Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Evénements>Jan Fabre : performance, projections et débats

Evénement Jan Fabre : performance, projections et débats

Autour de l’exposition « Jan Fabre, l’ange de la métamorphose » dans les salles de peintures des Ecoles du Nord, 9 Avril-7 juillet 2008, l’auditorium du Louvre a étudié avec l’artiste un projet de programmation artistique et critique.

L’artiste présente, en particulier, une performance solo conçue pour les espaces du palais du Louvre. Dans la salle de l’auditorium, des projections et débats permettent de saisir les relations d’affinité tissées par ce travail, autant avec les traditions artistiques anciennes qu’avec les formes performatives de la création d’aujourd’hui : danse, théâtre, performance. L’interaction unique, qui s’observe dans l’œuvre de Fabre, entre les arts plastiques, le langage corporel et le texte trouve sans cesse de nouvelles formes et de nouvelles configurations dans le cadre d’un continuum artistique mu par l’idée de la métamorphose et de l’impermanence.

Mardi 22 avril 2008, de 19h à minuit
Art kept me out of jail. Une performance de Jan Fabre
Galerie Daru et cour Napoléon
Cette performance est réalisée grâce au soutien de Louis Vuitton.

Art kept me out of jail est une performance unique, créée pour le palais du Louvre. Jan Fabre a choisi pour site la galerie Daru, qui conserve l’un des dispositifs muséographiques les plus suggestifs du Louvre de Napoléon III. La présentation en enfilade des effigies de dignitaires romains, des sarcophages sculptés et autres antiques de la collection Borghèse, mène le spectateur au pied de la Victoire de Samothrace. L’action, le geste et le texte de Jan Fabre font effraction dans cet espace chargé de symboles et nouent avec les œuvres une tentative de conversation. Les thèmes de la mort, du déguisement et de la métamorphose, guident cette méditation nocturne qui engage le rôle de l’artiste face au musée. Le dedans et le dehors entrent en résonance alors que la performance est visible en temps réel, par une installation vidéo à ciel ouvert, dans la cour Napoléon.

Jan Fabre conçoit sa pratique artistique comme un continuum organique où dialoguent les arts plastiques, la scène et les langages du corps. Plasticien de formation, il entreprend à la fin des années 1970 une série de petites performances filmées en plan fixe, où il exécute des actions simples : allumer une allumette, tenir un revolver sur sa tempe, enfiler un sac par-dessus sa tête. Rapidement, ses performances intègrent une relation iconographique au théâtre ancien et surtout à la tradition figurative de l’art occidental. Emaillées de références visuelles, articulant plusieurs registres symboliques, les actions s’enchaînent dans une structure distendue, dans une respiration poétique où le texte et l’image se répondent. Le rythme, l’atmosphère, sont donné par le lieu et le temps : l’artiste ne présente que des performances uniques, sans répétition, expériences à la fois physiques et conceptuelles. Il se glisse dans une temporalité hors de l’ordinaire, dans un espace partagé avec le public, étirant le moment jusqu’aux limites de sa propre résistance physique. Dans Virgin-Warrior / Warrior-Virgin, sa dernière performance à paris (au palais de Tokyo en décembre 2004), l’artiste dialoguait, pendant plusieurs heures, avec l’artiste corporelle Marina Abramovic, l’un et l’autre vêtus d’armures dessinées par Jan Fabre.

Vendredi 25 avril
« Faces à faces » : Rencontre d’Art contemporain à l’auditorium
Projection à 18 h
Les Guerriers de la beauté
Film de Pierre Coulibeuf, d’après une récréation de Jan Fabre. (Fr., 2002, 35 mm, 71 min, coul.)
Avec Els Deceukelier, William Forsythe, Edmond Fabre, Jan Fabre, Emio Greco, Lisbeth Gruwez…
Fantasmagorie de Pierre Coulibeuf, inspirée par les créations chorégraphiques et théâtrales de Jan Fabre. Un film-labyrinthe à entrées multiples où une improbable Ariane en robe de mariée (démon du passage ?), nous guide et nous perd dans un monde étrange marqué par la métamorphose, le jeu des pulsions, le dédoublement, la parodie, la ritualisation, la surréalité... 
Projection suivie d’une rencontre avec Pierre Coulibeuf

Conversation à 20h
Théâtre et danse de Jan Fabre
Conversation entre Jan Fabre, Jean-Marc Adolphe, Directeur de la publication Mouvement, et Vincent Baudriller, Codirecteur du Festival d’Avignon


Samedi 26 avril, de 10h à 19h
Colloque à l’auditorium
« Jan Fabre : dessin, sculpture, installation, performance »
En présence de Jan Fabre et autour de documents d’archives, de films anciens, récents ou inédits, le colloque accueille un panel international d’historiens de l’art, de critiques et de professionnels du monde de la performance.

10h
Ouverture du colloque

10h10
« L’Ange de la métamorphose » : Jan Fabre et la peinture ancienne

Expériences d’expositions par Paul Huvenne, Musée Royal des beaux-arts, Anvers, et  Marie-Laure Bernadac, musée du Louvre

11h20
Projection:
Is the Brain the sexiest Part of the Body ?, 2007, Bg,  réal. Jan Fabre, film coul., 10 mn
Jan Fabre dialogue avec le biologiste Edward O. Wilson.

11h30
Figures de l’artiste
L’abondance dans la modestie, par Jan Hoet, MARTa Herford
Fabre Faber, par Lorenzo Benedetti, MARTa Herford

14h30
Dessin, sculpture, installation

Jan Fabre : rêver, voir, être vu, par Eckhard Schneider, Kunsthaus Bregenz
Le geste iconoclaste dans l’esthétique de Jan Fabre, par Nicola Setari, SSAV, Scuola di Studi Avanzati, Venise
Cinq pensées autour de l’œuvre de Jan Fabre, par Philippe Van Cauteren, SMAK, Gand

16h
Projection :
Een Ontmoeting / Vstrecha [Une rencontre], Bg, 1997, réal. Peter Scholten, film coul., version pour écran seul, 35 mn
Sur une idée de Jan Fabre et Ilya Kabakov, avec Jan Fabre et Ilya Kabakov.

16h40
 Arts plastiques et performance
- Corps brillant, par Giacinto Di Pietrantonio, GAMeC, Bergame
Projection :
Zelfmoord ? [Suicide ?], 1980, film 8 mm transféré, 5mn
De Zak [Le sac] 1980, film 8 mm transféré, 5 mn
Hyperventilatie [Hyperventilation] 1982, film 8 mm transféré, 5 mn
Het Gevecht [Une rencontre] 1979, film 8 mm NB transféré, 6mn
-  En contexte : premier plan, arrière-plan, hors cadre, par Roselee Goldberg, Performa, New York

Agenda des expositions et évenements
D L M M J V S
24 25 26 27 28 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Toute la programmation

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet