Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Soutenez le Louvre>Grâce à vos dons>Restauration d'un archer perse

Restauration d'un archer perse

Restaurations - Archives - 1 Janvier 2009

Depuis l’an 2000, le département des Antiquités orientales a mené une campagne de remontage de la frise des archers, décor le plus renommé du palais de Darius le Grand, roi des Perses. Le  cercle des mécènes a permis de terminer cette restauration avec le remontage d’un quatrième Archer en 2009.

Palais de Darius à Suse : frise des archers

Palais de Darius à Suse : frise des archers

© 1998 Musée du Louvre / Etienne Revault

La somptueuse Frise des Archers, exposée au département des Antiquités orientales du musée  du Louvre, provient du palais que Darius le Grand, roi des Perses (522-486 avant JC), fit construire à Suse au début de son règne. Les murs étaient ornés de panneaux en bas relief, constitués d’assises de briques superposées revêtues d’une glaçure brillante, dans la tradition directe de ce qui fit de Babylone, au début du VIe siècle avant JC, une ville étincelante de couleurs.

 

La Frise des Archers est le décor le plus renommé du palais : les archers de la garde impériale, tous de la même taille, marchent soit vers la gauche, soit vers la droite, en un majestueux défilé. Ils portent la robe plissée à larges manches qui était le vêtement d’apparat des Perses, tissée de trois motifs différents : des rosaces, des maquettes de ville fortifiée et des losanges remplis de pétales de fleurs.

Le musée du Louvre, principal bénéficiaire des fouilles menées sur ce site iranien par des missions françaises à la fin du XIXe siècle et au cours du XXe, possède en réserve des centaines de briques ayant servi au décor architectural du palais. Depuis l’an 2000, le département des Antiquités orientales a mené une campagne de remontage d’Archers à partir de ces fragments : Le  cercle des mécènes a permis de terminer cette restauration avec le remontage d’un quatrième Archer en 2009.

Le travail de remontage a été divisé en plusieurs étapes : sélection et consolidation des briques plus ou moins fragmentaires de la réserve, restitution en plâtre et la teinte des parties manquantes, assemblage des assises de briques en trois lits superposés puis leur insertion dans un cadre métallique à étagères internes. Enfin, des joints viennent camoufler l’armature et apporter une vision unitaire du personnage.

Informations pratiques

Pour toute information concernant le mécénat individuel et le mécénat des entreprises, veuillez contacter:

Krystyna Pieter
Tel : 01 40 20 57 92
Mèl : mecenat@louvre.fr