Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Soutenez le Louvre>Grâce à vos dons>Raphaël à Rome : les années de maturité (1512-1520)

Raphaël à Rome : les années de maturité (1512-1520)

Expositions - Projet à financer - 8 Octobre 2012

À l’automne 2012, le musée du Louvre proposera une grande rétrospective sur les années de maturité de Raphaël à Rome. Cette exposition événement sera organisée avec le musée du Prado, qui possède avec le Louvre l’une des plus importantes collections d’oeuvres de Raphaël.

Raphaël, Autoportrait avec un ami (Détail)

Raphaël, Autoportrait avec un ami (Détail)

© RMN / Jean-Gilles Berizzi

À l’automne 2012, le musée du Louvre proposera une grande rétrospective sur les années de maturité de Raphaël à Rome, le parcours se concentrant sur la fin de sa vie, de 1512 à 1520. Cette exposition événement sera organisée avec le musée du Prado, qui possède avec le Louvre l’une des plus importantes collections d’oeuvres de Raphaël. Les collections de ces deux institutions seront réunies pour la première fois et témoigneront de l’épanouissement comme de l’évolution stylistique de l’artiste dès son arrivée à Rome.

À cette époque, son sens exceptionnel de la grâce et de la beauté témoigne toujours de l’influence de son maître de jeunesse, le Pérugin. Mais Raphaël s’inspire également de son grand concurrent romain, Michel-Ange, en introduisant une expressivité nouvelle dans ses oeuvres. Dans ces années 1510, il rencontre en outre Léonard de Vinci et reste très marqué par les jeux de lumière et les clairs-obscurs du maître : cette rencontre aura une influence très forte sur son travail.

Enfin, la confrontation de toutes ses oeuvres de maturité permettra d’appréhender le fonctionnement et les brillantes personnalités de l’atelier de Raphaël, qui jouèrent un rôle important dans les dernières années de sa vie. Le maître répondait en effet à ses nombreuses commandes grâce à plusieurs aides, parmi lesquels des artistes majeurs comme Giulio Romano, Perino del Vaga ou Gian Francesco Penni. À ce titre, la présentation d’un choix de dessins en rapport avec les tableaux exposés aidera encore à la compréhension du processus d’invention et d’exécution de ces derniers.

Une attention toute particulière sera également portée à l’évolution du travail de ces artistes après la dispari­tion de Raphaël.

Informations pratiques

Pour toute information concernant le don et le mécénat au Louvre, veuillez contacter :

Krystyna Pieter
Tel : 01 40 20 57 92
Mèl : mecenat@louvre.fr