Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Presse>Communiqués

Presse

Accès libre aux communiqués et dossiers de presse (format acrobat PDF) sur les expositions, les manifestations de l’auditorium, les collections, la vie du musée, etc.
Accès sur autorisation/accréditation pour pouvoir télécharger les "packs médias".
Merci de ne joindre les contacts presse que dans un but journalistique.

18 résultats

« / 2

Nb par page :5 -10 -15

Tri : Date  - Titre

Wim Delvoye « Au Louvre »

Packs médias

Le Louvre invite Wim Delvoye à intervenir dans plusieurs espaces du musée : sous la pyramide, au sein des appartements Napoléon III, dans les salles gothiques du département des Objets d’art et dans le jardin des Tuileries. Après Tony Cragg, Wim Delvoye est le deuxième artiste à concevoir une nouvelle sculpture monumentale pour la colonne du belvédère : une immense flèche gothique en acier Corten torsadée, intitulée Suppo. Parallèlement, une imposante oeuvre en acier Corten dentelé rejoint le jardin des Tuileries, et s’inscrit à l’automne dans le parcours de sculptures de la FIAC.

Gerhard Richter, Dessins et aquarelles, 1957 - 2008

Packs médias

À l’occasion de la rétrospective itinérante de Gerhard Richter à la Tate Modern (6 octobre 2011 - 8 janvier 2012), à la Nationalgalerie de Berlin (12 février-13 mai 2012) et de sa venue au Centre Pompidou (6 juin - 24 septembre 2012), le musée du Louvre, partenaire de l’évènement, présente une centaine d’œuvres sur papier dans les salles Mollien du département des arts graphiques.

Visuel Johann Georg Pinsel, Vierge de douleur

Johann Georg Pinsel, un sculpteur baroque en Ukraine au XVIIIe siècle

Packs médias

Le musée du Louvre présente pour la première fois en France une exposition sur Johann Georg Pinsel, artiste actif au milieu du XVIIIe siècle en Galicie alors territoire polonais aujourd’hui en Ukraine. Une trentaine de sculptures majoritairement en bois, certaines polychromes ou dorées sont présentées. L’artiste au style brillant proche des grands sculpteurs de l’âge d’or du baroque germanique s’en distingue cependant par une personnalité propre, une gestuelle démonstrative, une expressivité prononcée, une caractérisation très personnelle des draperies.

visuel presse bilal

Enki Bilal. Les Fantômes du Louvre

Packs médias

Enki Bilal s’est promené dans le musée du Louvre à la recherche des « fantômes » des lieux, personnages associés à la création des oeuvres ou à leurs créateurs, mais qu’une mort violente à définitivement exclus de l’Histoire. Petit à petit, il nous les fait revenir, agissant comme un révélateur photographique, et nous restitue la biographie complète de chacun d’eux afin que le train de l’histoire, ou celui de l’imaginaire, les réintègre à leur juste valeur…

Eugène Delacroix.Des fleurs en hiver

Packs médias

À l’occasion de la rénovation du jardin du musée national Eugène-Delacroix, l’exposition rassemble pour la première fois, sous le titre paradoxal « Des fleurs en hiver », les principaux tableaux de fleurs de Delacroix et ses plus belles aquarelles, venus de musées français et étrangers. Cette présentation sera accompagnée d’oeuvres de deux artistes contemporains, Jean-Michel Othoniel et Johan Creten, illustrant la permanence de l’inspiration florale, au XIXe comme au XXIe siècles, chez des créateurs aux parcours pleinement inscrits dans leur temps.

visuel presse walid raad

Walid Raad. Préface à la première édition

Packs médias

A l’occasion de l’ouverture des nouveaux espaces consacrés au département des Arts de l’Islam, le musée du Louvre invite l’artiste Walid Raad à une collaboration sur trois années consécutives. Son exposition « Préface à la Première Edition » et la publication Préface à la Troisième Edition constituent le premier volet de cette carte blanche.

le pack média > zip - 0.6 Mo

Publié le 09-01-2013

Giotto e compagni

Giotto e compagni

Packs médias

Loué par ses contemporains, Dante, Pétrarque et Boccace, admiré par Léonard de Vinci et copié par Michel-Ange, Giotto di Bondone (vers 1267-1337) a été perçu au fil des siècles comme l’auteur d’une révolution picturale sans précédent depuis l’Antiquité. Cette mutation radicale n’est pas seulement d’ordre stylistique, elle s’explique aussi par une attitude différente vis-à-vis du monde sensible que l’artiste entend restituer dans sa variété et sa réalité tridimensionnelle.
A travers une trentaine d’oeuvres – peintures, dessins, enluminures et sculpture – venues majoritairement des collections françaises mais aussi de l’étranger (New York, Metropolitan Museum of Art, Washington, National Gallery of Art, Florence, Museo Horne et Museo diocesano, Padoue, Musei Civici …) - l’exposition tentera bien sûr de rendre hommage au génie novateur de Giotto, mais aussi d’aborder des questions comme l’organisation de son atelier et le rôle de ses compagni (assistants), la pertinence dans ce contexte médiéval du concept de création autographe, la diffusion de son art à travers l’Italie, l’invention de nouveaux types de
tableaux (croix peintes, polyptyques …).

L'art du contour

Packs médias

Le thème du dessin, tel qu'on peut l'observer dans l'art égyptien au temps des Pharaons, n'a jamais fait l’objet d’une exposition. Devant la difficulté pour les égyptologues et les historiens d'art occidentaux à attribuer l'oeuvre à une main reconnue, les créateurs de cette production plus de trois fois millénaire, admirée de tous, n’ont pas nécessairement acquis le rang d'artistes. Grâce à des prêts exceptionnels (80 oeuvres environ), la définition du dessin donnée par Giorgio Vasari comme étant le « père de nos trois arts, l’architecture, la sculpture et la peinture » s’illustre parfaitement dans ces témoignages archéologiques. Le dessin est en effet une composante essentielle de l’art dans l’Égypte ancienne. Point de départ dans l’élaboration des autres techniques artistiques comme la peinture, le relief, la ronde-bosse, les arts décoratifs et l’architecture, le dessin est ici considéré comme l’art du contour : dessinateurs et peintres sont usuellement désignés comme les « scribes des contours » ou « ceux qui tracent les formes ». Cette exposition, riche de 200 oeuvres, s’attache à explorer toute la complexité de l’art égyptien bi-dimensionnel, avec ses conventions, ses techniques, ses pratiques, ses fonctions et ses usages. Explorant les liens étroits qu’entretiennent l’écriture et le dessin dans l’Egypte ancienne, elle permet d’analyser la nature complexe de la création égyptienne et les spécificités de la civilisation qui a engendré ces oeuvres et ainsi de lui rendre une place majeure dans l'Histoire de l'art universel.

Publié le 24-04-2013

« / 2

Nb par page :5 -10 -15

Mon Louvre espace personnel

pm.inputLabel();

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet