Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>La recherche scientifique>Programme d’étude historique et matérielle de la collection de...

Programme d’étude historique et matérielle de la collection de tablettes cunéiformes du Louvre

Projet suivi par Béatrice André-Salvini, Anne Liégey, restauratrice de sculptures et Anne Bouquillon, ingénieur de recherches au C2RMF

Un nouveau programme d’études, de restauration et d’analyses concernant des séries bien identifiées dans la collection des textes cunéiformes du Louvre apporte des éléments nouveaux dans le cadre de recherches sur leur contexte historique d’origine. Les analyses effectuées dans le but d’approfondir la connaissance matérielle des tablettes sont menées parallèlement à la mise au point et au développement de méthodes de traitement de conservation-restauration non destructives.
     L’origine de cette étude repose sur la volonté et la nécessité de conserver après restauration l’aspect et les caractéristiques originales du support écrit, ce qui sauvegarde la possibilité de mener ultérieurement des investigations sur la nature et la composition originelles des matériaux.
     Un programme original de restauration des textes cunéiformes en terre crue et cuite a donc été mis en place. L’objectif premier était de restaurer les tablettes en terre crue sans les cuire, en appliquant un traitement respectant leur matière. La méthode de consolidation adoptée pour ce matériau fragile préserve son aspect et sa composition et permet d’effectuer son dessalement. Le projet se développe actuellement en liaison avec un programme d’analyses mené en coopération avec le Centre de recherche et de restauration des musées de France (C2RMF). Née des besoins de la restauration, cette étude a débouché sur des axes de recherche plus étendus. La détermination de la provenance des argiles doit permettre de proposer certaines hypothèses ou conclusions d’ordre historique.
     Une première sélection de tablettes a été effectuée dans les collections du département des Antiquités orientales et il a été procédé à un échantillonnage. Le choix a porté sur des pièces très altérées et lacunaires de la correspondance du roi Hammurabi de Babylone avec l’intendant Šamaš-hasir, son représentant chargé de l’administration des domaines de Larsa, une grande ville de la Mésopotamie méridionale, capitale d’un royaume conquis par le roi de Babylone en ± 1763 avant J.-C. (les dates suivent la chronologie traditionnelle dite « moyenne » ; elles sont relatives). Ces textes royaux sont donc bien situés géographiquement et chronologiquement et nous savons qu’ils furent écrits pendant une période de temps limitée, d’environ dix années.
     Le protocole d’analyse adopté permet tout d’abord de caractériser les principaux constituants de la matière des tablettes. Ces analyses sont effectuées au C2RMF pour la roche totale et au laboratoire Géosystèmes de l’université Lille 1 pour les argiles. Le laboratoire ERM de l’université de Poitiers étudie la composition chimique des sels solubles.
     Ce projet, présenté lors la 55e Rencontre assyriologique internationale, à Paris en 2009, a fait l’objet d’une première publication (A. Liégey, A. Bouquillon, P. Recourt, V. Bout, B. André- Salvini, « Les tablettes cunéiformes en terre crue du musée du Louvre. Évaluation d’un protocole de traitement », Conservation, restauration des biens culturels, 28, 2010, p. 29-36).
     Le procédé d’analyse, mis au point sur un nombre restreint d’objets, va désormais s’étendre à un échantillonnage plus important de tablettes en terre crue correspondant à des ensembles bien connus. Les lots prioritaires sont :
     – les lettres de Hammurabi (et Awil Ninurta) adressées à Šamaš-hasir (envoyées à Larsa), soit environ soixante tablettes, entrées au Louvre en 1922 (acquises de Géjou à Bagdad), publiées par François Thureau-Dangin (Lettres de Hammurapi à Šamaš-hâsir, Paris, 1924 [Textes cunéiformes du Louvre VII]) (la restauration de ces tablettes, sorties du Louvre pendant la guerre, et transportées alors dans un château de la Loire où elles ont été entreposées pendant plusieurs années dans un lieu très humide, a été une longue opération, maintenant achevée ; voir le chapitre « Restaurations »)
     – la collection des tablettes paléo-babyloniennes des archives de Larsa (écrites à Larsa).
Les perspectives sont naturellement de continuer cette recherche combinant analyse et restauration sur des séries de textes venant de sites, de périodes ou de règnes identifiables et datés. (Les séries principales proviennent des anciennes fouilles françaises effectuées à la fin du xixe siècle et pendant la première moitié du xxe siècle, sur les sites de Tello et Larsa [Irak], Suse [Iran], Ras Shamra / Ougarit [Syrie].)

B. André-Salvini

English version

     A new programme of studies, conservation and analyses of a series of clear. A new programme of examination, analysis, and conservation of a series of clearly identified lots in the Louvre’s collection of cuneiform tablets, is providing new information about their original historical context. The first aim of the programme was to restore the clay tablets without baking them, by a treatment of consolidation followed by desalinisation, with no effect on the mineralogical or chemical characteristics of the clay, while also respecting the appearance of the object.
     Launched as part of a general restoration programme, this procedure led to more detailed research, including the identification of each tablet’s provenance, enabling the researchers to determine their history. The analytical process, applied to a limited number of objects, will be extended to include a larger sample of clay tablets corresponding to well-known series, namely, the letters of Hammurabi (and Awil-Ninurta) addressed to Samas-hasir (sent to Larsa), and the collection of Paleo-Babylonian tablets from the Larsa archives (written in Larsa).

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet