Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Musique>Sharon Kam, clarinette ; Itamar Golan, piano

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Schumann, Debussy, Poulenc, Françaix, Massenet, Granados, Kreisler

Schumann
Phantasiestücke opus 73 ;
trois romances opus 94

Debussy
Première rhapsodie

Poulenc
Sonate FP 184

Françaix
Tema con variazioni

Massenet
Méditation de Thaïs ; Élégie

Granados
Andaluza

Kreisler
Syncopation

Notices biographiques
Sharon Kam, clarinette
Née en Israël, Sharon Kam est diplômée de la Juilliard School de New York où elle étudie avec Charles Neidich. Premier prix du concours international ARD de Munich en 1992, elle obtient le prix Davidoff parrainé par le festival de musique du Schleswig-Holstein, ainsi que le prix japonais du Bunkamura Orchard Hall.
À seize ans, Sharon Kam fait ses débuts avec l’orchestre philharmonique d’Israël sous la direction de Zubin Mehta et est peu après invitée à participer au concert historique qui réunit les orchestres philharmoniques de Berlin et d’Israël à Tel Aviv. Depuis, elle a joué notamment avec l’orchestre symphonique de Chicago, l’orchestre philharmonique de Berlin, le Gewandhaus de Leipzig sous la direction de Kurt Masur, les orchestres des radios de Munich et Francfort, l’orchestre symphonique de Toronto et les orchestres philharmoniques de Hambourg, Tokyo et d’Israël.
Elle a donné des récitals à Paris, New York, Tokyo, Francfort, Munich, Vancouver, Jerusalem, St. Louis, Pittsburgh, Tel Aviv... Elle est également l’invitée des festivals de Ravinia, Verbier, Seattle, Vancouver, Marlboro, Colorado et du festival Mostly Mozart, organisé chaque année par le Lincoln Center de New York.
Chambriste renommée, Sharon Kam a pour partenaires réguliers les quatuors Guarneri et Tokyo, les pianistes Yefim Bronfman et Itamar Golan, les altistes Kim Kashkashian, Tabea Zimmermann, le violoniste Christian Tetzlaff, la soprano Barbara Bonney…
Depuis 1995, elle a enregistré en exclusivité chez Teldec les œuvres majeures du répertoire pour clarinette, et notamment les concertos de Weber avec l’orchestre du Gewandhaus de Leipzig dirigé par Kurt Masur, un récital d’œuvres de Schumann, Poulenc et Debussy avec le pianiste Itamar Golan, un disque dédié à Penderecki et Lutoslawski. En 2011 est paru chez Berlin Classics un disque avec le quintette et le concerto pour clarinette de Mozart.
Elle a fait ses débuts en France à l’auditorium du Louvre en 1996.

Itamar Golan, piano
Né en 1970 en Lituanie, il donne son premier récital à l’âge de sept ans en Israël. Plusieurs fois lauréat de la fondation Israël-Amérique, il étudie le piano avec Emmanuel Krasovsky et la musique de chambre avec Chaïm Taub. Il entre ensuite dans la classe de Leonard Shure au New England Conservatory de Boston.
Il joue comme soliste avec les orchestres philharmoniques d’Israël, de Berlin, de la Scala, sous la direction de chefs tels que Zubin Mehta et Riccardo Mutti. En musique de chambre, il a pour partenaires réguliers Vadim Repin, Maxim Vengerov, Julian Rachlin, Mischa Maisky, Shlomo Mintz, Ivry Gitlis, Ida Haendel, Kyung-Wha Chung, Sharon Kam et Matt Haimovitz. Il participe à de nombreux festivals prestigieux tels que Salzbourg, Verbier, Lucerne, Tanglewood et Ravinia.
En 1991, il est nommé professeur à la Manhattan School of Music. Depuis 1994, il est professeur de musique de chambre au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris.
Itamar Golan a enregistré en sonate chez Teldec avec Maxim Vengerov et Sharon Kam, chez Deutsche Grammophon avec David Garrett et Sayaka Shoji, chez Sony avec Daishin Kashimoto, chez EMI avec Kyung-Wha Chung, chez Avie avec Shlomo Mintz. Il a enregistré chez Warner classics avec Julian Rachlin.

Viennent de sortir un disque d’œuvres de Debussy avec la violoniste Janine Jansen chez Decca et un disque d’œuvres de Prokofiev avec le violoniste Fumiaki Miura chez Sony Classical.
Il a joué pour la première fois à Paris à l’auditorium du Louvre en 1992.

 

Cycle(s) : De Rameau à Daho, concerts, Musiques de chambre au Louvre 2014-2015
Evénement(s) : De Rameau à Daho, musique française au Louvre

Informations pratiques

Tarif A
32 euros, plein
26 euros, réduit
16 euros, solidarité et jeune

Caisse de l’auditorium
Du lundi au samedi (sauf le mardi),de 9h à 17h15, les mercredi et vendredi jusqu’à 19h15.
Fermeture du 30 juin au 2 septembre 2014 inclus.

Par téléphone
01 40 20 55 00
Du lundi au vendredi (sauf mardi), de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.

Par correspondance
À l’aide du formulaire de réservation à imprimer

Réservation, conditions tarifaires Acheter un billet