Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Presse>Communiqués

Presse

Accès libre aux communiqués et dossiers de presse (format acrobat PDF) sur les expositions, les manifestations de l’auditorium, les collections, la vie du musée, etc.
Accès sur autorisation/accréditation pour pouvoir télécharger les "packs médias".
Merci de ne joindre les contacts presse que dans un but journalistique.

131 résultats

/ 9 »

Nb par page :5 -10 -15

Tri : Date  - Titre
visuel_presse_petite_galerie

Mythes fondateurs. L’exposition inaugurale de la Petite Galerie


Qu’est-ce qu’un mythe ? Comment les mythes sont-ils représentés ? Comment nous sont-ils parvenus ? Comment les artistes s’en sont-ils emparés ? Racontés, chantés, transcrits, illustrés, les mythes sont présents dans toutes les cultures et civilisations, jusqu’à la culture populaire contemporaine.
Présentée dans la Petite Galerie tout au long de l’année scolaire, l’exposition « Mythes fondateurs » raconte comment dessinateurs, sculpteurs, peintres, marionnettistes, cinéastes ou musiciens du monde entier se sont nourris des mythes et leur ont donné forme et vie.
Désireux de rendre l’art accessible à tous, le Louvre propose dans la Petite Galerie des clés pour répondre à ces questions.

Visuel-presse-Lievin

Annonce du lauréat pour la construction du Pôle de conservation du musée du Louvre à Liévin


Le musée du Louvre et la région Nord-Pas de Calais annoncent le nom du lauréat qui construira le Pôle de conservation du musée du Louvre à Liévin (Nord-Pas de Calais) : il s’agit d’un groupement associant l’agence britannique Rogers Stirk Harbour + Partners, architecte mandataire et auteur notamment du nouveau World Conservation and Exhibition Center du British Museum à Londres (2014), aux Français Mutabilis Paysage (paysagiste), Egis Bâtiment Nord (bureau d’études techniques), Inddigo SAS (bureau d’études environnementales) et VPEAS SAS (économiste).

Cour Napoléon

Le musée du Louvre adopte le billet unique


Depuis dix-huit mois, le musée du Louvre met en oeuvre de nouvelles orientations stratégiques afin de promouvoir une offre culturelle globale et cohérente, notamment pour une meilleure synergie entre les expositions temporaires et les collections permanentes.
Pour accompagner cette stratégie, le musée du Louvre adoptera à partir du 1er juillet 2015 une grille tarifaire simplifiée*, déjà à l’oeuvre dans plusieurs musées nationaux et internationaux, avec un billet unique donnant accès aux collections et aux expositions. Les mesures de gratuité qui étaient limitées aux seules collections permanentes, seront étendues aux expositions.

visuel-presse-paris_plages_2015

Le Louvre à Paris Plages. Embarquez pour un voyage de la Seine au Nil !


Pour la deuxième année consécutive, le Louvre part à la rencontre des estivants franciliens à Paris Plages, du 20 juillet au 16 août 2015.
Évadez-vous de la Seine au Nil : sur l’Espace Louvre, sous la fraîcheur des palmiers et des papyrus, plongez dans les merveilleuses collections d’antiquités égyptiennes du Louvre.
Grâce à des médiateurs, enrichissez vos connaissances sur la vie quotidienne des Égyptiens ou sur les animaux qui vivaient autour du fleuve… Une manière nouvelle et détendue de découvrir les chefs-d’oeuvre du Louvre.

visuel_presse_portes_du_temps

Les Portes du temps. « Viens jouer au Louvre !»


