Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>La recherche scientifique>Philibert Delorme, Arcade ionique du palais des Tuileries

Philibert Delorme, Arcade ionique du palais des Tuileries

Cette arcade est l’un des vestiges du palais des Tuileries, construit par Philibert Delorme pour la reine Catherine de Médicis à partir de 1564. Le somptueux édifice, qui ne fut jamais habité par son commanditaire, était implanté à l’écart du coeur de la capitale, dans un quartier de tuiliers. Après son incendie lors de la Commune en 1871, l’État décida en 1882 d’en raser les ruines tout en  conservant les plus beaux éléments, comme cette arcade du promenoir sur jardin.
Ce vestige témoigne de l’art de l’architecte, à la fois savant en géométrie (par le tracé de la volute de l’ordre ionique) et connaisseur de l’Antiquité (avec la restitution d’après Vitruve des moulures à la base du fût). Le fût de la colonne n’est pas monolithe, faute d’approvisionnement suffisant, mais composé de plusieurs tambours alternativement cannelés et ornés de symboles pour mettre en valeur la structure de la construction au lieu de chercher à la dissimuler. Par cette formule sans précédent antique, Delorme affirme contribuer à l’élaboration de modèles typiquement français. Enfin, l’architecture est un portrait crypté de l’occupante des lieux : le choix du ionique, perçu comme féminin, rendait hommage à la reine. Les symboles qui ornent les bagues évoquent le deuil de la souveraine après la mort violente de son époux Henri II (miroir brisé et plumes coupées), mais également la fermeté de son gouvernement (massues croisées). Un proliférant décor végétal, particulièrement adapté à un vis-à-vis avec un jardin, vient encore enrichir cette architecture, témoignage exceptionnel de l’art de la Renaissance française et triomphe de la sculpture  rnementale et symbolique.

Philibert Delorme (Lyon, 1514 – Paris, 1570)
Arcade ionique du palais des Tuileries
Pierres du Bassin parisien. H. 9,80 m ; L. 6,30 m ; l. 1,80 m
Réservé par l’État lors de la démolition de 1883 et déposé à l’école des Ponts et Chaussées de 1883 à 2009
Département des Sculptures, pour la section Histoire du Louvre
(R.F. 2011-03)

 

S. Picot-Boquillon

 

Bibliographie


Fonkenell (G.), « Une arcade du palais des Tuileries dans la cour Marly », La Revue des musées de France. Revue du Louvre, 2011-5, p. 13-15.

(voir « Musée/Expos »)

 

English version

This arcade reassembled in 2011 in the Cour de Marly comes from the covered walk at the garden of the Palais des Tuileries, built starting in 1564 by Philibert Delorme for Catherine de’ Medici and destroyed during the Commune of 1871. This historic vestige displays the inventiveness and erudition of an architect who wanted to create a modern French architecture. To this end—and in the service of a political subtext—he played artfully with the Ionic order—then perceived as feminine—as well as with the vegetal and symbolic ornamentation of the drums and decorative rings that make up the columns.
 

 

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet