Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Visites & Activités>Parcours à imprimer>Art funéraire

Parcours Art funéraire, Égypte romaine

Antiquités égyptiennes - Durée : 1h30 - Jours de visite : Lundi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche

Groupes scolaires Groupes

Egypte romaine (Salle A) - Art funéraire
Egypte romaine (Salle A) - Art funéraire

© Musée du Louvre/A. Dequier

00Introduction

Au cours des trois premiers siècles ap. J.-C., la rencontre entre les croyances et pratiques funéraires d'Égypte et le monde romain créa un étonnant mélange d'images pharaoniques et de portraits hellénistiques. La salle consacrée à cet art présente les différents types d'effigies réalisées alors.

Après avoir conquis l'Égypte en 30 av. J.-C., les Romains qui s'y installent en adoptent rapidement les croyances et les coutumes funéraires. Celles-ci étaient fondées sur la conviction que tout individu pouvait accéder à une nouvelle vie après la mort et devenir un nouvel Osiris grâce à la pratique de la momification. Le défunt était accompagné dans ce voyage vers l'immortalité par Anubis, dieu de la momification, et était jugé par Osiris, dieu des morts. De nombreuses techniques étaient utilisées pour fabriquer les parures couvrant la momie et son cocon de bandelettes. Certaines sont de style proche de la tradition pharaonique et utilisent les images héritées de l'Égypte ancienne. D'autres sont réalisées dans un surprenant style naïf. La nouveauté introduite par les Romains est le portrait appliqué sur la momie. On souhaite en effet sauvegarder l'individualité de chaque défunt en reproduisant les traits de son visage. Ces portraits pouvaient être réalisés par des masques plastrons en stuc aux détails en relief soigneusement peints, mais rares sont ceux qui semblent être de véritables portraits. Ils pouvaient aussi être peint sur un linceul en lin qui enveloppe la momie dans ses bandelettes ou, comme dans les portraits dits du Fayoum, peint sur une planchette de bois insérée entre les bandelettes de la momie à hauteur de la tête.

Itinéraire jusqu'à la prochaine œuvre :

Entrez dans la première salle sur l’Orient méditerranéen dans l’Empire romain, et rendez-vous dans première travée à droite. Dans la vitrine 2, arrêtez-vous devant l'œuvre située à gauche.

 

Deux portraits illustrant les deux faces de l'art égyptien
Deux portraits illustrant les deux faces de l'art égyptien

© 1993 Musée du Louvre / Christian Larrieu

01Masque de femme

Sur ce portrait, les yeux sont en verre noir et albâtre. Nez, lèvres et menton, creusé par une fossette, dessinent un profil grec. Les cheveux ondulés descendent derrière les oreilles en longues boucles. Une ligne de petites mèches frisottées orne le front. Deux mèches en spirale descendent des tempes devant les oreilles, elles-mêmes ornées de boucles en anneau avec trois perles. La coiffure est encore inspirée par la mode de l'époque ptolémaïque.

Itinéraire jusqu'à la prochaine œuvre :
Avancez vers la vitrine 10 située dans la deuxième travée à gauche de l’allée centrale ; arrêtez-vous devant la première œuvre à gauche.

Portrait d'homme en buste
Portrait d'homme en buste

© 2007 Musée du Louvre / Georges Poncet

02Masque plastron d'homme

Une couronne à gros cabochons surmonte le visage aux traits marqués. Le personnage tient la coupe de vin et la couronne du justifié d'Osiris. Sur l'épaule gauche a été représenté le svastika, symbole solaire d'origine indienne. Ce masque plastron était attaché par des liens à une momie enterrée dans un cercueil en terre cuite ; celui-ci avait été disposé dans une tombe collective aménagée dans une chapelle à l'intérieur du temple désaffecté d'Hatshepsout à Deir el-Bahari.

Itinéraire jusqu'à la prochaine œuvre :
Dans la même vitrine que l’œuvre précédente,  à droite.

Masque de momie de Cratès
Masque de momie de Cratès

© 2010 Musée du Louvre / Georges Poncet

03Masque plastron de Cratès

Deux génies à tête de faucon encadrent le scarabée ailé, image du dieu Soleil, ainsi que trois registres qui figurent les divinités protectrices et les étapes du voyage vers la vie éternelle. Cratès, dont le visage est doré, porte une couronne de feuilles et de cabochons ainsi que le voile égyptien. Avec quatre autres membres de sa famille, il était enseveli, dans un cercueil en bois, dans la cave d'une maison du village de Deir-el-Medineh.

Itinéraire jusqu'à la prochaine œuvre :
A droite de la vitrine 10 que vous venez de voir,  au fond de l’alcôve, voir l’œuvre au centre de la vitrine 11  (pour des raisons de conservation cette œuvre n’est présentée qu’une partie de l’année).

Tenture funéraire
Tenture funéraire

© 2007 Musée du Louvre / Christian Décamps

04Tenture funéraire

Trois grandes figures sont peintes debout sur la barque solaire. Au centre, se tient le jeune défunt vêtu selon la mode romaine d'une tunique blanche avec d'étroites bandes foncées et d'un manteau également blanc décoré d'un motif en H. Dans la main gauche, il tient la couronne de roses du justifié d'Osiris. A droite, Anubis, dieu de l'Embaumement, coiffé du disque solaire, pose la main gauche sur l'épaule du défunt en un geste de protection et d'accompagnement. A gauche, le défunt est représenté divinisé en Osiris, enveloppé dans les bandelettes d'où sortent les mains et la tête. On remarque que le visage d'Osiris est davantage peint avec un certain naturalisme hellénistique qu'avec le graphisme accentué du style égyptien.

Itinéraire jusqu'à la prochaine œuvre :
Repartir vers la deuxième travée à droite de l’allée centrale, voir au centre de la vitrine 14.

Deux portraits de femme
Deux portraits de femme

© Musée du Louvre/C. Larrieu

05Masque de femme

Le visage de ce masque est doré à la feuille. Seuls les yeux et les sourcils ont été peints. Un bandeau rose retient une natte torsadée surmontant la tête. Sur le front, les mèches sont peintes en festons. Les épais sourcils sont rendus par des hachures croisées. Les cils sont dessinés tout le long du contour des yeux. La bouche souriante est également dorée.

Itinéraire jusqu'à la prochaine œuvre :
Tournez-vous vers la grande vitrine située en face de la précédente, voir l’œuvre dans la vitrine 15.

Momie à portrait d'Eudaimôn
Momie à portrait d'Eudaimôn

© 2007 Musée du Louvre / Christian Décamps

06Momie à portrait d'Eudaimôn

Le portrait est encore enserré dans les bandelettes qui enveloppent la momie en dessinant un réseau de losanges. La jeune femme est vêtue d'une tunique verte décorée à l'encolure d'une bande à triangles rouges et blancs. Elle est parée d'un collier de pierres et de boucles d'oreilles avec perles. Les cheveux forment une tresse qui couronne la tête, selon la mode de l'époque d'Hadrien. Une inscription sur les bandelettes souhaite un " voyage " à la défunte, selon la formule traditionnelle grecque.

Itinéraire jusqu'à la prochaine œuvre :
Avancez jusqu’à la petite vitrine à gauche, l’œuvre est dans la vitrine 16.

Portrait de jeune femme
Portrait de jeune femme

© 2009 Musée du Louvre / Georges Poncet

07Portrait de femme dite "L'Européenne"

Les cheveux tirés en arrière forment une tresse retenue au sommet de la tête par une épingle d'or. Les grandes oreilles sont parées de boucles avec perles. Le vêtement pourpre est retenu sur la poitrine par une broche ornée d'une émeraude enchâssée. La feuille d'or sur le cou a été probablement appliquée au moment de la réutilisation funéraire du portrait. Les radiographies montrent en effet que le cou est orné d'un simple collier composé de grosses perles.

Itinéraire jusqu'à la prochaine œuvre :
Passez dans la travée droite suivante, l’œuvre est placée au centre de la vitrine 18.

Portrait de femme
Portrait de femme

© Musée du Louvre/G. Poncet

08Masque de femme

Ce masque, qui a bien conservé sa polychromie, montre un visage aux pommettes saillantes. Le nez est busqué et les lèvres entrouvertes. Les yeux sont peints. Les cheveux sont coiffés en une épaisse natte qui forme un chignon couronnant la tête. Cette coiffure rappelle celle portée par Sabine, femme de l'empereur Hadrien. Ce masque n'est pas issu de la production en série mais semble être un véritable portrait.

Itinéraire jusqu'à la prochaine œuvre :
Voir dans  même vitrine 18, à droite.

 

Deux portraits contemporains
Deux portraits contemporains

© 2003 Musée du Louvre / Georges Poncet

09Masque d'homme

Ce portrait représente un homme à la peau foncée et au visage allongé. L'implantation en pointe des cheveux ainsi que la barbe accentuent l'allongement de la face. Il est vêtu d'une tunique blanche à clavi pourpre. La coiffure est celle mise à la mode par les empereurs Septime Sévère et Caracalla. La planchette de bois, à l'origine rectangulaire, a été découpée pour une utilisation funéraire afin d'être mieux adaptée à la forme de la momie.

Itinéraire jusqu'à la prochaine œuvre :
Tournez-vous vers la grande vitrine située en face de la précédente, l’œuvre est placée à gauche de la vitrine 19.

Linceul d'enfant
Linceul d'enfant

© 2007 Musée du Louvre / Christian Décamps

10Linceul d'enfant

Une guirlande fleurie forme le cadre de cette oeuvre. Un jeune enfant est représenté ici entre deux lignes de vignettes, à l'intérieur d'une sorte de tabernacle qui laisse voir le buste et les pieds. Vêtu d'une tunique richement décorée de bandes en tapisserie, il est paré de bijoux comprenant notamment un torque orné d'une bulla, amulette ronde portée par les enfants romains. Son visage présente les traits impersonnels caractéristiques des portraits d'enfants.

Itinéraire jusqu'à la prochaine œuvre :
Avancez vers la petite vitrine 20, sur le même mur que celle que vous quittez.

Portrait dit d'Ammonios
Portrait dit d'Ammonios

© 1998 Musée du Louvre / Georges Poncet

11Fragment de linceul funéraire, dit "Portrait d'Ammonios"

Fragment de linceul funéraire, dit "Portrait d'Ammonios" [nid:32385]
Ce buste peint est un fragment d'un grand linceul qui enveloppait une momie. Un signe ankh et une divinité agenouillée sont placés à côté de la tête. Le jeune homme a des traits très personnels qui rendent le portrait saisissant. Il est vêtu d'une tunique blanche à clavi pourpre et d'un manteau qui couvre l'épaule gauche. La main droite tient un canthare orné de cabochons et la gauche une guirlande de pétales de roses. Depuis son entrée au musée, le personnage de ce portrait a été nommé Ammonios sans qu'on connaisse à ce jour la raison de cette désignation.

Itinéraire jusqu'à la prochaine œuvre :
Repassez dans la travée opposée, l’œuvre est dans la grande vitrine 22, à gauche.

Masque plastron à dosseret d'homme
Masque plastron à dosseret d'homme

© 2005 Musée du Louvre / Christian Larrieu

12Masque plastron d'homme

Ce portrait est celui d'un homme à la peau très claire, à la moustache, à la barbe et aux cheveux gris. Il est habillé d'une tunique blanche à manches longues et porte une écharpe frangée, également blanche. Le petit doigt de sa main gauche est orné d'une bague; sur sa tête repose une couronne dorée, probablement de feuilles de myrte. Sur le dosseret, le défunt est représenté en Osiris avec à ses côtés Isis, Nephtys et les quatre fils d'Horus.

Itinéraire jusqu'à la prochaine œuvre :
En face de la vitrine que vous venez de voir, prenez le petit corridor en allant vers une vitrine de petits masques, traversez la grande salle consacrée au mobilier funéraire du Proche Orient, descendez les escaliers au fond de la salle , puis remontez en face, et continuez droit devant, vers le portrait, vous êtes dans la salle 8 de l’Orient méditerranéen dans l’Empire romain, vitrine 2.

Portrait de femme
Portrait de femme

© 2007 Musée du Louvre / Georges Poncet

13Portrait de femme

Le visage de cette jeune femme est vu presque de face alors que son buste est légèrement tourné vers la gauche. Elle est habillée d'une tunique foncée à clavi verts et d'un manteau également foncé. Les cheveux sont répartis en deux bandeaux qui lui cachent les oreilles. Une natte surmonte la tête et une ligne de bouclettes encadre le front. Les lèvres sont particulièrement bien dessinées. Le vêtement sombre, la coiffure sévère et la parure discrète contrastent ici avec le visage juvénile de la femme.

Itinéraire jusqu'à la prochaine œuvre :
Tournez-vous vers la vitrine située presque en face du portrait, à droite, dans la vitrine 3.

Portrait de femme en buste
Portrait de femme en buste

© R.M.N./Les frères Chuzeville

14Masque plastron de femme

Ce portrait est celui d'une jeune femme au visage empâté présentant une fossette sur le menton. Elle est parée d'un grand nombre de bijoux peints en jaune pour imiter l'or. Les boucles d'oreilles sont en forme de grappes de raisin ; deux chaînes et un collier de perles avec trois pendentifs ornent son cou. Chaque poignet portait deux lourds bracelets rigides, mais un est perdu. Trois bagues décorent la main gauche, dont une double qui réunit le médius et l'annulaire. Dans la main droite, elle tient la couronne de roses du justifié d'Osiris et dans la gauche des épis de blé et des pavots.

Itinéraire jusqu'à la prochaine œuvre :
L'œuvre suivante est dans la vitrine 5, située à droite.

Portrait de femme
Portrait de femme

© R.M.N./G. Blot

15Portrait de femme

Le visage allongé de cette femme est encadré par la chevelure qui lui couvre les oreilles. Un bijou formé de trois disques orne la raie médiane. Des boucles d'oreilles avec perles et deux colliers complètent la parure. Les radiographies montrent que le portrait originel est celui d'une femme d'aspect beaucoup plus âgé, au visage très marqué. Le peintre l'a ensuite " rajeunie " en raccourcissant le menton et en uniformisant le visage. Il a sans doute dû se plier au souhait du modèle ou du commanditaire désireux de présenter une image plus flatteuse.
 

Auteur(s) :
Roberta Cortopassi, département des Antiquités égyptiennes