Fort du succès rencontré en 2014, le musée du Louvre participe une nouvelle fois aux Portes du temps. Cette opération, créée il y a dix ans par le ministère de la Culture et de la Communication, a pour objectif de faciliter l’accès des enfants au patrimoine.
Fidèle à sa mission de démocratisation culturelle, le Louvre accueillera ainsi près de 700 personnes, enfants et familles issus des territoires prioritaires, pour une découverte ludique du palais des rois de France et de ses exceptionnelles collections.

visuel_presse_louvre_cet_ete

Découvrir le Louvre quand on est à Paris l’été


À l’approche de l’été, le musée du Louvre part à la rencontre des curieux, néophytes ou amateurs d’art. Fort du succès rencontré en 2014, le Louvre s’associe à nouveau cette année à deux grands événements populaires, Paris Plages et les Portes du temps, en organisant des activités liées à la découverte des collections et des techniques artistiques.
Le musée du Louvre renforce ainsi sa politique volontariste en faveur des visiteurs les moins accoutumés aux institutions culturelles, en leur offrant une approche novatrice de ses collections, au coeur du palais et hors les murs.

visuel-presse_frequentation2014

Soupçons de discrimination : réponse du musée du Louvre


visuel presse_reseaux sociaux

Le musée du Louvre et le Centre des monuments nationaux (CMN) : premières institutions françaises sur deux réseaux sociaux chinois


Pour renforcer leur lien avec le public chinois, amateur d’histoire, de culture et de patrimoine français, le musée du Louvre ainsi que le Centre des monuments nationaux (CMN) ont décidé de développer leur présence sur les deux plus importants réseaux sociaux chinois : weibo et wechat. Ces deux établissements publics culturels sont ainsi les premières institutions muséales et patrimoniales européennes à être présentes sur ces deux réseaux sociaux.

visuel_presse_ICOM 2015

Le Louvre et le patrimoine proche-oriental


Face à l’actualité, le musée du Louvre, qui possède des collections d’antiquités orientales et d’art islamique parmi les plus riches au monde, se mobilise pour la sauvegarde du patrimoine mondial. Si le musée ne peut pas mettre fin aux destructions en Irak, en Syrie, en Tunisie ou ailleurs, il peut en revanche, s’engager toujours plus pour l’éducation, la formation et la transmission des savoirs. La collaboration avec les différents acteurs (scientifiques, chercheurs, conservateurs, institutionnels) s’intensifie. Pour montrer l’importance fondamentale de ce patrimoine mondial, le musée du Louvre prépare également une exposition au Louvre-Lens sur la Mésopotamie pour l’automne 2016.

visuel_presse_activites_enfants

Programme des activités jeune public au Louvre été 2015


La visite d’un musée est l’occasion d’une rencontre avec des oeuvres, un lieu, et leur histoire. Plasticiens, conteurs, scénographes invitent à une découverte active du musée à travers près de trente thèmes. Enfants ou familles, seul ou en groupe, autonomes ou à mobilité réduite, petits curieux ou grands amateurs, tous les publics sont invités à choisir l’activité qui leur convient.

visuel_presse_new-frontier

New Frontier IV. Fastes et fragments. Aux origines de la nature morte américaine


Dernier épisode du partenariat New Frontier qui lie le musée du Louvre, le High Museum of Art, le Crystal Bridges Museum of American Art et la Terra Foundation for American Art, l’exposition « Fastes et fragments. Aux origines de la nature morte américaine » se penche sur l’essor de la nature morte aux Etats-Unis au XIXe siècle. À la suite des expositions consacrées au paysage, à la peinture de genre et au portrait, New Frontier IV permet à nouveau d’enrichir le dialogue autour de la peinture américaine.
Rassemblant dix oeuvres issues des collections des quatre institutions partenaires, cette dernière édition illustre, comme les précédentes, la façon dont les peintres américains, tels Raphaelle Peale, Martin Johnson Heade ou William Michael Harnett, ont adapté les modèles européens à leur époque et à leur pays, participant ainsi à l’émergence d’une voix nationale.

visuel-presse_poussin-et-dieu

Poussin et Dieu


Au printemps 2015, le musée du Louvre met à l’honneur le XVIIe siècle avec trois expositions, deux dans ses murs et une aux Galeries nationales du Grand Palais : Poussin et Dieu, La fabrique des saintes images. Rome-Paris (1580-1660) et Velázquez.

