Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>Recherches récentes à Tell Feres (Syrie), nouvelles données sur...

par Régis Vallet, CNRS, Nanterre, ArScAn

Après cinq campagnes de fouilles (2006-2010), le site de Tell Feres, en Djézireh syrienne, a commencé à montrer tout son potentiel pour notre compréhension de la formation des sociétés proto-urbaines de Mésopotamie du nord (Ve-IVe millénaire av. J.-C.). Situé près du grand site de Tell Brak, Tell Feres couvre 4 ha, pour une élévation de 7 m au-dessus de la plaine, et offre en surface des niveaux Obeid et Chalcolithique Récent (Late Chalcolithic 1 à 5). Plus de 800 m2 ont été explorés, sur 5 m de dénivelé, et une séquence ininterrompue de dix niveaux d’occupation successifs reconnue, de l’Obeid récent (c. 4900-4500) au LC5 (c. 3300-3000), qui ont livré une très riche documentation, en particulier sur l’architecture. Au niveau 10, dernier niveau Obeid, un atelier de potiers rassemblant plusieurs unités de production, chacune pourvues de plusieurs fours et d’un bassin de décantation, a été découvert en 2010. Au niveau 9 suivant (LC1), un grand bâtiment public, sans parallèle connu, était entouré par un fossé. Le niveau 6 (LC2), le plus extensivement dégagé, voit le site faire l’objet d’un aménagement planifié, à l’intérieur d’un mur périphérique. Au niveau 2 (LC3), le site était dominé par un grand complexe d’habitat, dont la fouille a pu être achevée avant l’interruption des travaux. Le programme Tell Feres a reçu en 2010 le Prix Spécial du jury du prix Clio.

Biographie

Régis Vallet est chargé de recherche au CNRS, à l’UMR 7041 ArScAn de la Maison Archéologie Ethnologie (MAE) de Nanterre, où il dirige l’équipe VEPMO (du Village à l’État au Proche et Moyen-Orient). Le fil conducteur de ses travaux est l’étude de la manière dont la société se projette dans l’espace, dans le Proche-Orient du VIIe au IIIe millénaire avant notre ère. Ancien Pensionnaire de la Délégation archéologique française en Iraq (Bagdad) et de l’Institut français d’Études anatoliennes (Istanbul), il a beaucoup travaillé sur le terrain : en Iraq d’abord (Larsa-’Oueili, Kutan, Tell es Sawwan, Haradum), où il a notamment découvert, à Tell el ‘Oueili, les plus anciennes habitations connues de Basse-Mésopotamie (période Obeid 0, VIIe millénaire), en Turquie du sud-est ensuite (Titris Höyük, Tilbeshar) et, depuis 2006, en Syrie du nord-est, à Tell Feres al Sharqi, un site qui offre une séquence couvrant les Ve et IVe millénaires, qui voient l’émergence progressive du fait urbain.

Parmi ses publications :

- 2012, Tell Feres al Sharqi: A 5th-4th millennium site in the Khabur drainage basin, in Roger Matthews and John Curtis (eds.), Proceedings of the 7th International Congress on the Archaeology of the Ancient Near East 12 April – 16 April 2010, The British Museum and UCL, London, vol. 3, Wiesbaden, Harrassowitz Verlag, p. 33-50.

- 2008, Tell Feres al sharqi, un site chalcolithique récent  dans le Khabur, Paléorient 34/1, p. 191-198.

- 2008, Urukian architecture from abroad: some thoughts about Hassek Hoyuk, Proceedings of the 5th ICAANE, vol. II, Madrid, p. 39-53 (avec J.-D. Forest).

- 2002, Khafadjé ou les métamorphoses d’un quartier urbain au 3e millénaire, Breniquet C. & Kepinski-Lecomte C. (éds.) Etudes mésopotamiennes, ERC, Paris, p. 449-461.

- 2001, Research at Titris Höyük in Southeastern Turkey: the 1999 Season, Anatolica XXVII (avec T. Matney, G. Algaze & S. Rosen), p. 23-106.

- 1999, La formation de l’habitat urbain en Mésopotamie: Abu Salabikh, une ville neuve sumérienne, in Braemer F., Cleuziou C., Coudart A. (éds.) L’habitat, source d’interprétation de l’organisation et de la complexité sociale en archéologie, XIXe Rencontres Internationales d’Archéologie et d’Histoire d’Antibes, Editions APDCA, Antibes, p. 151-165.

- 1997, Habuba Kébira ou la naissance de l'urbanisme, Paléorient  22/2, 45-76.

- 1996, L’architecture des phases Obeid 0 et 1. Travaux de 1989, in J.-L. Huot (éd.), Oueili, Travaux de 1987 et 1989, ERC, Paris, 103-139.

- 1990, Les habitations à salles hypostyles des débuts de l'époque d'Obeid, Comptes rendus de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres 1990/4, 867-874.

 

Cycle(s) : Actualité de la recherche archéologique, 2012-2013

Informations pratiques

Lieu
Auditorium du Louvre
 
Accès
Métro : Palais-Royal / Musée du Louvre.
Entrée par la pyramide, le passage Richelieu ou les galeries du  Carrousel.
Parking du Carrousel ouvert de 7h à 23h.
 
Entrée libre dans la mesure des places disponibles
 
Informations :
+33 (0)1 40 20 55 55, de 9h à 19h du lundi au vendredi