Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>Peuples de la Mer et néo-hittites au « Pays de Palistin » :...

par Timothy P. Harrison, Université de Toronto

De récentes découvertes archéologiques commencent à remettre en cause le point de vue généralement admis qui présente l’Âge du Fer (vers 1200-900 avant notre ère) comme une époque d’involution culturelle et de conflits ethniques, l’« âge sombre » de la Méditerranée orientale que décrivent les poèmes homériques et la Bible. Les fouilles de l’Université de Toronto à Tell Tayinat, dans la plaine d’Antioche, ont mis au jour les premiers vestiges d’un établissement important de cette période. Les témoignages archéologiques révèlent la naissance d’un puissant royaume régional en plein essor, associé au « Pays de Palistin ». Le nom de Palistin resurgit dans les sources néo-assyriennes du IXe siècle avant notre ère sous la forme du royaume néo-hittite de Patina. Tayinat en était la ville royale (l’ancienne Kunulua, ou la Calno biblique), réputée pour ses temples et ses sculptures monumentales. Elle a probablement été détruite en 738 avant notre ère par le roi néo-assyrien Teglat-Phalasar III, le bâtisseur d’Empire évoqué dans la Bible (Isaïe, 10), avant d’être transformée en capitale provinciale assyrienne. Cette conférence se propose de mettre en lumière les surprenantes découvertes issues des fouilles menées actuellement par l’Université de Toronto sur le site de l’ancienne Tayinat.

Biographie

Timothy  P. Harrison est professeur d’Archéologie orientale et dirige le Department of Near and Middle Eastern Civilizations de l’Université de Toronto. Avant de rejoindre Toronto en 1997, il était chercheur associé à l’Oriental Institute de l’Université de Chicago. Il est titulaire d’un Ph.D. en Archéologie orientale (1995), travail dédié au premier Âge du Bronze dans les Hautes-terres du centre de la Jordanie. Il a mené des fouilles sur le site de l’Âge du Bronze et de l’Âge du Fer de Tell Madaba en Jordanie et dirige actuellement le Tayinat Archeological Project dans la plaine d’Antioche, au sud-est de la Turquie. Ces projets s’intègrent dans une recherche plus vaste, de dimension interrégionale, qui vise à mettre au jour les premiers développements de la vie urbaine et des sociétés de type étatique parmi les diverses cultures qui ont façonné le monde de l’Orient méditerranéen.

Timothy P. Harrison a également participé à de nombreux chantiers et prospections en Israël, en Jordanie et en Turquie. En 2007,  il a été élu Président de l’American School of Oriental Research (ASOR).

Parmi ses publications :

- 2013: « Suppiluliuma, le roi brisé », Le Monde de la Bible 203: 47.

- 2012: « West Syrian Megaron or Neo-Assyrian Langraum? The Shifting Form and Function of the Tell Ta‘yīnāt (Kunulua) Temples », p. 3-21, in Temple Building and Temple Cult: Architecture and Cultic Paraphernalia of Temples in the Levant (2nd-1st Millennium BCE), Edited by J. Kamlah, Abhandlungen des Deutschen Palästina-Vereins, Band 41, Wiesbaden, Harrassowitz Verlag.

- 2012: « Building XVI and the Neo-Assyrian Sacred Precinct at Tell Tayinat », Journal of Cuneiform Studies 64: 125-43.

- 2010: « The Late Bronze/Early Iron Age Transition in the North Orontes Valley », p. 83-102, in Societies in Transition: Evolutionary Processes in the Northern Levant Between Late Bronze Age II and Early Iron Age, Ed. by F. Venturi, University of Bologna.

- 2009: « Neo-Hittites in the ‘Land of Palistin’: Renewed Investigations at Tell Ta‘yinat on the Plain of Antioch », Near Eastern Archaeology 72/4: 174-89.

- 2009: « Lifting the Veil on a ‘Dark Age’: Ta‘yinat and the North Orontes Valley during the Early Iron Age », p. 171-84, in Exploring the Longue Durée: Essays in Honor of Lawrence E. Stager, Ed. by J.D. Schloen, Winona Lake, IN: Eisenbrauns.

- 2008: Cyprus, The Sea Peoples and the Eastern Mediterranean: Regional Perspectives of Change and Continuity, Special Issue of Scripta Mediterranea (Vols. 27-28).

 

Cycle(s) : Actualité de la recherche archéologique, 2012-2013

Informations pratiques

Lieu
Auditorium du Louvre
 
Accès
Métro : Palais-Royal / Musée du Louvre.
Entrée par la pyramide, le passage Richelieu ou les galeries du  Carrousel.
Parking du Carrousel ouvert de 7h à 23h.
 
Entrée libre dans la mesure des places disponibles
 
Informations :
+33 (0)1 40 20 55 55, de 9h à 19h du lundi au vendredi