Nicolas Poussin (1594-1665) est le plus grand peintre français du XVIIe siècle. Selon certains, il est même le plus grand peintre français tout court. Pourtant l’artiste, considéré dès son vivant comme le « Raphaël de la France », demeure aujourd’hui beaucoup moins connu du public que Watteau, Delacroix, Monet ou Cézanne.
À l’occasion du 350e anniversaire de la mort de l’artiste, l’exposition a pour ambition de faire mieux connaître du grand public le maître français, en présentant et en expliquant un aspect méconnu de son art, sans doute le plus émouvant : ses tableaux religieux.

visuel presse_thraces

L’épopée des rois thraces. Découvertes archéologiques en Bulgarie


Patrie d’Orphée ou de nombreux rois légendaires cités par Homère, la Thrace, région encore méconnue, révèle peu à peu ses splendeurs grâce à de récentes découvertes archéologiques.
Aux frontières du monde grec et de l’empire perse, émerge en Thrace, durant la période classique, une nouvelle puissance régionale, le royaume odryse. Les nombreuses tombes d’aristocrates ou de rois, mises au jour ces dernières décennies, rendent compte, avec leur mobilier en céramique, en bronze ou en or, de la richesse de la Thrace. Entre la mer Noire et la mer Egée, cette région se nourrit des échanges nombreux qu'elle entretient avec toutes les civilisations qui l’entourent. À travers les collections des musées bulgares, cette exposition se propose de découvrir la réalité et la complexité de ce royaume.

visuel-presse_la-fabrique-des-saintes-images

La fabrique des saintes images. Rome-Paris, 1580-1660


Le grand mouvement de réforme qui secoua l’Église tout au long du XVIe siècle apporta avec lui, après une violente remise en cause, une profonde réflexion sur ce que devaient être les images sacrées.
Rassemblant 85 oeuvres (dessins et gravures, peintures, objets d’art, sculptures), La fabrique des saintes images se propose d’évoquer la complexité des enjeux qui furent, pour l’art religieux, au coeur du processus créateur des plus grands peintres, sculpteurs et architectes du XVIIe siècle : Le Caravage, Annibale Carracci, Guido Reni, Gianlorenzo Bernini et Pietro da Cortona à Rome ; Simon Vouet, Eustache Le Sueur, Philippe de Champaigne ou les frères Le Nain à Paris.
Suite aux bouleversements de la crise religieuse et à la stabilisation des positions respectives des Catholiques et des Réformés, l'Église de Rome avait en effet entrepris sa propre réforme, dont le concile de Trente (1545-1563) fut l'entreprise la plus spectaculaire. Il réaffirma, entre autres, la possibilité, la légitimité et l'utilité des saintes images, profondément et brutalement attaquées par les Protestants. C'est dans ce contexte que commanditaires et artistes réfléchirent pour fabriquer de nouvelles images qui soient recevables : comment créer ces images et quel rôle revient à l’artiste dans ce processus ? S’il est admis que le Christ ou la Vierge Marie sont représentables puisqu’incarnés, comment leur donner des traits alors qu’on ne connait pas leur visage ? Les artistes peuvent-ils inventer de toutes pièces ces images et en faire des images valides pour le croyant ?

visuel-presse_vue-avignon_vernet

Présentation officielle de la Vue d’Avignon, depuis la rive droite du Rhône près de Villeneuve par Claude-Joseph Vernet


Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, annonce l’acquisition par l’État pour le musée du Louvre grâce au mécénat du Groupe AXA d’une oeuvre reconnue d’intérêt patrimonial majeur, la Vue d’Avignon, depuis la rive droite du Rhône près de Villeneuve par Claude-Joseph Vernet.

La Vue d’Avignon, depuis la rive droite du Rhône près de Villeneuve est un chef d’oeuvre de la peinture du 18e siècle et marque un jalon essentiel dans l’histoire du paysage en France. Peint alors que l’artiste sillonnait le pays afin d’exécuter, pour le roi Louis XV, la série des Ports de France, le tableau, depuis plus de 200 ans conservé en Angleterre, allie l’exactitude topographique et la précision dans la description des activités humaines à un extraordinaire sens poétique et à une virtuosité toute moderne dans le rendu des effets atmosphériques et lumineux.

/ 9 »

Nb par page :5 -10 -15

Mon Louvre espace personnel

pm.inputLabel();

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet