Vue du lac de Nemi au soleil couchant

  • H. : 1,05 m. ; L. : 1,28 m.

  • Acquis en 1970 , 1970

    R.F. 1970-52

  • Peintures

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet