Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Presse>Communiqués

Presse

Accès libre aux communiqués et dossiers de presse (format acrobat PDF) sur les expositions, les manifestations de l’auditorium, les collections, la vie du musée, etc.
Accès sur autorisation/accréditation pour pouvoir télécharger les "packs médias".
Merci de ne joindre les contacts presse que dans un but journalistique.

86 résultats

« / 18 »

Nb par page :5 -10 -15

Tri : Date  - Titre
Donatello (Donato di Niccolò di Betto Bardi; Florence vers 1386-1466). Deux “Spiritelli” (de la Cantoria du Dôme), 1439

Le printemps de la Renaissance. La sculpture et les arts à Florence 1400-1460


Après les grandes expositions consacrées aux maîtres de l’apogée de la Renaissance, Léonard de Vinci et Raphaël, le printemps de la Renaissance porte sur la genèse de cet immense mouvement artistique et culturel qui nait à Florence au début du XVe siècle. La sculpture, qui tient une place majeure dans ce renouveau, est le sujet central de cette exposition. 140 oeuvres, dont plusieurs monumentales, sont réparties dans dix sections thématiques : autour des sculptures rayonnent peintures, dessins, manuscrits, pièces d’orfèvrerie et majoliques.

Jean Cousin, dit le Père, Eva Prima Pandora, vers 1550, huile sur bois, 97 X 150 cm. Paris, musée du Louvre, RF. 2373

Jean Cousin père et fils. Une famille de peintres au XVIe siècle


Le XVe siècle français a été le siècle de Jean Fouquet et d’Enguerrand Quarton, le XVIIe, celui de Georges de La Tour et de Nicolas Poussin. Le XVIe siècle a eu Jean Cousin.
Son nom, glorifié dans les histoires anciennes, inscrit aux frontons des écoles des beaux-arts et à l’attique des musées, n’a jamais été oublié. Il demeure le symbole du renouveau du vitrail et de la tapisserie au XVIe siècle. Un magistral Livre de Perspective et un manuel pour apprendre à dessiner en ont assuré le renom. Cependant, pour la plupart d’entre nous, Cousin est le peintre virtuose d’un seul tableau, Eva Prima Pandora.
A travers un choix de 60 oeuvres, l’exposition est l’occasion de rendre justice à cet artiste protéiforme, figure centrale du maniérisme français. Elle met en lumière l’originalité et l’importance du style de Jean Cousin et cherche à distinguer l’oeuvre de Jean Cousin Père de celle de son fils, qui porte le même nom.

Vierge à l’Enfant, xylographie coloriée, vers 1420- 1440, Souabe, 282 x 200 mm, BnF, Estampes, réserve Ea-5 (4)-boîte. (cat. 13)

Les origines de l’estampe en Europe du Nord (1400-1470)


L’apparition de l’estampe en Occident constitue un phénomène majeur de l’histoire et de l’histoire de l’art. À partir de 1400, artistes et graveurs expérimentèrent diverses techniques permettant par l’impression d’une matrice gravée et encrée sur un support de créer et de diffuser des images multipliables à l’identique.
À travers un choix de 83 oeuvres, l’exposition montre la diversité des thèmes illustrés. Support et instrument de la dévotion du temps, la gravure a aussi servi des sujets plus audacieux, comme celui du désir charnel ou des scènes de genre dont la teneur nous apparaît aujourd’hui encore bien familière.

Centre de réserves du musée du Louvre


Lors de la conférence de presse sur la politique du patrimoine qui s’est tenue ce vendredi 13 septembre 2013, Madame Aurélie Filippetti, Ministre de la Culture et de la Communication, a annoncé, en y apportant tout son soutien, la signature prochaine du protocole d’intention relatif à la création du centre de réserves du musée du Louvre dans la région Nord-Pas de Calais.

Monique Frydman


L’artiste contemporain Monique Frydman présente une oeuvre monumentale, Polyptyque Sassetta, dans le Salon Carré, en écho à l’exposition Le Printemps de la Renaissance. La sculpture et les arts à Florence, 1400-1460. Cette nouvelle production s’inspire de l’une des plus importantes commandes du Quattrocento, le Polyptyque de Borgo Sansepolcro (1437-1444) du peintre siennois Stefano di Giovanni, dit Sassetta.
De ce retable démembré dès la fin du XVIe siècle, le musée du Louvre conserve trois panneaux du registre principal de la face antérieure et deux panneaux de la prédelle postérieure. Quatre de ces panneaux sont actuellement exposés salle des sept-mètres. Le cinquième, Saint Antoine de Padoue, est en cours de restauration.

« / 18 »

Nb par page :5 -10 -15

Mon Louvre espace personnel

pm.inputLabel();

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet