Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Presse>Communiqués

Presse

Accès libre aux communiqués et dossiers de presse (format acrobat PDF) sur les expositions, les manifestations de l’auditorium, les collections, la vie du musée, etc.
Accès sur autorisation/accréditation pour pouvoir télécharger les "packs médias".
Merci de ne joindre les contacts presse que dans un but journalistique.

118 résultats

/ 12 »

Nb par page :5 -10 -15

Tri : Date  - Titre
visuel presse_thraces

L’épopée des rois thraces. Découvertes archéologiques en Bulgarie


Patrie d’Orphée ou de nombreux rois légendaires cités par Homère, la Thrace, région encore méconnue, révèle peu à peu ses splendeurs grâce à de récentes découvertes archéologiques.
Aux frontières du monde grec et de l’empire perse, émerge en Thrace, durant la période classique, une nouvelle puissance régionale, le royaume odryse. Les nombreuses tombes d’aristocrates ou de rois, mises au jour ces dernières décennies, rendent compte, avec leur mobilier en céramique, en bronze ou en or, de la richesse de la Thrace. Entre la mer Noire et la mer Egée, cette région se nourrit des échanges nombreux qu'elle entretient avec toutes les civilisations qui l’entourent. À travers les collections des musées bulgares, cette exposition se propose de découvrir la réalité et la complexité de ce royaume.

Mark Lewis, Invention au Louvre, 2014. Film HD, coul., sil. - 140 * 87 px

Mark Lewis. Invention au Louvre


Le musée du Louvre poursuit son programme d’art contemporain en présentant depuis l’automne 2014 une création de l’artiste canadien Mark Lewis, dont l’œuvre, reconnue internationalement, se développe dans le champ des arts visuels à partir du film. Après l’invitation à Walid Raad en 2013 au département des arts de l’Islam, c’est au tour de Mark Lewis de développer un projet de recherche artistique basé sur les collections du musée. Sous le titre d’Invention au Louvre, Mark Lewis donne forme à une archéologie du cinéma dans l’histoire de l’art. À travers quatre films conçus et réalisés au musée, l’artiste canadien confronte les images en mouvement au mouvement imaginé qui, de tout temps, a travaillé les mythes et la réception de la création artistique. Présentée depuis le mois d’octobre 2014, cette exposition temporaire est prolongée jusqu’au 31 août 2015.

visuel presse victoire de samothrace 2015

La Victoire de Samothrace. Redécouvrir un chef-d’oeuvre


L’éclatante silhouette du monument le plus célèbre du musée du Louvre s’offre de nouveau au regard des visiteurs depuis juillet 2014 après près d’un an de restauration. Ce chantier d’envergure a permis de remarquables découvertes sur la conception et le décor de ce chefd’oeuvre de l’époque hellénistique. L’exposition La Victoire de  Samothrace– redécouvrir un chef-d'oeuvre, revient sur l’histoire du monument depuis sa découverte en 1863 et rend compte du travail des restaurateurs et des équipes du musée.

visuel_presse_CG93

Le musée du Louvre et le Conseil général de la Seine-Saint-Denis signent une convention de partenariat


Partageant une même volonté de favoriser la démocratisation de l’art et l'éducation artistique et culturelle, le musée du Louvre et le Conseil général de la Seine-Saint-Denis signent jeudi 5 mars 2015 une convention-cadre de partenariat d’une durée de 3 ans (2015-2018).

visuel-presse_Thales-Fielding-par-Delacroix

Un musée, une collection en hommage à Delacroix. Douze ans d’acquisition 2002-2014


Situé dans le dernier appartement et dernier atelier d’Eugène Delacroix, le musée Eugène-Delacroix a été créé comme musée associatif, grâce à l’engagement de la Société des Amis d’Eugène Delacroix, fondée à l’initiative de Maurice Denis en 1929. Lieu de mémoire, dont la disposition des pièces et du jardin est celle qu’avait conçue Delacroix, le musée réunit une collection riche, variée et singulière, rassemblant des oeuvres insignes de Delacroix et des artistes de son temps.
Cet accrochage présente les oeuvres acquises depuis douze ans grâce à l’engagement de la Société des Amis du musée Eugène-Delacroix, héritière depuis 2002 de la société fondatrice, et au rattachement du musée à l’établissement public du Louvre depuis le 1er janvier 2004. Avant la rénovation muséographique de l’appartement où vécut Delacroix, il offre de souligner combien l’hommage rendu au grand artiste depuis la création du musée demeure vif et contemporain. Transparaît ainsi, la singularité d’une collection, qui n’est pas issue de l’héritage de l’artiste mais du rassemblement patient et constant, appelé à se poursuivre, d’oeuvres choisies.

visuel-presse_semaine-de-la-femme

La 9e Semaine de la Femme au musée du Louvre


En écho à la Journée internationale de la Femme du 8 mars, le Louvre rappelle sa vocation de musée ouvert à tous en organisant, grâce au soutien de la Fondation d’entreprise Total, des visites conférences destinées aux publics éloignés de la culture, et notamment aux femmes issues de milieux défavorisés. Ces parcours sont proposés chaque année depuis 2007 autour du thème de « La Femme dans l’art ».

visuel-presse_poussin-et-dieu

Poussin et Dieu


Au printemps 2015, le musée du Louvre met à l’honneur le XVIIe siècle avec trois expositions, deux dans ses murs et une aux Galeries nationales du Grand Palais : Poussin et Dieu, La fabrique des saintes images. Rome-Paris (1580-1660) et Velázquez.

Nicolas Poussin (1594-1665) est le plus grand peintre français du XVIIe siècle. Selon certains, il est même le plus grand peintre français tout court. Pourtant l’artiste, considéré dès son vivant comme le « Raphaël de la France », demeure aujourd’hui beaucoup moins connu du public que Watteau, Delacroix, Monet ou Cézanne.
À l’occasion du 350e anniversaire de la mort de l’artiste, l’exposition a pour ambition de faire mieux connaître du grand public le maître français, en présentant et en expliquant un aspect méconnu de son art, sans doute le plus émouvant : ses tableaux religieux.

visuel-presse_la-fabrique-des-saintes-images

La fabrique des saintes images. Rome-Paris, 1580-1660


Le grand mouvement de réforme qui secoua l’Église tout au long du XVIe siècle apporta avec lui, après une violente remise en cause, une profonde réflexion sur ce que devaient être les images sacrées.
Rassemblant 85 oeuvres (dessins et gravures, peintures, objets d’art, sculptures), La fabrique des saintes images se propose d’évoquer la complexité des enjeux qui furent, pour l’art religieux, au coeur du processus créateur des plus grands peintres, sculpteurs et architectes du XVIIe siècle : Le Caravage, Annibale Carracci, Guido Reni, Gianlorenzo Bernini et Pietro da Cortona à Rome ; Simon Vouet, Eustache Le Sueur, Philippe de Champaigne ou les frères Le Nain à Paris.

IMG_MEA_Table de Teschen

Succès de la campagne Tous mécènes ! : plus d'1 million d'euros réunis


Grâce aux dons de plus de 4 500 donateurs et à la générosité exceptionnelle de la Société des Amis du Louvre, le musée du Louvre a réussi à réunir plus d'1 millions d'euros pour contribuer à l'acquisition de la Table de Teschen dite Table de Breteuil, objet proprement extraordinaire, tout à la fois chef-d’oeuvre de l’art du XVIIIe siècle et monument de l’histoire européenne.
Ce succès témoigne une nouvelle fois du grand attachement des donateurs fidèles au musée du Louvre et de leur engagement en faveur de la protection du patrimoine.

National Gallery de Frederick Wiseman - 140px

8e Journées Internationales du Film sur l’Art. « Exposer et protéger »


Au programme de cette huitième édition, placée sous le signe de l’exposition et de la protection de l’art, une sélection de films, pour beaucoup inédits, consacrés à la danse, la musique, l’architecture, la littérature, la peinture, et projetés en présence d’invités prestigieux tels que Daniel Buren, Yervant Gianikian, Dani Karavan, Lech Majewski, Angela Ricci Lucchi, Frederick Wiseman. Ces 8e Journées abordent aussi la question de la protection de l’art public au cours d’une table ronde et de projections et accueillent sur ce thème la première édition du concours international de courts métrages Now You See Me!, dont Wim Wenders a accepté de présider le jury de sélection.
Enfin, un hommage est rendu à Alain Resnais, disparu récemment, avec la projection de ses premiers films, des films sur l’art. Autant d’occasions de s’immerger de nouveau au Louvre, avec le cinéma au coeur de la création artistique.

/ 12 »

Nb par page :5 -10 -15

Mon Louvre espace personnel

pm.inputLabel();

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet