Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Presse>Communiqués

Presse

Accès libre aux communiqués et dossiers de presse (format acrobat PDF) sur les expositions, les manifestations de l’auditorium, les collections, la vie du musée, etc.
Accès sur autorisation/accréditation pour pouvoir télécharger les "packs médias".
Merci de ne joindre les contacts presse que dans un but journalistique.

89 résultats

« / 18 »

Nb par page :5 -10 -15

Tri : Date  - Titre

Giotto e compagni


Loué par ses contemporains, Dante, Pétrarque et Boccace, admiré par Léonard de Vinci et copié par Michel-Ange, Giotto di Bondone (vers 1267-1337) a été perçu au fil des siècles comme l’auteur d’une révolution picturale sans précédent depuis l’Antiquité. Cette mutation radicale n’est pas seulement d’ordre stylistique, elle s’explique aussi par une attitude différente vis-à-vis du monde sensible que l’artiste entend restituer dans sa variété et sa réalité tridimensionnelle.
A travers une trentaine d’oeuvres – peintures, dessins, enluminures et sculpture – venues majoritairement des collections françaises mais aussi de l’étranger (New York, Metropolitan Museum of Art, Washington, National Gallery of Art, Florence, Museo Horne et Museo diocesano, Padoue, Musei Civici …) - l’exposition tentera bien sûr de rendre hommage au génie novateur de Giotto, mais aussi d’aborder des questions comme l’organisation de son atelier et le rôle de ses compagni (assistants), la pertinence dans ce contexte médiéval du concept de création autographe, la diffusion de son art à travers l’Italie, l’invention de nouveaux types de tableaux (croix peintes, polyptyques …).

Giulio Romano. Elève de Raphaël et peintre des Gonzague


Parmi les élèves de Raphaël, Giulio Pippi, dit Giulio Romano (Rome, 1492 ou 1499 - Mantoue, 1546), peintre, architecte et audacieux dessinateur, nous surprend par la vigueur de ses inventions. Ainsi que l’écrit Giorgio Vasari en 1568, c’est vraiment dans le dessin que ses idées atteignent la perfection absolue. Le choix d’une cinquantaine de feuilles parmi le très riche fonds de dessins de Giulio Romano conservé au musée du Louvre permet de parcourir la carrière de l’artiste et de montrer ses qualités de dessinateur hors du commun.

Initiez-vous à l’histoire des arts : un nouveau programme pour découvrir, apprendre et transmettre


Initier un public curieux et non spécialiste à l’histoire des arts correspond à l’une des missions du musée du Louvre qui lance cette saison à l’auditorium de nouveaux programmes accessibles à tous. Pour cette première édition, l’historien Michel Pastoureau nous invite à une exploration des couleurs au Moyen Âge. Trois rendez-vous musicaux seront également proposés.

Jacqueline Lichtenstein. Pratique et théorie du dessin (XVe-XIXe siècle)


Après Michel Pastoureau et Georges Vigarello, l’auditorium du Louvre invite Jacqueline Lichtenstein pour un nouveau cycle de cinq séances d’initiation à l’histoire des arts. Au fil de ces cours, à la fois ambitieux et accessibles à tous, la philosophe et historienne de l’art démontrera la place cruciale du dessin non seulement dans la pratique artistique et les débats théoriques, mais aussi dans l’affirmation d’un nouveau statut de l’artiste en Europe depuis la Renaissance.

Jean Cousin, dit le Père, Eva Prima Pandora, vers 1550, huile sur bois, 97 X 150 cm. Paris, musée du Louvre, RF. 2373

Jean Cousin père et fils. Une famille de peintres au XVIe siècle


Le XVe siècle français a été le siècle de Jean Fouquet et d’Enguerrand Quarton, le XVIIe, celui de Georges de La Tour et de Nicolas Poussin. Le XVIe siècle a eu Jean Cousin.
Son nom, glorifié dans les histoires anciennes, inscrit aux frontons des écoles des beaux-arts et à l’attique des musées, n’a jamais été oublié. Il demeure le symbole du renouveau du vitrail et de la tapisserie au XVIe siècle. Un magistral Livre de Perspective et un manuel pour apprendre à dessiner en ont assuré le renom. Cependant, pour la plupart d’entre nous, Cousin est le peintre virtuose d’un seul tableau, Eva Prima Pandora.
A travers un choix de 60 oeuvres, l’exposition est l’occasion de rendre justice à cet artiste protéiforme, figure centrale du maniérisme français. Elle met en lumière l’originalité et l’importance du style de Jean Cousin et cherche à distinguer l’oeuvre de Jean Cousin Père de celle de son fils, qui porte le même nom.

« / 18 »

Nb par page :5 -10 -15

Mon Louvre espace personnel

pm.inputLabel();

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet