Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>La recherche scientifique>Turner et ses peintres

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Turner et ses peintres

Paris, Galeries nationales du Grand Palais, 22 février – 24 mai 2010
Commissaires : Guillaume Faroult, conservateur, département des Peintures du musée du Louvre, Paris, David H.
Solkin, professeur d’histoire de l’art, Courtauld Institute, Londres, et Ian Warrell, conservateur, Tate Britain, Londres

Joseph Mallord William Turner (1775-1851) est aujourd’hui considéré comme le plus grand – car le plus novateur sans doute ! – des peintres anglais de paysages et l’un des géants de la peinture européenne au xixe siècle. En effet, il a su opérer dans ses peintures, et dans ses oeuvres ultimes surtout, un dépassement radical de la forme et de la fonction classique du paysage (le dessin, les contours, la description précise…) par une dilution dans la lumière et la couleur qui a ouvert les portes de la modernité. Cependant, ce révolutionnaire est aussi bien un héritier, un continuateur et un compagnon de route.
La profonde singularité de son oeuvre s’est en effet constamment nourrie de son dialogue avec les autres peintres, tant les maîtres anciens que ses contemporains. Selon les préceptes de la Royal Academy, où il a reçu sa formation de peintre, Turner a été formé à « l’école des maîtres ». Il a appris son art, puis forgé son (ses) style(s) en étudiant, en pastichant et très vite en corrigeant à sa manière l’art des plus grands (Claude Lorrain et Rembrandt mais aussi Poussin, Ruysdael, Canaletto, Richard Wilson ou Gainsborough). Il s’est ainsi voulu le rénovateur d’une tradition plutôt que son fossoyeur. En outre, la scène artistique londonienne de la première moitié du xixe siècle était un espace extrêmement compétitif et Turner y trouva des rivaux à sa mesure (Thomas Girtin, Francis Danby par exemple, ainsi que Bonington et Constable bien sûr), dont il épia les succès et les innovations pour tenter de les surpasser à son tour.
Pour la première fois, l’exposition « Turner et ses peintres », fruit et aboutissement des travaux de nombreux chercheurs depuis de nombreuses années, proposait une remarquable confrontation entre Turner et « ses » peintres. Attachement sincère et stratégie « commerciale » ont pu guider les choix qui ont conduit l’artiste à peindre certains de ses tableaux les plus éblouissants… ou les plus surprenants. Ce sont ces oeuvres de Turner (marines, grands paysages classiques, scènes fantastiques…) que l’exposition mettait en regard des chefs-d’oeuvre des maîtres qui les avaient inspirées, en adoptant pour la première fois cet angle de vision élargi. Conçue par une équipe scientifique internationale sous la conduite de David H.
Solkin, professeur d’histoire de l’art au Courtauld Institute of Arts à Londres, et avec les importantes contributions de Ian Warrell et de Philippa Simpson, conservateurs à la Tate Britain, l’exposition reçut un accueil favorable tant du public que de la communauté des historiens d’art. Pour l’étape parisienne, le projet s’enrichit d’une section originale dédiée à la rencontre de Turner avec les peintres français néoclassiques (de paysages notamment) lors de son premier séjour hors de Grande- Bretagne, à Paris, en 1802.

G. Faroult, Ch. Leribault et G. Scherf

English Version

The exhibition was prepared in conjunction with the Tate Britain, London, and the Prado Museum in Madrid. The English painter J. M. W.
Turner (1775–1851) is considered one of the most innovative artists of the nineteenth century. However, the revolutionary painter also continued and developed his artistic heritage. The distinctive uniqueness of his work was nurtured by influence from other painters, whether they were past masters or contemporary confreres. For the first time, the exhibition presented a remarkable confrontation between Turner and “his” favourite painters or designated rivals.

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet