Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Presse>Communiqués

Presse

Accès libre aux communiqués et dossiers de presse (format acrobat PDF) sur les expositions, les manifestations de l’auditorium, les collections, la vie du musée, etc.
Accès sur autorisation/accréditation pour pouvoir télécharger les "packs médias".
Merci de ne joindre les contacts presse que dans un but journalistique.

92 résultats

« / 19 »

Nb par page :5 -10 -15

Tri : Date  - Titre
IMG-CP-dessins-bolonais - FR

Les dessins bolonais du XVIIe siècle


À l’occasion de la publication du catalogue Dessins bolonais du XVIIe siècle, le musée du Louvre présente un riche ensemble de dessins des artistes actifs à Bologne et en Emilie au Seicento.

Vue du Val d'Arco, Dürer

Un allemand à la cour de Louis XIV


Everhard Jabach (1618-1695) fut l’un des plus grands collectionneurs de son temps. Marchand-banquier issu d’une puissante famille colonaise, il s’installa très tôt à Paris où il devint l’un des acteurs majeurs de la politique économique de Colbert. La vente de sa somptueuse collection à Louis XIV en 1662 et en 1671 signa l’acte inaugural d’une véritable collection royale de tableaux et de dessins.

IMG_CP-greaud - FR

Loris Gréaud, [I]


Le musée du Louvre présente du 19 juin 2013 au 20 janvier 2014, l’un des deux volets du nouveau projet de Loris Gréaud : [I]. L’œuvre succède à la sculpture en bois rouge de Tony Cragg, Versus, 2011, et à la flèche gothique torsadée de Wim Delvoye, Suppo, 2012. Elle sera placée sous la pyramide de Ieoh Ming Pei dont la colonne centrale était destinée dès l’origine à recevoir une sculpture monumentale, afin de signaler, par une œuvre d’art, l’entrée dans le musée.

Acquisition d’un Christ en croix de la Renaissance italienne


Un très beau Christ en croix de bois peint datant de la Renaissance italienne entre dans les collections du musée du Louvre. Il appartenait à Monsieur Peter Silverman et à Madame Kathleen Onorato, collectionneurs canadiens, qui en font généreusement don au musée du Louvre. OEuvre d’un artiste florentin de grand talent et créée autour de 1500, son attribution fait débat ; certains y reconnaissent la main de Michel-Ange.

Surtout de table du duc de Luynes, par François-Désiré Froment-Meurice (1801-1855), d’après Jean-Jacques Feuchère (1807-1852) Paris, 1846-1851

Un chef-d’œuvre de l’orfèvrerie du 19e siècle entre au musée du Louvre


Le musée du Louvre vient d’acquérir un exceptionnel surtout réalisé par François-Désiré Froment-Meurice (1802-1855) à partir de 1846 pour le Duc de Luynes, d’après Jean-Jacques Feuchère. C’est un véritable chef d’œuvre de l’orfèvrerie française du XIXème siècle, par sa grande qualité et sa technique révolutionnaire du repoussé. Cette oeuvre d’art comprend une pièce centrale monumentale, une paire de candélabres et quatre coupes illustrant les saisons. L’essentiel de ce surtout avait été publié dans un certain nombre d’ouvrages de référence mais était resté très loin des yeux pendant plus d’un siècle.

« / 19 »

Nb par page :5 -10 -15

Mon Louvre espace personnel

pm.inputLabel();

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet