Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Paire de miroirs monumentaux

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Paire de miroirs monumentaux

La décoration et l’ameublement de la chambre d’apparat aménagée pour Richard Grenville, 2nd Earl Temple, au château de Stowe, comptent parmi les premiers exemples du retour au classicisme en Angleterre dans les années 1759-1760. Deux paires de miroirs d’applique de dimensions monumentales (Louvre et collection particulière) constituaient, avec la cheminée ornée, les principaux éléments de décor fixe accompagnant un grand lit doré (Liverpool, Lady Lever Art Gallery). Les miroirs découpés en forme d’écu et sommés d’une console portant une urne antique paraissent suspendus à des guirlandes de feuilles de chêne nouées de rubans. Un principe de décor suggérant un effet de broderie et de passementerie appliquées sur l’étoffe murale qui sera repris par Robert Adam dans les grandes demeures qu’il aménage dans les années suivantes.

Ce décor impressionnant est dû à un architecte d’origine piémontaise, Giovanni Battista Bora (1713-1770), qui a voyagé en Grèce et en Asie Mineure à la recherche des sites antiques. Installé en Angleterre, Bora travaille à Stowe dès 1752. Les ornements de bois doré en fort relief sont attribués à un artiste français, Jean Antoine Cuenot, lui aussi venu à Londres, où il s’est fait une spécialité de ces sculptures décoratives.

Cette acquisition viendra souligner dans les salles du mobilier du XVIIIe siècle, en cours de rénovation, l’importance des échanges entre les milieux artistiques italien, anglais et français en pleine réaction néoclassique.

M. Bascou

Paire de miroirs monumentaux
Londres, vers 1759
Bois sculpté et doré. H. 2,85 m ; l. 1,31 m
Collection des comte Temple, marquis, puis duc de Buckingham et
Chandos, jusqu’en 1889 ; collection Morgan-Grenville jusqu’en 1921 ;
vente Jackson-Stops, 4-28 juillet 1921, lot 2758 ; collection Moss Harris,
Londres ; collection particulière, Londres ; acquis en vente publique à
Londres, Sotheby’s, « Treasure Aristocratic Heirlooms », le 6 juillet 2010,
no 17, repr. p. 137-139
Département des Objets d’art (OA 12 318/1-2)

 English version

The decorations and furnishings in the State bedroom created for Richard Grenville, 2nd Earl Temple, at Stowe, are amongst the first examples of the English classical revival during the period 1759–60. Two pairs of monumental wall mirrors and the ornate fireplace were the main components of the fixed decorations that complemented a large gilt bed. These impressive decorations was the work of an architect from Piedmont, Giovanni Battista Borra (1713–70), who, after an archaeological expedition that took him to antique sites in Greece and Asia Minor, settled in England and started working in Stowe in 1752. The high-relief gilt wood decorations are attributed to a French artist, Jean-Antoine Cuenot, who also settled in London, where he established a reputation for specialising in these decorative carvings.

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet