Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Musique>Rencontre avec Georges Aperghis

Rencontre avec Georges Aperghis, les voies du théâtre musical
Animée par Laurent Prost, en présence de François Regnault et Anna-Célia Kendall

Illustrée d'extraits d'œuvres de Bernd Alois Zimmerman (Les Soldats), L. Dallapicola (Vol de Nuit), David Lynch (Lost Highway) et d'autres spectacles de Georges Aperghis (Luna Park...)

Les choix de Georges Aperghis reflètent son intérêt pour le théâtre musical. Il nous permettra de découvrir une très belle mise en scène du Nez, chef-d'œuvre de Chostakovitch, réalisée selon les principes de l'Opéra comique de Walter Felsenstein mais aussi Vol de Nuit de Dallapicola, des extraits des Soldats de Bernd Alois Zimmerman et le Satyricon de Bruno Maderna.
Le compositeur nous présente un document rare : Variété de Mauricio Kagel filmé au théâtre Hebbel de Berlin par le réalisateur Werner Herzog. Le compositeur de Machinations, un de ses récents spectacles montré en avant-première dans la captation réalisée par A.-C. Kendall, commente également la dimension opératique décelable dans le cinéma contemporain avec l'exemple de Lost Highway de David Lynch, hanté par la musique d'Angelo Badalamenti.

Luigi Dallapiccola : Vol de Nuit - extrait (1940)
Orchestre de la radio suédoise, dir. : Herbert Blomstedt
Avec Elisabeth Söderström, Erik Saeden, Ragnar Ulfung, Christer Solen
Réal. : Acke Falk, prod. : SVT, 1966, 12 min

Bernd Alois Zimmermann : Les Soldats - extrait de l’acte II, sc. 1 (1957-1965)
Livret de Jakob Michael Reinhold Lenz
Staatsorchester Stuttgart, dir. : Bernhard Kontarsky
Mise en scène Harry Kupfer
Avec Nancy Shade (Marie), Michael Ebbecke (Stolzius), William Cochran (Desportes)
Réal. : Hans Hulscher, distr. : Arthaus, 1989, 10 min.

Georges Aperghis : Luna Park - extrait (2011)
Réalisation informatique musicale Ircam : Grégory Beller
Mise en scène : Georges Aperghis, Emilie Morin
Artistes : Richard Dubelski, Eva Furrer, Johanne Saunier, Mike Schmid
Réal. : Isabelle Soulard, prod.: Ircam-Centre Pompidou, Arte studio, 2011, 12 min.

Mauricio Kagel : Variété - extraits (1976)
Concert-spectacle pour artistes et musiciens
Ensemble Modern Frankfurt, dir.: Mauricio Kagel
Mise en scène : Werner Herzog, décors: Maurizio Balo
Avec Les Bubb (illusionniste), Olivier Groszer (jongleur), Kenya Black Scorpions (acrobates), Bablu Mallick (ombres chinoises), Les Mandragores (femmes poissons), Navas (funambules), Jeff Sheridan (magicien), Omar Pasha (théâtre de lumière noire), Sabine Lemke, Andreas Müller (présentateurs)
Réal. : Barrie Gavin, prod : RBB, 1992, 10 min.

David Lynch : Lost Highway - extrait (1997)
Réal. : David Lynch, distr. : MK2 Editions, 1997, 3 min.

Georges Aperghis : Machinations (2000)
Spectacle musical pour quatre femmes et un ordinateur, livret François Regnault et Georges  Aperghis
Mise en scène : Georges Aperghis, lumières et design vidéo : Daniel Lévy
Réalisation informatique musicale Ircam : Olivier Pasquet.
Avec Sylvie Levesque, Donatienne Michel-Dansac, Sylvie Sacoun, Geneviève Strosser et Olivier Pasquet, ordinateur.
Réal. : Anna-Célia Kendall, prod. : Idéale audience / Ircam, 2011, 54 min.

BIOGRAPHIE
" Georges Aperghis est un compositeur grec, né à Athènes en 1945. Il vit et travaille à Paris depuis 1963. En 1971, il compose sa première pièce de théâtre musical, La Tragique Histoire du nécromancien Hiéronimo et de son miroir, à l' origine d'une grande partie de ses futures investigations des relations entre musique et texte, et musique et scène. Il participe ainsi a la grande aventure du théâtre musical qui débute en France au Festival d'Avignon. De 1976 a 2011, il crée plus d'une vingtaine de spectacles, dont Conversations (1985), Énumérations (1988), Commentaires (1996), Machinations (2000) et sa dernière création présentée au festival Agora en 2011 Luna Park. Georges Aperghis a également composé sept ouvrages lyriques inspirés de Jules Verne (Pandæmonium, 1973), de Diderot (Jacques le Fataliste, 1974), de Freud (Histoire de loups, 1976), d'Edgar Poe (Je vous dis que je suis mort, 1978), d'une lettre de Bettina Brentano a Goethe (Liebestod, 1981), d'Alain Badiou (L'Écharpe rouge, 1984), de Levi-Strauss (Tristes tropiques, 1996). Les Boulingrin, d'après Courteline(2010), renoue avec le genre " théâtre musical ", apparemment délaissé pendant de nombreuses années. "
D'après Antoine Gindt.

Cycle(s) : L'opéra et la modernité de Pélléas à nos jours

Laisser un commentaire

Connectez-vous ou créez votre compte Mon Louvre pour poster des commentaires.
Connexion | S’inscrire

Informations pratiques

Lieu :
Auditorium du Louvre

Accès :
Métro : Palais-Royal / Musée du Louvre.
Entrée par la pyramide, le passage Richelieu ou les galeries du Carrousel.
Parking du Carrousel ouvert de 7h à 23h.

Informations :
+ 33 (0)1 40 20 55 55, de 9h à 19h du lundi au vendredi.

Réservations :
Au + 33 (0)1 40 20 55 00, du lundi au vendredi (sauf le mardi), de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.
Groupes scolaires et centres de loisirs : + 33 (0)1 40 20 50 01
Groupes adultes (associations, comités d’entreprise…) : + 33 (0)1 40 20 54 55.

A la caisse de l’auditorium
Du lundi au samedi (sauf le mardi) de 9h à 17h30.

Tarifs
Tarif E : 6 euros, 5 euros (réduit), 4 ou 3 euros (« solidarité » et « jeunes »)

A savoir...

L'Avant-Scène Opéra a publié un numéro spécial consacré à Dallapicola et ses deux opéras, Le Prisonnier et le Vol de nuit.
Edition disponible sur www.asopera.com